LA FARCE DE MAÎTRE PATHELIN

Posté par rabelaisblog le 6 juin 2011

ATELIER THÉÂTRE

 

Image de prévisualisation YouTube

 

PATHELIN (depuis son lit, d’une voix mourante) : Guillemette ! un peu d’eau de rose, redresse les oreillers derrière moi. (en colère) Diantre ! A qui je parle ? (Montrant le drapier) La cruche, la cruche ! A boire ! Frotte-moi la plante des pieds.

 

GUILLAUME (depuis la porte) : Je l’entends là !

GUILLEMETTE : Evidemment !

PATHELIN (délirant) : Ah ! Méchante : Viens ici ! (en éternuant) T’avais-je fait ouvrir la fenêtre ? Débarrasse –moi de ces gens noirs qui me guettent ! Abracadabra vade retro Satanas1 Amen ! Amène-les-moi…

GUILLEMETTE : (quittant le drapier : Qu’est-ce ? Comme tu te démènes ! As-tu perdu l’esprit ?

PATHELIN (qui s’agrippe à elle) : Chut ! Ecoute, tu ne vois pas ce que je sens ? Oh ! Un moine noir qui vole. Attrape-le, passe-lui une camisole2 au chat, au chat, comme il monte. (Le drapier, éberlué, se dresse sur la 15 pointe des pieds pour mieux voir.) C’est la grosse bête qui monte, qui monte…

GUILLEMETTE : Enfin, qu’est-ce cela, n’as-tu pas honte ? Eh ! Par saint Guy, c’est trop remuer.

PATHELIN (épuisé) : Ces médecins me tuent avec les drogues qu’ils m’ont fait prendre. Et pourtant, il faut bien leur obéir. Ils nous modèlent comme de la pâte.

GUILLEMETTE  (au drapier, en l’entraînant à l’intérieur :) Hélas ! Cher Monsieur, venez le voir ! Il est au plus mal !

GUILLAUME : Au plumard ?

GUILLEMETTE : Non, au plus mal !

GUILLAUME : Est-il possible qu’il soit tombé malade, en revenant de la foire !

GUILLEMETTE : De quelle foire ?

GUILLAUME : Par saint Jean oui, je crois qu’il y est allé ! (s’approchant de Pathelin, gentil) : Du drap que je vous ai donné à crédit, il me faut l’argent (tout sourire) Maître Pierre, c’est moi…

PATHELIN (son visage s’éclaire) : Ah ! Maître Jean ! (Geste de dénégation du drapier ; Pathelin se lève, se précipite sur son pot de chambre et le tend.) Plus dures que pierres, j’ai chié deux petites crottes noires et rondes comme des billes. Prendrai-je un autre lavement ?

GUILLAUME (en repoussant le pot de chambre) : Est-ce que je sais moi ? Et que voulez-vous que cela me fasse ! Il me faut neuf francs ou six écus !

PATHELIN   (présente au drapier trois objets incongrus) : Ces trois morceaux noirs et pointus, vous appelez ça des pilules ? (en articulant 40 indistinctement) Hi hon han ho ho hi ha ha hoire.

GUILLEMETTE  (traduisant) : Ils lui ont endolori la mâchoire.

PATHELIN : Par Dieu, Maître Jean, ne m’en faites plus prendre, il n’est rien de plus amer. Il lui souffle dans le nez, puis lui présente une cuvette.) A preuve : j’ai tout rendu !

GUILLAUME  (écoeuré) : Mais non, mes neuf francs n’ont point été rendus !

GUILLEMETTE : Rendez-vous à l’évidence ! Allez-vous-en par tous les diables puisque au nom de Dieu vous ne voulez rien entendre !

GUILLAUME : Par le Dieu qui me fit naître, je ne pars d’ici sans mon drap ou mes neuf francs !

PATHELIN  (qui apporte un deuxième pot de chambre) : Et mon urine ? (Il lui tend le pot d’un geste large et asperge le drapier.)

GUILLAUME : Ah !!!

PATHELIN : … Ne vous dit-elle pas que je meurs ? Pour l’amour de Dieu, faites que je ne passe pas de vie à trépas

GUILLEMETTE (Au drapier) : Allez-vous en ! Ce n’est pas charitable de l’exciter ainsi !

GUILLAUME : Saint Placide, priez pour moi ! Six aunes de drap tout d’une pièce… franchement, dites-moi, trouvez-vous normal que je les 60 perde sans rien faire ?

PATHELIN  (assis sur le pot) :Ah ! Maître Jean :[…]

GUILLAUME  (au comble de l’effarement) : Il me faut neuf francs simplement.

