LE JOURNAL D’UNE ECOLIERE SOVIETIQUE

Posté par rabelaisblog le 12 mai 2011

 

journaldunecoliresovitique.jpg

 UN LIVRE :DES SENSATIONS

LE ROUGE.

Si le livre était une couleur, il serait rouge. Le rouge pour moi désigne le désespoir car dans ce livre une jeune fille qui raconte son histoire va se retrouver dans les goulags avec toute sa famille. Ce rouge est aussi la couleur de l’étoile soviétique de l’URSS  se passe l’histoire.

LE REQUIN.

nicolasrequin.jpg

Si le livre était un animal, il serait un requin car il est rapide mais se fait toujours attraperpar des braconniers ou des pêcheurs. Je fais allusion au père de la jeune fille qui essaye toujours de s’évader des goulags pour venir voir sa famille avant qu’elle y soit emmenée aussi.

Le saule pleureur

nicolassaule.jpg

Si le livre était un végétal, il serait un sol pleureur. J’ai choisi cet arbre car ses branches  me font penser à un végétaltriste. Ce livre est triste car la famille de Nina est contre le gouvernement de Staline. S’il s’en aperçoit il les envoie dans les goulags où il est très dur de survivre car les conditions de vie sont mauvaises et les goulags dont je parle se situent en Sibérie donc il fait froid.

LE CHOCOLAT.

Si le livre était une odeur, il serait l’odeur du chocolat car j’adore le chocolat et j’ai à chaque fois envie d’en manger si j’en sens. C’est comme pour le journal d’une écolière soviétique car je l’aime et j’avais envie de le lire encore et encore.

UNE PLAINE ENNEIGÉE.

Si le livre était un paysage, il serait une plaine enneigée avec, au milieu de cette plaine un goulag. La neige qui est tombée sur ce paysage montre l’aridité de la région où se trouve le goulag du père de Nina, alors il est difficile d’y survivre et d’y travailler.

nicolasgoulag.jpg
LE CERVEAU.

Si le livre était une partie du corps, il serait le cerveau car ce livre fait beaucoup réfléchir à propos de la politique de Staline qui est très dure envers certaines personnes car elles ne peuvent pas le contredire. Les familles contre Staline, comme celle de Nina, étaient donc obligées de respecter cette politique ou bienStaline les envoyait dans les goulags.

LA GRANDE TERREUR DANS LES GOULAGS.

Si le livre était un tableau, il serait « la grande terreur dans les goulags ». Celui ci montre la terreur   qu’il se passait dans les goulags et ce qu’allait subir la famille de Nina.

nicolastableaugoulag.jpg

LA FORME D’UNE PERSONNE TRISTE ASSISE CONTRE UN MUR.

Si ce livre était une forme, il serait une forme de personne triste assise  contre un mur comme j’imagine Nina au fond de sa cellule assise et tristecomme tous les autres membres de sa famille qui ont été arrêtés.

UN LIVRE : DES MOTS, DES PHRASES

– triste car ce livre est un mémorial d’une jeune fille qui raconte son adolescence durement vécue sans son père même si elle avait des amies à l’école.

-suspense car on se demande toujours ce qui va se passer le jour suivant. 

-historique car ce livre se passe durant le régime politique de Staline et donc c’est intéressant pour les jeunes de troisième car c’est dans le programme d’histoire. 

-courage car il fallait en avoir pour écrire sa vie, comme Nina,  à cause de la police russe: Si on la découvrait avec son livre à la main par les partisans de Staline elle se faisait embarquer avec sa famille vers les goulags.

-« Qu’est-ce que la vie ? » 

Nina est encore jeune et ne sait pas encore exactement ce que c’est la vie et elle pose très souvent cette question.       

Je donnerai à ce livre un deuxième titre qui est :

La vie au coeur d’une famille recherchée par la police soviétique

Nicolas, 3ème3

Articles liés:
L’AUTOBIOGRAPHIE (2ème partie)

Une Réponse à “LE JOURNAL D’UNE ECOLIERE SOVIETIQUE”

  1. nono dit :

    Pour les modérateurs : c’est un saule pleureur et non un sol pleureur qui est une belle image quoique un peu triste quand même. Super blog, à bientôt, nono

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39