LANCELOT, HÉROS DE LÉGENDE 5°8

Posté par rabelaisblog le 2 février 2012

par Théo 5e8

Si ce livre était une émotion, ce serait le courage car Lancelot doit combattre Méléagant (fils de Baudemagu, roi de Gorre), Kranag (cousin de Méléagant) et surmonter des épreuves périlleuses pour sauver la femme qu’il aime, la reine Guenièvre.

 » Lancelot était sans heaume ni armure, il aurait suffi d’un coup d’épée pour l’abattre. Mais il semblait protégé par une force surnaturelle ».

LANCELOT, HÉROS DE LÉGENDE 5°8 dans LECTURES CURSIVES theo-combat-de-chevalier-300x293

Si ce livre était une saison, ce serait l’hiver car l’hiver est une saison rude. Lancelot doit faire face à de rudes et terribles combats pour sauver le royaume du Roi Arthur de son ennemi juré, Méléagant.


Si ce livre était un lieu, ce serait un château-fort car c’est l’endroit où se passent les scènes les plus terrifiantes. Il sera très difficile pour Lancelot d’y entrer, mais, pour sauver la reine, il devra passer une épreuve, le pont de l’épée:

 » Lancelot était arrivé à mi-parcours lorsqu’un remous plus puissant que les autres lui souleva la jambe droite et le renversa. Il se retrouva sous l’eau, accroché à la lame par ses gants de fer ».

theo-chateau-300x177 dans RECITS

Si ce livre était un animal, ce serait le chien car un chien est toujours fidèle à son maître comme Lancelot pour sauver Guenièvre. Il cherchera sans cesse des indices et fouillera tout le pays pour arriver à ses fins: retrouver la femme qu’il aime

 » Monter sur ma charrette, messire, et je vous mènerai jusqu’à Guenièvre, l’invita le nain avec un sourire fielleux ».

theo-chien

Si ce livre était une oeuvre d’art, ce serait le tableau de Lionel Royen où Vercingétorix jette ses armes aux pieds de César (ayant perdu la bataille d’Alésia) car à la fin de l’histoire, Méléagant perd son combat et meurt face au héros de la reine.

 » Foudroyé, le géant s’écroula dans un fracas de métal et ne bougea plus ».


Cher auteur, 

 Je vous remercie de m’avoir fait connaître la Dame du Lac, Viviane, qui m’a élevé comme son propre fils; de m’avoir choisi pour combattre le fourbe prince Gorre, Méléagant, qui menaçait le royaume du Roi Arthur; de m’avoir élu pour rendre la justice de mon pays et enfin de m’avoir donné le courage de sauver la femme que j’aime, Guenièvre.

En revanche, je n’ai pas aimé être l’écuyer d’Yvain car j’aurais préféré être au service de Gauvain, neveu du Roi Arthur car c’est un preux chevalier.

 Enfin, mon plus fort  regret est de ne pas avoir suffisamment connu mes parents, morts alors que je venais de naître. 

Le héros de votre histoire, Lancelot.

Une Réponse à “LANCELOT, HÉROS DE LÉGENDE 5°8”

  1. Margot 5 8 dit :

    Génial!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39