LA NATURE À SAINT-MAUR DES FOSSÉS

Posté par rabelaisblog le 22 mai 2013

La nature à Saint-Maur à travers la poésie et la photographie

.

A Saint-Maur, la nature est  présente partout. Dans les jardins, sur le bord des routes, de la Marne ou dans les parcs. Je vous invite à la découvrir, illustrée par quelques poèmes, écrits du 16ème au 21ème siècle.

.

Au cours du 16ème siècle : 

LA NATURE À SAINT-MAUR DES FOSSÉS dans POESIE ronsard

  Odes , I, 17 (1524, Vendômois)

 

Mignonne, allons voir si la rose

rose1-150x150 dans SAINT-MAUR

Une rose de mon jardin (2011)

Qui ce matin avait déclose

Sa robe de pourpre au Soleil,

A point perdu cette vesprée

Les plis de sa robe pourprée,

Et son teint au vôtre pareil.

                                    Las ! voyez comme en peu d’espace,

                                Mignonne, elle a dessus la place

      Las ! las ! ses beautés laissé choir !

Ô vraiment marâtre Nature,

Puisqu’une telle fleur ne dure

Que du matin jusques au soir !

rose2-150x150 Donc, si vous me croyez, mignonne,

Tandis que votre âge fleuronne

En sa plus verte nouveauté,

Cueillez, cueillez votre jeunesse :

Comme à cette fleur la vieillesse

Fera ternir votre beauté.

Pour en savoir plus sur Ronsard : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_de_Ronsard 

.Image de prévisualisation YouTube

 

Au cours du 17ème siècle : 

la-fontaine-300x61

 

Une Tortue était, à la tête légère,

canard3-150x150

Canards sur les bords de Marne

Qui, lasse de son trou, voulut voir le pays,

Volontiers on fait cas d’une terre étrangère :

Volontiers gens boiteux haïssent le logis.

Deux Canards à qui la commère

Communiqua ce beau dessein

canard4-150x150

Canards avec un cygne

Lui dirent qu’ils avaient de quoi la satisfaire :

Voyez-vous ce large chemin ?

Nous vous voiturerons, par l’air, en Amérique,

Vous verrez mainte République,

Maint Royaume, maint peuple, et vous profiterez

Des différentes mœurs que vous remarquerez. [ ... ]

 

Pour en savoir plus sur Jean de la Fontaine : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_de_La_Fontaine

.

Au cours du 18ème siècle :

chenier

cygne-300x225

Un cygne sur la Marne

Mais telle qu’à sa mort pour la dernière fois,

Un beau cygne soupire, et de sa douce voix,

De sa voix qui bientôt lui doit être ravie,

Chante, avant de partir, ses adieux à la vie,

Ainsi, les yeux remplis de langueur et de mort,

Pâle, elle ouvrit sa bouche en un dernier effort [ ... ]

.

.

Pour en savoir plus sur André Chenier : http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Ch%C3%A9nier

 

 Au cours du 19ème siècle : 

tulipes1

 

Moi, je suis la tulipe, une fleur de Hollande ;

dsc002341-300x225

Dans mon jardin

Et telle est ma beauté, que l’avare Flamand

Paye un de mes oignons plus cher qu’un diamant,

Si mes fonds sont bien purs, si je suis droite et grande.

Mon air est féodal, et, comme une Yolande

Dans sa jupe à longs plis étoffée amplement,

Je porte des blasons peints sur mon vêtement.

 

dsc002721-300x225

les fleurs plantées sur le bord des routes

Gueules fascé d’argent, or avec pourpre en bande.

Le jardinier divin a filé de ses doigts

Les rayons du soleil et la pourpre des rois

Pour me faire une robe à trame douce et fine.

Nulle fleur du jardin n’égale ma splendeur,

 Mais la nature, hélas ! n’a pas versé d’odeur

Dans mon calice fait comme un vase de Chine.

 

Pour en savoir plus sur Théophile Gautier : http://www.theophilegautier.fr/ 

 

Au cours du  20ème siècle:

lilas6

Je rêve et je me réveillelilas2

Dans une odeur de lilas

De quel côté du sommeil

T’ai-je ici laissé ou là

                                         Je dormais dans ta mémoire

                                   Et tu m’oubliais tout bas

   Ou c’était l’inverse histoire    

Etais-je où tu n’étais pas ?

lilas3

Lilas dans mon jardin (2012)

Je me rendors pour t’atteindre

Au pays que tu songeas

Rien n’y fait que fuir et feindre

Toi tu l’as quitté déjà

                               Dans la vie ou dans le songe

                               Tout a cet étrange éclat

                               Du parfum qui se prolonge

Et d’un chant qui s’envola



O claire nuit jour obscur

Le lilas de la voisine

Dans le jardin de la voisine

Mon absente entre mes bras

Et rien d’autre en moi ne dure

Que ce que tu murmuras

 

.

.

Pour en savoir plus sur Louis Aragon : http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Aragon/105904

.

Au début du 21ème siècle:

un trèfle à quatre feuilles de Robert Calmels

                                                           Un trèfle à quatre feuilles

Un trèfle à 4 feuilles dans mon jardin

Un trèfle à 4 feuilles trouvé dans mon jardin

trefles4

Trèfles au parc

       Est dur à dénicher

       En voir un on le cueille

       Avec dextérité.

       La plupart ont trois feuilles

       Et poussent à foison,

       Mais c’est le seul qu’on cueille

       Au milieu du gazon.

       On dit qu’il porte chance

                                                           Et beaucoup de bonheur.

                                                           C’est sa rare présence

                                                           Qui en fait la valeur.

                                                           On le met dans un livre

                                                           Pour bien le conserver

                                                           Ainsi il peut survivre

                                                           Aplati et séché.

.

Je n’ai pas trouvé de biographie sur Robert Calmels mais je vous propose un des ses autres poèmes:

 http://muze15.canalblog.com/archives/2011/04/11/20824874.html

.

Avez-vous déjà trouvé un trèfle à quatre feuilles ?

Chargement ... Chargement ...

J’espère que les poèmes vous ont plu. A bientôt ;)  

Amélie, 4°8


3 Réponses à “LA NATURE À SAINT-MAUR DES FOSSÉS”

  1. Tharsiny dit :

    Très beau travail, avec des poèmes bien choisis accompagnés de belles illustrations. Bravo!

  2. Nell, 3e4 dit :

    Un article superbe, et puis le petit quizz amène vraiment un petit plus. :)

  3. Anaïs dit :

    J’aime beaucoup ton article il est très bien choisi bravo!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39