GUILLEMETTE : Hélas, vous êtes sans cœur de tant tourmenter ce malheureux. Ne voyez-vous pas qu’il vous croit médecin ! Hélas ! le pauvre chrétien est en grande souffrance : onze semaines, sans aucun répit, qu’il est dans cet état le pauvre homme.

GUILLAUME  :P alsambleu, je ne sais comment cet accident est survenu car je l’ai rencontré aujourd’hui et même… nous avons marchandé ensemble !  C’est du moins ce qu’il me semble ou…je ne sais ce qu’il en est.

GUILLEMETTE  (charmante) : Par Notre-Dame, mon doux Maître vous n’avez pas bonne mémoire. Si vous voulez un bon conseil : un peu de repos vous ferait le plus grand bien. (aguicheuse) Beaucoup de gens pourraient jaser croyant que vous venez me courtiser.(complice) Partez bien vite : les médecins, en arrivant, risquent de nous surprendre.

GUILLAUME  (s’écartant vivement) : je n’ai cure de ce qu’ils pourraient penser, il n’était pas dans mes intentions de … Maugrebleu, qu’est-ce qui m’arrive !! J’étais pourtant sûr… Au fait, n’avez-vous pas une oie sur le feu ?

GUILLEMETTE : Ah ! Bravo ! De l’oie, et quoi encore, Ah ! Monsieur, ce n’est pas une viande pour malade. Mangez vos oies sans venir faire des grimaces, ma foi vous êtes par trop sans-gêne. (Elle le pousse dehors.)

GUILLAUME :Je vous supplie de ne point m’en vouloir mais j’étais persuadé…

GUILLEMETTE : Encore ? (Elle lui ferme la porte au nez)

Anonyme, La farce de Maître Pathelin, XVe siècle, adaptation en français moderne.

 

 

16 Réponses à “LA FARCE DE MAÎTRE PATHELIN”

  1. Mélodie 5ème3 dit :

    ? Au revoir ?

  2. Marianne dit :

    Au revoir…

  3. Mélodie 5ème3 dit :

    Oh merci ça me touche !

  4. pauline (3e3) dit :

    De vrais acteurs, BRAVO

  5. Mélodie (Guillemette) dit :

    Encore merci à tous

  6. Léo (Pathelin) 5éme 3 dit :

    Des coms ! Merci à tous ça fait vraiment plaisir ! Et vive rablog ! Tout le monde y participe et le résultat est magnifique. J’ espère que ça continuera ainsi et que ce blog deviendra un lieu d’ échange pour tous.

  7. Mélodie 5eme 3 dit :

    Héhé Merci :)

    Mélodie

  8. Cécile E. 3ème 3 dit :

    Je trouve ça super que d’autre classes instaurent de nouveaux projets dans ce blog, car la « famille rablog » s’agrandit, et vos travaux sont vraiment intéressants :)

  9. Mélodie 5ème3 dit :

    Merci les filles :)

    Mélodie

  10. Laetitia & Morgane 4°3 dit :

    Vous jouez très bien la comédie !!!

  11. Mélodie (Guillemette) dit :

    Merci Julie :) . Et merci Mylene cela me fait plaisir sachant que je veux devenir comédienne :) Et merci à vous Mme Ryf d’avoir crée ce blog et surtout bravo à Mme Athéa pour tout le savoir qu’elle nous a transmis. Mélodie .

  12. lryf dit :

    Bonjour à vous tous, élèves de Madame Athéa,
    C’est vraiment un très grand bonheur pour moi de vous lire sur le Rablog. On dirait que j’ai poussé les murs de ma classe (d’ailleurs nous sommes presque voisins.. sourire). Je n’ai pas encore eu le temps d’organiser une séance de lecture avec mes propres élèves mais ça ne saurait tarder! Je sais par avance que tout comme moi ils aimeront vos articles.
    Et puis… vous me donnez une nouvelle idée… dont je vous reparlerai…
    Alors, à bientôt! Sourires.

  13. Mylène 5ème1 dit :

    Bonjour ma soeur Julia qui est en 5ème3 m’a tout de suite montré leur travail, j’ai trouvé cela super ! Il faudrait juste revoir la prise de son qui n’est pas très bonne… Mais j’en suis sûr que plus tard ces acteurs auront un oscar ! Bravo encore !

  14. Julia 5ème3 dit :

    C’est très bien. J’ai adoré! Bravo à tous les trois et à madame Athéa !

  15. Mélodie 5ème3 dit :

    Bonjour Léa ,
    Je te remercie de ton commentaire; je joue Guillemette ;)
    Je suis contente que cela t’ait plu
    Bisous
    Mélodie

  16. Léa 4ème 2 dit :

    Super super bon le son de la vidéo n’est pas parfait mais c’est très bien joué.
    J’espère que les 4ème vont réussir à jouer aussi bien que vous pour pouvoir être mis sur le blog!
    Bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39