LE CRI DE LA MOUETTE

Posté par rabelaisblog le 13 mars 2011

LE CRI DE LA MOUETTE  

 D’Emanuelle Laborit. 

laboritphoto.jpg

Emanuelle Laborit est née un 18 octobre 1972, c’est une grande actrice française atteinte du handicap de la surdité. A l’âge de sept ans, elle apprend la langue des signes. Emanuelle Laborit a une petite soeur, qui elle n’est pas sourde. Une grande complicité se tisse entre elles deux et sa soeur devient sa confidente. En 1994, elle écrit  » Le cri de la mouette ». C’est un livre dans lequel elle raconte sa vie, depuis qu’elle est née.. 

En 1993, elle reçoit  » Le Molière de la révélation théâtrale » pour son rôle dans  »Les enfants du silence. » Emanuelle dirige ensuite l’ambassade de la langue des signes, et en 2008, elle est la comédienne pour la pièce  » Pour un oui pour un non. » 

    lauramarine.jpg

                       Si ce livre était un animal, ce serait:   La Mouette 

                  mouette.jpg           

L’animal qui pour nous caractérise le mieux  Emmanuelle est évidemment la mouette car depuis sa plus tendre enfance, Emmanuelle ne sachant pas parler, ses parents l’ont surnommé la mouette. Ils l’appelèrent de cette façon car elle poussait  d’étrange cris qui faisait penser à ceux de la mouette.   

               Si ce livre était une ville, ce serait: Washington                             washington.jpg                    

Washington est la ville qui correspond le mieux à Emmanuelle. Pour Emmanuelle cette ville marque le commencement d’une nouvelle vie. C’est là-bas qu’elle réussit le mieux à s’épanouir car c’est dans cette grande ville qu’elle peut apprendre le langage des signes librement. Washington est dite  » la ville des sourds. »   

                      Si ce livre était une couleur, ce serait : Le Blanc Le blanc est la couleur de la liberté, de l’innocence, de l’espoir..    Elle se bat pour être libre de s’exprimer comme elle l’entend, et elle l’espère, un jour, y parvenir..  

                               Si ce livre était une forme, ce serait: Un Carré 

                                 carre.jpg

Le carré est la forme la plus approprié pour l’enfance qu’a vécu Emmanuelle car durant celle-ci, tout a été carré pour Emmanuelle:  » fais pas ci, fais pas ca… » Seulement elle s’y opposait parfois, comme à l’école: elle signait alors que cela lui était interdit. 

                               Si ce livre était une partie de corps, ce serait: Les Mains 

                              mains.jpg

Les mains sont la partie du corps qui caractérise le mieux Emmanuelle car c’est le moyen qu’elle a trouvé pour communiquer. Depuis toute petite, Emmanuelle rêve de pouvoir apprendre le langage des signes mais cette façon de communiquer n’est pas tolérée dans les établissements qu’elle fréquente. Elle décide alors d’inciter les autres enfants atteints de ce handicap à utiliser la langue des signes. 

                  Si je devais donner un titre à ce livre, ce serait: 

                                  Histoire sans paroles 

 

lauramarinecouverture.jpg

 Marine Le Guédard et De Figueiredo Laura, 3e3

Article lié:
L’AUTOBIOGRAPHIE (2ème partie)

Une Réponse à “LE CRI DE LA MOUETTE”

  1. HERISSON-LUDWIKOWSKI dit :

    Je désire féliciter ces deux élèves qui ont, d’après moi, fourni un excellent travail. C’est original, bien rédigé et agréable à lire. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39