L’ETALON NOIR

Posté par rabelaisblog le 16 décembre 2012

L’étalon Noir de Walter Farley.

Année de parution: 1941.

Edition Hachette.

L'ETALON NOIR dans LECTURES CURSIVES l-etalon-noir-tome-1-l-etalon-noir-19075-250-400-195x300

 24 tomes  racontent la suite de cette histoire.

 Le jeune Alec Ramsey et Black, l’étalon noir sont naufragés sur une ile déserte après que leur navire ait coulé. Dépendants l’un de l’autre pour survivre, le jeune garçon et le cheval noir s’apprivoisent mutuellement. Après leur sauvetage, Alec refuse de se séparer du cheval qu’il considère désormais comme sien et il l’emmène chez lui. Il y rencontre Henry Dailey, un ancien entraîneur de courses de galop qui est impressionné par l’extrême rapidité du cheval Black. Henry apprend à Alec à devenir jockey. Ils inscrivent tous deux Black comme le cheval mystère dans une course contre les deux chevaux les plus rapides du pays…

tumblr_mdns07mkzb1r1b2kao1_400_large-200x300 dans LECTURES CURSIVES

Source: deviantART

Si mon livre était un animal, ce serait bien sûr un cheval parce que le cheval noir nommé Black est un des héros de cette histoire. C’est une bête gigantesque. Le cheval incarne la puissance, le courage et la liberté.

« Aussitôt après, un cheval noir, d’une taille et d’une force étonnantes, se dressa droit sur ses postérieurs
et se mit à battre l’air de ses antérieurs, comme s’il boxait »

my_sugar_by_taquisha-d31vqm9-168x300

Source: deviantART

Si mon livre était un aliment, ce serait un morceau de sucre car le premier « contact » entre les deux personnages principaux , Alec Ramsey et l’étalon noir , se fait simplement avec un morceau de sucre. Le jeune homme l’avait glissé dans sa poche. La scène se passe sur le bateau « Drake ».

« Alec s’avança lentement et fouilla dans sa poche, où il  avait glissé un morceau de sucre après le diner [...]Alec posa le morceau de sucre sur le bord de la fenêtre.[...] Quand il revint, le morceau de sucre avait disparu ».

 

dmal_01

Source: Ar(t) cheval Saumur. 

Si mon livre était une œuvre d’art, ce serait « Eight Belles » de Diana Monica Avendano Larrarte. C’est une peinture sur huile de lin. Ce tableau rend hommage à un cheval qui s’appelait Eight Belles, décédé après une course. Ce tableau représente des chevaux de course, ce qui montre toute la puissance, le mouvement que des chevaux peuvent dégager… Le lien avec l’histoire est que Black va devenir un cheval de course et va participer à la plus grande course d’Amérique à Chicago où tous les cracks s’affrontent.

« Le jour de cette course mémorable, l’Amérique tout entière eut les yeux tournés vers Chicago ».

 ile-deserte-300x200

Source: alittlemag.

Si mon livre était un paysage, ce serait une ile déserte parce qu’au début de l’histoire, les deux personnages font naufrage sur une ile vide et où juste quelques poissons nagent dans l’eau. Ils se retrouvent seuls, développent leur instinct de survis et c’est là qu’une incroyable amitié va se former

« Du haut de la dune, il put avoir une vue d’ensemble de l’ile; elle était toute petite et son pourtour ne devait guère dépasser trois ou quatre kilomètres. Elle semblait déserte et ne présentait pour toute végétation que de rares arbres, de chétifs buissons et çà et là quelques bandes de terre couverte d’une herbe clairsemée, brulée par le soleil. De l’autre coté de l’ile, le rivage était plus escarpé et comportait de hautes falaises rocheuses ».

 115014-300x203

Si mon livre était une valeur, ce serait la liberté car quand l’étalon se retrouve sur l’ile déserte, il est libre. La vie sur le navire n’était pas heureuse pour lui, il était enfermé dans un petit box et entouré d’indigènes.  La liberté est également présente dans le livre, quand Alec entraine le cheval pour qu’il devienne cheval de course, ce dernier retrouve, en galopant, une part de sa liberté d’antan.

 

Le livre en trois adjectifs qualificatifs:

-Poignant: On ne reste pas insensible face à ce livre. Pour moi, ce livre représente une leçon de vie car il montre la confiance q’un homme peut faire à un cheval.

-Courageux: Dans ce livre, l’étalon Black est très courageux car après le naufrage du bateau, il sauve le jeune Alec Ramsey de la noyade. Black participe à la plus grande course d’Amérique, il n’est pas parti à temps quand les participants ont commencé la course mais il prend son courage à « quatre pattes » et part enfin.

-Passionnant: Ce livre est à dévorer, c’est une histoire très intéressante et qui est remplie d’amitié et d’amour entre les deux personnages principaux. Ils ont appris à vivre ensemble.

 

 Il y a eu une adaptation au cinéma inspiré du livre: ce film est sorti en 1979. Il a été réalisé par Caroll Ballard avec Kelly Reno, Mickey Rooney, Teri Garr. C’est un film américain et il dure 1h54.

Voici un extrait du film quand Black et Alec se trouve sur l’ile déserte:

http://www.dailymotion.com/video/xjxzzk

 

Après le succès du film, deux suites ont vu le jour:

1983: Le retour de l’étalon noir de Robert Dalva avec Kelly Reno, Vincent Spano.

2003: La légende de l’étalon noir de Simon Wincer et Jeanne Rosenberg avec Patrick Elyas, Richard Romanus.

Une série est également apparue en 1989 créée par Dawn Ritchie et Brad Wright avec Richard Ian Cox et Mickey Rooney.

 

Une nouvelle couverture et un nouveau tire pour ce livre ?

rablog-211x300

Julia 3e4* 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39