JEAN DE FLORETTE

Posté par rabelaisblog le 12 novembre 2011

Jean de Florette

jeandeflorettepablo.jpg

Si le livre était un animal, ce serait un renard car c’est un animal sauvage qui utilise la ruse pour parvenir à ses fins tout comme Ugolin. Celui-ci cherche l’amitié auprès de Jean de Florette pour gagner sa confiance et mieux le manipuler. Jean de Florette est un percepteur bossu qui hérite d’une maison de campagne suite à la mort de son oncle puis de sa mère. Jean rêve de cultiver sa propre vigne, ses pommes de terre etc … Le problème pour Ugolin est qu’il a besoin de la source qui se trouve dans le domaine de Jean pour faire pousser des oeillets qui lui rapporteraient beaucoup d’argent …

renardpablo.jpg

Si le livre était un tableau, ce serait Sainte Victoire de Paul Cézanne car il est le plus grand peintre provençal. Ce tableau montre bien le paysage évoqué dans le  livre .

« Les Bastides Blanches, c’était une paroisse de cent cinquante habitants, perchée sur la proue de l’un des derniers contreforts du massif de l’étoile, à deux lieues d’Aubagne … Une route de terre y conduisait par une montée si adrupte que de loin elle paraissait verticale : mais du coté des collines, il n’en sortait qu’un chemin muletier, d’où partaient quelques sentiers qui menaient au ciel. »

saintevistoirpablo.jpg

tonnerrepablo.jpg Si le livre était un bruit, ce serait

le grondement du tonnerre
car il annonce un mauvais présage comme la mort du héros. Jean de Florette a beaucoup de problèmes surtout celui de l’eau, il doit donc faire beaucoup d’aller-retour jusqu’à la source des Plantins qui est à 1 heure de marche. Il fait plus de 4 voyages par jour, cela le fatigue. Tiendra-t-il jusqu’au bout ?

Si le livre était une couleur, ce serait le jaune

tournesolpablo.jpg


car le soleil évoque l’aridité et dans le livre on voit toutes les plantes jaunir par la sécheresse. Dans le monde rural, la météo a une place primordiale. S’ il ne pleut pas, les cultures ne poussent pas et dans le livre on voit bien l’importance de l’eau.


Sans eau on ne peut rien faire. 

Si je devais trouver un autre titre pour le livre, ce serait

Le secret de la source

car personne du village des bastides ne révèle l’emplacement de la source. Si quelqu’un avait dit à Jean de Florette l’emplacement de la source, il ne serait certainement pas mort.

lasource2205copie1214404758.jpg

 

 

                                                     EN 3 MOTS

 

Hypocritie car tout le long du livre tout le village des Batisdes est hypocrite envers Jean de Florette. Les villageois ne lui disent rien de l’emplacement de la source.

L’eau est extrêmement importante dans ce milieu rural. L’eau permet de vivre et de gagner son argent .

 

Attente,Ugollin et le Papet attendent des années de voir Jean de Florette partir pour qu’ils puissent récupérer la source .

Extrait du film Jean de florette :

 http://www.dailymotion.com/video/x5gvhw

Pablo, 3°2

Une Réponse à “JEAN DE FLORETTE”

  1. Darmica dit :

    Hi!

    J’aime tellement ta lecture cursive!
    Continue Like this..good Luke

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39