LES COSTUMES AU THÉÂTRE

Posté par rabelaisblog le 17 janvier 2011

            A quoi servent-ils ?

costumes

Au théâtre, les costumes ont une grande importance. Ils permettent au public de différencier chaque personnage, mais aussi de le reconnaître. En effet, au cours d’une pièce, les comédiens ne changent pas de costumes ou très peu pour ne pas troubler le public.

 

Ils réfèrent à la réalité  par leurs liens avec le vêtement d’une époque et ils ont également une fonction symbolique parce quils sont chargés d’une signification forte, celle d’un véritable code vestimentaire. Les costumes varient selon  le genre de pièce (comédie, drame…)

Les costumes servent donc de carte d’identité au personnage. Selon que son vêtement soit troué ou doré, que ses cheveux soient gris ou bruns et qu’il porte des bijoux, on peut l’identifier comme un riche, un pauvre, un vieillard ou même un avare. Ils accentuent les traits de caractère des personnages, et installent parfois à eux seuls l’esprit comique ou tragique  de la pièce.

Les costumes sont  très importants au théâtre. C’est au metteur en scène de les choisir, n’étant que peu décrits dans les écrits des dramaturges.

Les costumes dans le temps

Dans l’Antiquité

Dès l’Antiquité, on connait la notion de costumes. Les acteurs revêtaient des vêtements qui n’étaient pas ceux de la vie quotidienne. Les théâtres étant souvent grands, les costumes permettaient aux spectateurs de reconnaître les personnages. De plus, certains comédiens jouaient plusieurs rôles et changeaient de costumes pour l’indiquer. 

chausure compenséeChaque costume se composait la plupart du temps d’une toge, d’un masque et parfois de chaussures, d’accessoires ou de perruques.

Les costumes différaient selon le genre de la pièce. Pour la tragédie, ils étaient somptueux, les acteurs portaient de longues robes flottantes et des chaussures compensée de 20 cm, appelées cothurnes, qui grandissaient les comédiens. Durant les comédies, les comédiens portaient de simples tuniques et des sandales plates.LES COSTUMES AU THÉÂTRE dans THEATRE masque

Les costumes antiques étaient truffés de codes : des toges pour les hommes libres, des manteaux pour les voyageurs, du tissu jaune pour les courtisanes, des tuniques pour les esclaves et des robes pour les femmes, seuls les hommes pouvant jouer.

Certains accessoires permettaient aussi cette identification: les perruques étaient rousses pour les esclaves et blanches pour les vieux, on mettait un grand nez pour le méchant et une bosse dans le dos pour le philosophe.

Au début, les comédiens étaient juste maquillés, puis pour que cela soit plus voyant, ils adoptèrent les masques. Ceux-ci accentuaient l’expression des personnages. Ils furent d’abord en écorce ou en tissus compressés puis en terre cuite. Ils recouvraient la totalité du visage, sauf les yeux et la bouche, pour permettre au comédien de se déplacer et de s’exprimer facilement. Sur le dessus des masques ,on pouvait placer une perruque ou parfois symboliser un crane chauve.

                                              Au XVIIIe siècle

 Recherches Docs dans THEATREPendant longtemps, le costume n’a représenté que le goût d’un acteur ou la richesse de son protecteur. En France, les classiques étaient joués en habits de cour, ce qui ne permettait pas de reconnaître la classe sociale des personnages ou leur richesse.

 

Dans la comédie et la farce, les costumes étaient souvent influencés par le théâtre italien. Ils étaient très colorés, comme par exemple, le costume l’arlequin. 

C’est à partir du XVIIIe siècle, en recherchant plus de vérité et de nature, que certains acteurs rejetèrent les robes de cour à queue et à paniers et les chapeaux à plumes pour des costumes plus vraisemblables et plus simples. Mais ils étaient peu nombreux car ces nouveaux costumes étaient très peu appréciés par la cour et les nobles, les plus grands quémandeurs de cet art.

Aujourd’hui

Dans le théâtre d’aujourd’hui, les costumes ont moins d’importance que dans l’Antiquité. Ils changent suivant l‘époque où se déroule la pièce. Si cette pièce se déroule dans un passé lointain, les costumes seront crées le plus souvent en fonction de cette époque (des robes pour la renaissance, des toges pour l’antiquité…). Si elle se déroule dans une période proche, ils différeront selon le thème ou le genre de la pièce.

Dans le théâtre du XXIe siècle, les metteurs en scènes choisissent le plus souvent de ne pas prendre de costumes extravagants, mais plutôt de choisir des habits communs pour que l’histoire paraisse véritable et donc que le spectateur puisse se reconnaître dans les personnages.

Quand une pièce se déroule dans le passé, le metteur en scène peut choisir des costumes en fonction de cette époque ou en prendre des plus modernes pour jouer sur le contraste. Plus les costumes sont innovants, plus on a envie d’aller voir la pièce. Le costume est donc un moyen de publicité et permet parfois de rajeunir la pièce jouée.

masqueexposlailapaulinemathilde.jpg

 

 

Leila, Mathilde et Pauline, 3ème3.


5 Réponses à “LES COSTUMES AU THÉÂTRE”

  1. pierrick dit :

    super

  2. Anonyme dit :

    ce site est génial!! merci beaucoup^^

  3. Anonyme dit :

    j’ai tout trouvé sur le site !

  4. Anonyme dit :

    La page wikipedia sur la CDA est vraiment bien

  5. Anonyme dit :

    Ce site est vraiment bien franchement bien fait .
    A propos une belle photo d’arlequin est ici !!! »:
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e2/MarivauxArlequinPolishedLov.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39