• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 6 mai 2012

Mr P. Chapitre I

Posté par rabelaisblog le 6 mai 2012

Cher Rablauteurs, je vous observe depuis longtemps et j’ai décidé de rentrer aujourd’hui dans la danse. Je vous propose donc pour commencer les hostilités, une saga que j’espère vous aurez plaisir à lire. Je me promets de publier un chapitre par semaine, si je tiens le rythme. Quant à mon identité, elle restera secrète tant que vous ne m‘aurez pas démasqué ! Si le jeu vous plaît, je vous ferai parvenir des indices codés histoire de rendre l’aventure encore plus palpitante. Bonne chance. 

 

           Mr P. Chapitre I dans RECITS mrp-chapitre-1blog     Il faisait sombre ce soir-là. Les rues inondées de ténèbres  donnaient une touche lugubre au labyrinthe fracassant. Le trottoir vibrait sous les pas des rares âmes obscures, déambulant sans buts dans le dédale écœurant des allées, des rues, des avenues, des boulevards, qui formaient la toile étroitement tissée de la prestigieuse cité d’Avhèrs. Seul l’éclat de la lune semblait donner à ce tas de métal bétonné et goudronné, un semblant de naturel. Et encore. Le pâle satellite avait connu de nombreuses transformations au cours du 22ème siècle.  

                Il est minuit moins dix. Ça va bientôt commencer.  Le stade domine la ville, ses projecteurs saturent l’atmosphère de rayons aveuglants. Dans dix minutes, la ville toute entière acclamera d’une unanime voix l’arrivée de leurs héros. Leurs dieux, les prophètes de l’ordre du concombre, qui a l’occasion de chaque 28 décembre, ne se privent pas de se donner en spectacle aux yeux  éblouis du peuple,  source de leur pouvoir. Source de la crédulité la plus économiquement idéale qu’il soit possible d’imaginer.      
                Dans cinq minutes à présent, le cœur de tous les hommes, de toutes les femmes, des enfants, celui des morts comme des vivants, celui de ceux qui existent autant que celui de ceux qui n’ont pas ce privilège, bondira de joie à la vue de leurs maîtres. Et il était en retard.

Lire la suite… »

Publié dans RECITS | 4 Commentaires »

LES CHIFFRES EN AVRIL

Posté par lryf le 6 mai 2012

LES CHIFFRES EN AVRIL dans RABLOG les-chiffre-en-avril-2012

Une petite baisse de la fréquentation en avril avec toutefois toujours plus de 10000 visites. Et un mois de mai qui commence très fort !

 

Publié dans RABLOG | Pas de Commentaire »

JE SUIS ARAIGNÉE

Posté par rabelaisblog le 6 mai 2012

 JE SUIS ARAIGNÉE dans RECITS 2605296


Ceci est un appel à tout ceux qui ont la phobie des araignées


Je tiens à me présenter : je suis Araignée
.
NON, NON !!! Ne partez pas !!! Revenez ! Écoutez moi ! J’habite dans une toile de 20 cm de diamètre, ce qui fait de moi une riche araignée, car c’est plutôt rare d’habiter dans une toile dépassant les 10 cm de diamètre. Je suis poilue mais seulement en hiver, quand j’ai froid. Je suis comme vous, je me couvre quand il fait mauvais. Et oui, j’ai déjà eu l’occasion de voir vos manteaux de fourrure. J’ai pourvu ma toile de plusieurs petits trous, pour piéger les insectes, afin de pouvoir manger à ma faim,. Mais, malgré tout, je hais ma vie : toujours à se cacher des humains, vivre dans la peur à chaque instant, en voyant surgir ce que les humains appellent « balai » ou « aspirateur » ou encore « chiffon ». Et le pire , c’est qu’il n’y a pas que moi qui aie peur. Les hommes (aussi invraisemblable que cela puisse être, vu leur taille immense) ont PEUR de MOI ! Moi !! La toute petite bête inoffensive qui se cache du matin au soir pour leur échapper ! Je ne suis pas en colère contre eux, mais je suis, depuis toute petite (oh, ça va, vous m’avez comprise : encore plus petite que maintenant !) horriblement triste !! Voir la crainte et l’horreur dans leurs yeux à chaque fois qu’ils me voient, puis, partir comme un pet sur une toile cirée ! C’est à croire que je suis un monstre couvert de pustules !! Alors, aujourd’hui, les voilà qui s’approchent une nouvelle fois, avec une grimace, près de moi, un balai à la main, prêt à m’extirper de ma belle toile à tout moment, et à cet instant précis, je sais que je ne reverrai pas le jour. Alors, je ferme mes quatre paires d’yeux, pour ne pas voir les yeux dégoûtés de mes agresseurs par l’araignée que je suis.

Mais, en fermant les yeux, je ne m’étais pas rendue compte qu’une petite fille assistait à la scène, épouvantée, et cette fois-ci, non pas par moi, mais par les hommes qui m’approchaient ! J’ouvre un œil, puis deux, puis trois, puis huit. Surprise quand je vois une toute jeune fille devant moi! Elle me prend avec délicatesse dans ses doigts fins, et me chuchote quelque chose à l’oreille. Cette humaine, je l’appelle la « Victoire », car c’est ce qu’elle a donné à toutes les araignées. Et à présent, je sais que tous les hommes de cette »maison »(car c’est ainsi qu’ils appellent une très grande toile) ne m’embêteront plus.

Protégée par cette humaine déroutante, je ne vivrai plus dans la peur, et j’espère, que VOUS non plus.

Alice, 5ème8

Publié dans RECITS | 8 Commentaires »

LE JOURNAL D’ANNE FRANK

Posté par rabelaisblog le 6 mai 2012

LE JOURNAL D'ANNE FRANK  dans A ECOUTER Capture1

 

9782253001270FS dans LECTURES CURSIVES 


Le journal d’Anne Frank est le vrai journal intime d’Anne Frank, jeune fille juive de 13 ans née en Allemagne et exilée au Pays-Bas avec sa famille. Elle l’a rédigé pendant 2 ans de 1942 à 1944 en pleine période de la seconde guerre mondiale. Elle est d’ailleurs obligée de sa cacher avec son père, sa mère et sa sœur ainsi que d’autres juifs, la famille Van Pels (Van Daan dans le livre) et Fritz Pfeffer (Albert Dussel) pour échapper aux « rafles » des juifs  organisées par les allemands, sous le commandement d’Hitler. Ne pouvant plus sortir, ce journal a été sa principale occupation. Anne Frank est né le 12 juin 1929 à Francfort en Allemagne. Le 4 août 1944, peu de temps avant la fin de la guerre, elle et sa famille sont arrêtées sur dénonciation. Elle est déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen. Elle meurt du typhus en février ou mars 1945. Toute sa famille mourra également hormis son père qui sera libéré à la fin de la seconde guerre mondiale et publiera le journal de sa fille.

 

Une couleur : Rougetrans dans LECTURES OFFERTES Lire la suite… »

Publié dans A ECOUTER, LECTURES CURSIVES, LECTURES OFFERTES | Pas de Commentaire »

 

lesrhetosdelind |
lesrhetosdelind |
lesrhetosdelind |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Lettre à l'être
| Lettre à l'être