LE FESTIN DE LA SORCIERE

Posté par rabelaisblog le 23 février 2012


LE FESTIN DE LA SORCIERE dans RECITS sorciereauma1

     En sortant de ma maison, je vis une vielle dame vêtue d’une cape et d’un chapeau noir. Sur son visage, il y avait des boutons, des verrues, répugnant! Je la suivis, dans la rue, mais je me cachais derrière les voitures et les arbres pour l’observer. Dès qu’elle croisait un animal, elle essayait de le tuer avec son hacheval. C’était une hache qui avait une tête de cheval à la place d’une lame. Elle s’attaqua en premier à l’escargotique qui ne pouvait pas s’enfuir à cause de sa lenteur, cet escargot avait la carapace toute noir. Ensuite, elle s’attaqua au crocodealer qui était un crocodile voyou qui venait juste d’être libéré de prison. Il se défendait comme il pouvait mais l’hacheval de la vielle dame était trop puissant pour lui. Elle se dirigea donc vers la forêt avec les deux animaux qu’elle venait de capturer. En rentrant dans la forêt, elle passa juste à coté d’un chienpenzé qui dormait accroché à une branche d’arbre. Elle ne le remarqua pas car ce chien était très intelligent. Il s’était mis sur un arbre qui avait la même couleur que ses poils pour que personne ne l’aperçoive. Mais contrairement au chienpenzé, il y avait un pélican qui portait un bonnet d’âne, on l’appelait le pélicancre. La vieille dame le frappa et le mit dans son sac. Ensuite, elle vit un taurossignol, c’était un taureau qui chantait. Il se bagarrait avec un tigrenouille, c’était un tigre qui sautait de nénuphars en nénuphars. Dès que les deux animaux virent la vieille dame, le taurossignol s’enfuit et le tigrenouille sauta dans l’eau. La vieille dame avait encore raté ses proies ! Elle vit un scarabée avec des cornes, c’était un scarabélier, il était juste à côté de son pied et elle l’écrasa de rage car elle n’avait attrapé que quatre animaux. Elle continua son chemin et aperçut une tente. Dedans, il y avait un hippocampeur qui dormait toujours dans sa tente. Elle l’assomma et le jeta dans son sac, fière d’avoir fait enfin cinq victimes. Comment elle avait réussi à prendre cinq animaux, elle rentra chez elle, je la suivais encore… Sur son paillasson, elle vit une limaspirateur et elle l’avala directement alors qu’une limaspirateur est une limace qui aspire les poussières, horrible ! Elle ouvrit la porte et vida tout son sac dans une marmite. Elle se dit qu’elle allait se préparer un excellent repas…

FIN

Hugo, 5°8

2 Réponses à “LE FESTIN DE LA SORCIERE”

  1. rabelaisblog dit :

    J’adore ton histoire, mais il manque des dessins!
    Amélie

  2. rablogroumanie dit :

    Tu as vraiment beaucoup de fantaisie! Et tu écris très bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39