L’ ÎLE DU CRÂNE

Posté par rabelaisblog le 7 décembre 2011


L’île du crâne  


L' ÎLE DU CRÂNE dans LECTURES CURSIVES ilecrane
d’Anthony Horowitz

Si mon livre était …

    Une couleur

NOIR dans RECITS noirnouveauIl serait le noir car ce livre nous rappelle sans cesse l’obscurité des lieux dans lesquels il nous emmène : la forêt la nuit, l’île isolée de toute civilisation et même la couverture nous donne des frissons. Le noir peut symboliser la peur, le maléfice, la magie noire, la mort et le deuil.

  

Un animal

grand-corbeau-739276Il serait un corbeau car le corbeau annonce le malheur, la peur et le désespoir. Il est noir comme l’atmosphère du livre dans lequel il fait une apparition en donnant le signal de départ pour la suite de l’aventure au héros.

« C’était un corbeau, ou peut-être une corneille, en tout cas le plus gros oiseau qu’il n’eut jamais vu. Noir comme du charbon, ses plumes pendaient sur lui comme une cape en haillons. L’oiseau levait la tête et le fixait de ses yeux luisants. »

 

Un paysage

23-ccee8Mon livre serait une forêt dense si je devais choisir un paysage pour le décrire. La particularité d’une forêt dense est qu’elle ne laisse pas passer la lumière donc il fait sombre.

« Ils reprirent leur course  à travers la forêt. Là, la voûte des feuillages arrêtait la lumière de la lune, et tout était obscur et silencieux. »

 

      Une saison

Il serait l’hiver  car quand on est en hiver il fait  nuit très tôt et, dans ce livre, la nuit n’est pas le moment le plus joyeux qui soit (la nuit est le moment où tous les événements mystérieux se produisent). La nuit est aussi synonyme d’obscurité et même de peur pour certaines personnes.

Une émotion

Cela serait la peur car le héros est lui-même terrorisé (se retrouver dans la même pièce qu’une personne ayant deux têtes pour un seul corps, c’est sûr que ça fait peur ou bien alors se trouver la nuit dans une forêt ou encore voir une personne mourir devant soi, on ne voit pas cela tous les jours).

Hélène, 5°8

 

3 Réponses à “L’ ÎLE DU CRÂNE”

  1. hélène dit :

    merci margot et merci tiphaine pour vos commentaires. Ne t’inquiète pas Tiphaine, je te le prêterai. :)

  2. Margot 5 8 dit :

    J’aime beaucoup ta lecture cursive, tu as trouvé de jolies choses, de belles trouvailles :)

  3. tiphaine dit :

    Et ben helene il a l’air assez noir ton livre! j’ai quand même envie de le lire, tu me prêteras le tien?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39