LA GUERRE DES BOUTONS

Posté par rabelaisblog le 1 décembre 2011

                                                   La guerre des boutons (Louis Pergaud)

laguerredesboutonsalex.jpgL’histoire se passe vers la fin du 19ème siècle. C’est alors la rentrée scolaire dans le village des Longverne. Sur le chemin de l’école,les deux frère Gibus sont pris dans une embuscade tendu par les enfants du village des Verlans. Les Longvernes vont vivre ça comme une déclaration de guerre. En effet ils ne supportent pas d’être insultés de « couilles molles ». A partir de là, commence une histoire dans laquelle les Longvernes et lesVerlans s’affronteront presque tous les soirs dans des combats sans pitiés mais aussi en essayant de ridiculiser le plus le camps et les soldats adverses en leur volant leurs boutons. La troupes des Longvernes sera guidée par Lebrac comme chef et Camus comme second. Chez les verlans, le chef est l Aztéc de Gué et le second est Tougueule.

Si ce livre devrait être un lieu ce serait une forêt foret.jpgcar c’est dans la forêt qui sépare les deux villages que se passe tous les combats. C’est aussi l’endroit dans lequel le camps de Lebrac construira une cabane qui sera la fierté de tous les Longvernes. De plus la forêt est le seul endroit où ils ne sont pas surveillés par leurs parents c’est là qu’ils se battront tous pour éviter aux prisonniers de se faire prendre leurs boutons.

renardroux13.jpg 

Si ce livre devrait être un animal ce serait un renard car tout au long du livre Lebrac doit trouver des ruses pour que ses soldats réussissent à voler de l’argent pour que la collectivité puisse acheter des boutons pour les prisonniers qui ce  se les seraient fait retirer par les Verlans. Mais Lebrac doit aussi trouver des ruses pour trouver du matériel pour construire la cabane des Longvernes ou bien encore pour mettre à  terme une de ces nombreuses inventions contre les verlans, le maitre d’école ou même le garde champêtre. Mais ils faut aussi que lors des batailles tous les soldats soit lestes.

Si ce livre devrait être un objet ce serait un bouton. Pour les personnages de ceboutons.jpg livre les boutons sont presque une monnaie. En effet, durant la moitiée du livre un trésor de boutons est précieusement gardé par les Longvernes. Cette idée est venue de Lebrac car après avoir été fait prisonnier une fois il subit une sacrée correction par ses parents. Pour éviter que cela ne se reproduise il décide alors de créer le trésor et la cabane des Longvernes.

Si ce livre devrait être une couleur ce serait  le marron car c’est la couleur de la forêt et de la nature en feuille.jpgautomne. En effet toute l’histoire se passe  en automne car avant l’hiver, Bacaillé qui est le soldat boiteux des Longvernes trahit son camp pour se venger de Camus à cause de qui il avait été retenu la veille par le maitre d’école. La vengeance fut terrible !!!! En effet Bacaillé avait dévoilé l’emplacement de la cabane des Longvernes aux Verlans. Le trésor fut volé et la cabane démolie !!!! Il fut puni à coup  de triques et ses boutons ne furent pas épargnés ! Meurtri, il dénonça toutes les bêtises des longvernes et de Lebrac aux adultes du village !!! Les enfants se firent tellement gronder que la bataille s’arrêta en automne pour une longue trève !!!

bataille.jpgSi ce livre devrait être une oevre d’art ce serait le tableau d’Antoine-Jean Gros qui représente la bataille d’Aboukir. En effet on peut y retranscrir le K.O des batailles du livre lorsque les deux camps en viennent aux mains après avoir épuisé leurs stocks de pierres pour leurs frondes. De plus le général sur l’image pourrait représenter Lebrac poussant ses troupes au combat en criant son cri de guerre:

« A cul les Verlans »!!!

Ce livre fut adapté trois fois au cinéma: 

Image de prévisualisation YouTube

 Le premier sortit en 1962. Il était en noir et blanc. Le film présente bien le livre avec la scène de la prise des boutons ou bien celle où Lebrac décide avec les autres grands de construire une cabane avec le tésor. Toutes les réplique connues du livre y sont retranscrites avec humour. 

http://www.dailymotion.com/video/xkx37x

 Un second est sorti en 2011 ! Dans ce film, la pensée de l histoire est la même sauf qu’une fille veut se battre avec les garçons du côté des Longvernes alors que dans le livre de Louis Pergaut une seule fille apparait et seulement pour recoudre les boutons des soldats qui viennent d’être prisonniers. 

 Alexandre, 3°2

Les phrases importantes du livre

« Si j’aurais su j’aurais pas venu »

prononcéE par ti’gibus alors qu’il s’est perdu en forêt après avoir combattu tout nu !!

 

***

« A cul les verlans »

prononcé par Lebrac à chaque début de corps à corps pour motiver  ses troupes.

 

Une Réponse à “LA GUERRE DES BOUTONS”

  1. Lisannaa001 dit :

    Belle lecture cursive ! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39