LE JOURNAL D’UNE ÉCOLIÈRE SOVIÉTIQUE

Posté par rabelaisblog le 7 juin 2012

Le journal d’une écolière soviétique

LE JOURNAL D'UNE ÉCOLIÈRE SOVIÉTIQUE dans LECTURES CURSIVES 176727084-181x300

Résumé : Ce livre est en fait un journal intime, écrit par Nina. Dans ce journal (composé de trois cahiers), Nina raconte sa vie, ses inquiétudes, son adolescence, ses joies et ses peines, mais aussi sa haine de Staline. En 1937, alors qu’elle a 19 ans, Nina est arrêtée avec toute sa famille, accusée de complot contre Staline, avec comme pièces à conviction ces trois cahiers. Elle est condamnée à 12 ans de goulag (camp de travail forcé en URSS). Ce document historique a été retrouvé dans les archives du KGB.

Si ce livre était une couleur, ce serait le GRIS. En effet, on obtient cette couleur en mélangeant blanc et noir. Cette couleur me fait penser à la vie quotidienne de Nina, où s’entremêlent bonheur et tristesse. De plus, le gris est une couleur terne, tout comme la vie de Nina.

Paysage_enneigé-300x225 dans LECTURES CURSIVES

Si ce livre était une saison, ce serait l’hiver. L’hiver est une saison difficile, froide, comme la vie de Nina. De plus, c’est une saison que Nina aime bien :

« L’hiver, l’hiver… Je crois bien que je n’ai jamais apprécié autant. Quelle merveille ! De la neige, de la neige partout, alignée en tas fragiles le long des rues. […] Quant aux arbres, aux maisons et à la terre, il n’en reste rien : tout est enseveli sous un manteau blanc ».

J’ai également choisi cette saison car Nina sera déportée en Sibérie, et c’est une région froide, qui se situe au nord de la Russie.

Sans-titre-300x290

Si ce livre était une passion, ce serait la musique. En effet, Nina adore la musique :

« J’aime incroyablement la musique, tellement que ça me fait mal. L’émotion qui m’envahit est si forte et si complexe que je ne crois pas qu’on puisse la rendre avec des mots. Quelque chose de tendre, de fragile et en même temps de douloureux excite mes nerfs en me pinçant agréablement et je sens alors que quelque chose demande à sortir de moi ».

stal1-234x300

Si ce livre était une œuvre d’art, ce serait une affiche stalinienne. Les parents de Nina sont des opposants, et Nina exprime clairement dans ses écrits sa haine de Staline :

« J’ai rêvé à la façon dont je le tuerais, ce dictateur. Les promesses qu’il a faites à la Russie, ce salaud, cette ordure, alors qu’il la mutile, ce vil Géorgien ! […] Le tuer, et le plus tôt possible. Me venger et venger papa. Le tuer. »

(Ces phrases ont été barrées par la mère de Nina après qu’elle ait lu en partie le journal).

Goulag-300x203

Si ce livre était un lieu, ce serait bien sûr un goulag. En effet, suite à une perquisition, les journaux intimes de Nina et de sa soeur Olga ont été découverts. Ceux-ci contenaient des écrits allant à l’encontre de Staline. Ces deux documents, ainsi que de nombreux autres, ont conduit Nina et sa famille au goulag, camp de travail forcé en URSS.

En 3 mots

Angoisse : Nina et sa famille possédaient de nombreuses choses montrant leur opposition à Staline (ex : le journal intime de Nina). C’est pourquoi, à chaque perquisition, la famille de Nina était angoissée à l’idée de ce que les militaires pourraient découvrir 

« Restée dans le couloir, je me rongeais les ongles tout en observant le déroulement de la perquisition ».

Viecar dans son journal, Nina raconte sa vie d’adolescente. Elle nous parle de sa vie au sein de la famille, de sa vie d’étudiante, et de ses amies. Souvent, Nina s’exclame : « Je veux vivre ! ».

Tristesse : car la vie de Nina est difficile. Elle souffre de l’absence de son père, qui appartient à un groupe d’opposants de Staline.

Liens utiles 

Plus d’infos sur les goulags : http://fr.wikipedia.org/wiki/Goulag

par Juliana 3°2


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
lesrhetosdelind |
lesrhetosdelind |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Lettre à l'être
| Lettre à l'être