TANGUY

Posté par rabelaisblog le 23 février 2012

Tanguy par Jay, 5°8

TANGUY dans LECTURES CURSIVES Jay-Tanguy

Michel del Castillo

Si mon livre était…

 

une couleur,

tache-noir-150x133 dans RECITSça serait le noir car le noir symbolise la tristesse, le désespoir mais également la cruauté. Tanguy, à l’age de 8 ans, était dans un camp de réfugié en France, c’est le père de Tanguy qui a dénoncé aux autorités que Tanguy et sa mère étaient des étrangers venus d’Espagne. A l’âge de 10 ans, il est déporté dans un camp de concentration en Allemagne où, il rencontre un jeune homme.

« Le camps était une immense ville. Il y avait, à vrai dire, deux villes : l’une était construite en ciment, l’autre était faite de Baraques en bois, symétriquement alignées. Ces baraques étaient plus longues et plus larges que celles que Tanguy avait connues en France; elles formaient des rues. Il y avait même des trottoirs : des planches de bois. » Page 101

un instrument de musique,

ça serait un piano car Gunther aimait jouer du piano. C’était un Allemand, il jouait pour le patron, pour ramener à manger. Il travaillait comme avocat à Hambourg, lorsque la police l’avait arrêté, il n’était pas, à ce qu’il semble, digne de faire partie de la nouvelle Allemagne. Il devait racheter ses fautes en travaillant pour la communauté du Herrenvolk mais il disparut en laissant

« La porte de la baraque s’était ouverte et Tanguy vit deux silhouettes noires qui se détachaient sur le ciel. Mathias alluma sa petite lampe à pile. Gunther n’attendit pas. Il enleva sa couverture et en couvrit Tanguy. Puis il posa sur le front de son ami un long baiser s’avança… Il paraissait plus grand encore que d’habitude. Mathias arriva et ne parut pas surpris de voir là Gunther. Ils se serrèrent la main ». Page 165

une saison,

ça serait l’hiver car pendant l’hiver, il y a noël et le nouvel an. Dans la communauté de Herrenvolk (camp de concentration en Allemagne), c’était noël, il n’y avait plus de pain, mais de soupe froide,même les personnes qui haïssaient Gunther (Car il jouait pour le patron) finissaient par sympathiser avec lui

« L’atmosphère du camp avait complètement changé. Ceux-là même qui d’habitude s’insultaient ou se battaient se parlèrent avec gentillesse ce soir-là; ils se demandaient des nouvelles les uns des autres. Ils étaient devenus gentils même avec Gunther et l’un d’eux, qui s’était toujours acharné contre le jeune homme, alla jusqu’à lui serrer la main ». Page 141

un manga,

images2.vignettece serait Naruto car Naruto avait du mal à se faire accepter car il possédait un démon en lui tout comme Tanguy qui a aussi, du mal à s’intégrer car il est un espagnole vivant en France (Dans les premiers chapitres).

 
« Le patron les regarda passer dans le hall. C’était un homme petit, chauve, qui portait des lunette. Il les dévisagea avec haine :

-Sales étrangers! Il aurait aimé pouvoir lui flanquer un coup de poing. Mais il ne dit rien et suivit sa mère, sans regarder ni à droite, ni à gauche, dans la rue. Il lui semblait que les passants n’avaient d’yeux que pour sa mère et lui. Il se demandait ce qu’ils allaient devenir et si son père viendrait à leur secours ». Page 49

un personnage de Disney,

ça serait Jack Skellington (l’étrange noël de M.Jack) car pour moi, Tanguy et Jack ont le même rêve, « ils rêvent de faire autre chose ». Jack rêve de faire autre chose que d’effrayer les gens et Tanguy rêve de faire autre chose que d’aller dans des camps et rêve aussi de vivre comme un enfant normal, avec une mère et un père

  » Son monde à lui était ici et maintenant. Il y avait que des Sébastiana, des Firmin, des Père Pardo, et peut-être un autre Gunther. Tant qu’il y aurait des êtres de cette sorte, il se sentirait chez lui sur la terre. Les « autres », il les éviterait et les laisserait seuls, face à eux-mêmes ». Page 133

http://www.dailymotion.com/video/x3l2ht

Cher Michel del castillo,

Pourquoi m’avez vous appeler Tanguy? Ce nom est si laid, pourquoi m’avez vous fait vivre pendant la seconde guerre mondiale? Et aussi, pourquoi Firmin et Gunther ont-il disparu comme ça de ma vie? Pourquoi suis-je allé dans des camps? Pourquoi sur la couverture du livre j’ai le crane rasé?  Veuillez me répondre s’il vous plait

Cordialement, Tanguy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39