VENGEANCE

Posté par rabelaisblog le 26 février 2012

  VENGEANCE  dans JEUX DE LETTRES Bataille-de-Crecy-Froissartclic

Pendant la guerre de Cent ans (1337-1453), la violence fut terrible dans le nord de la France.

Héléna vivait avec ses deux enfants dans un petit village pauvre. Son mari était mort à la guerre. Elle était couturière, elle filait des tissus jour et nuit et fabriquait des teintures végétales et parfois des potions magiques. Un jour en rentrant du marché, elle trouva ses enfants assassinés.  La souffrance fut terrible, elle décida de se venger.

Héléna avait plusieurs dons.  Elle pouvait absorber l’énergie vitale avec ses mains, ce qu’elle appelait le sortilègionnelle car les traces  laissées étaient terribles. Cette fois-ci, elle décida de fabriquer un poison mortel qui frapperait chaque soldat anglais. Ce poison provoquerait un envoûtement avec une télépanique telle que les soldats ne penseraient plus qu’à s’entretuer. Pour mettre sa vengeance à exécution, Héléna partit voir les sorcières maudites qui vivaient dans un lieu secret au fond de la forêt. Dans une chaumière vivaient des sorcières  loufoques. Héléna entra. La sorcièrereintée mélangeait inlassablement une mixture verte, gluante et puante en somnolant d’épuisement.

Héléna savait qu’il s’agissait d’un antidote rare. Pendant ce temps, le scorpioncer ronflait et l’hiboutade ricanait seul, amusé par ses blagues. Héléna se glissa au premier étage.

Dans le grenier la guerre des mots faisait rage. Deux sorcièrudites pariaient sur les prédilections du gobelinguiste : quelle langue était à l’origine du monde? Quelle sorcière célèbre l’avait inventée? Le banacrocodile et le vampirate se bagarraient pendant qu‘un hypogriffondor volait et se cognait sans cesse. Personne ne fit attention à Héléna qui pousuivait sa recherche funeste.

Dans un coin, une commode lumineuse, magique était gardée par un arachgnome monté dans un arachnotroll, trop occupé par le spectacle pour faire attention à Héléna. Elle prit un peu de poudre de basilicorne qu’elle mélangea à de la poussière d’or. Elle glissa le mélange dans une boite peinte avec un monstrétouffant monstrueux. Une brébiphant l’observait en silence dans l’obscurité avec indifférence.

Héléna se glissa dehors et rentra chez elle. Elle fabriqua la potion maléfique d’envoûtement pour les soldats , mixture à la couleur d’or et un philtre d’antidote verdâtre pour elle qui serait crédible. Héléna était métamorphosée par la rage et la haine. Au petit matin, Héléna amena une bonne soupe de légumes avec le poison d’or à la garnison des soldats anglais. Ils ne se méfièrent pas de cette vieille couturière. L’envoûtement réussit, ils ne se reconnaissaient plus et s’entretuèrent tous jusqu’au dernier. L’élixir empoisonné les tua tous. Héléna utilisa son antidote , sorte de fil transportation pour léviter comme si son action avait été mortélécommandée.

Dans les autres régions de France , l’histoire d’Héléna créa un vent de télépanique. Les soldats Anglais battirent en retraite un peu partout craignant sa malédiction. Bientôt la guerre s’arrêta , Héléna tenta de sauver d’autres vies du bûcher et décida de consacrer le reste de sa vie à la sorcellerie pour assurer la paix dans le monde.

 5°8

Une Réponse à “VENGEANCE”

  1. rabelaisblog dit :

    C’est génial ton histoire ! :)
    Mais qui l’a écrite???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39