VIPERE AU POING par Bruno

Posté par rabelaisblog le 30 novembre 2011

VIPERE AU POING par Bruno dans LECTURES CURSIVES vipereaupoing1

Si ce livre était une couleur sa serait le Noir car le noir fait penser à des sentiments négatifs la colère, la haine, la méchanceté, j’ai pensé à cette couleur car les personnages principaux de ce livre; qui se nomment Jean Rezeau dit Brasse-Bouillon, le narrateur, est le second fils de Jacques et Paule Rezeau. Fils détesté par sa mère, il entre en rébellion avec elle puis Ferdinand Rezeau dit Chiffe ou Frédie, il est le frère aîné de Jean. Tout comme son père, il n’a pas le courage de s’opposer à sa mère et Marcel Rezeau dit Cropette, il est le troisième et dernier fils de la famille. Né en Chine où ses parents vivaient alors, il est le seul à avoir été élevé par sa mère, qui montre à son égard une certaine indulgence. Ces trois frères vouent une haine sans limite à leur mère Paule Rezeau, mariée à Jacques Rezeau ils ont surnommé négativement leur mère «Folcoche ». En on devine que les enfant expriment de la colère, de la haine, de la méchanceté envers leur mère:

 » Je te cause Folcoche, m’entends-tu ? Oui tu m’entends. Alors je vais te dire que t’es moche! Tu as les cheveux secs, le menton mal foutu, les oreilles trop grandes.T’es moche ma mère. Et si tu savais comme je ne t’aime pas!! « 

Si ce livre était un animal sa serait un loup; car les loups demeurent ensemble dans une même meute, solidaires entre eux tout comme les trois personnages principaux Jean, Marcel et Ferdinand Rezeau. Leur loyauté est évoquée dans le passage où Frédie s’est fait punir tandis que ses frères ne désiraient pas le laisser seul:
« Papa,il faut que je vous avoue une chose: dans l’affaire du placard, nous sommes tous solidaires ».

Si je devais donner un nouveau titre à ce livre ça serait  » Les supplices de Folcoche « , car dans l’histoire l’antagoniste Paule Rezeau trouve n’importe quelle occasion pour faire souffrir ses fils.
mm.jpg

nn.jpg

Si mon livre était un tableau ça serait une peinture de Claude Monet représentant la France au début du XXéme siècle car c’est à cette époque puis à cet endroit que se déroule toute l’intrigue de l’histoire.. en effet Hervé Bazin l’auteur, situe le roman à Solédot, village proche de Segré en Anjou.

Si livre devrait être une plante sa serait un Arbre car comme un arbre, le personnage principal, Brasse-Bouillon ne cesse de mûrir au fil du roman. En effet on  comprend qu’il est devenu assez mûr quand il n’a plus peur de sa mère. Il lui fait du chantage, elle doit le laisser quitter la maison familialle en contre parti il ne révèlera pas au reste de la famille un sombre secret sur Folcoche …. Acculée, Folcoche ne peut qu’ accepter Jean a enfin gagné, « il a étranglé la vipère. »
arbre8 Autobio. dans RECITS
Voici une photo du héros de l’histoire dans l’adaptation cinématographique du roman.

nnn Cinéma

Bruno, 3°2

Articles liés :

VIPERE AU POING par Hugo, 3°2

VIPERE AU POING par Stephen, 3°2

VIPERE AU POING par Mathilde, 3°2

L’AUTOBIOGRAPHIE (Bibliographie – 1ère partie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39