LE ROI ARTHUR

Posté par rabelaisblog le 14 janvier 2016

                                                                 

Le roi Arthur Morpurgo

 

                         Si mon livre était…

 

th.jpUn objet, ce serait une épée. Sans elle, Arthur Pendragon, jeune écuyer et protagoniste de l’histoire ne serait pas devenu roi de Bretagne. C’est en extrayant cette arme de la roche, qu’il a obtenu le titre de roi puis, Excalibur. L’épée est le symbole de sa légitimité et de sa puissance. Excalibur est par sa magie ainsi que celle du fourreau, un talisman qui lui donnera force et protection.

  » Celui qui retirera l’épée de cette pierre sera le légitime roi de Bretagne. »

  Un élément de la nature  (faune), ce serait un rouge-gorge parce que c’est un de ces oiseaux qui a attiré l’attention d’Arthur.thCA2UDIG7

 » En passant devant l’abbaye, j’entendis un oiseau chanter à plein gosier. Il devait s’agir d’un rouge-gorge, mais je ne le voyais nulle part  »

Arthur devait alors aller chercher  l’épée de Kay (son frère par adoption), car il  l’avait oubliée chez eux. Sur le chemin, Arthur entendit justement l’oiseau qui le guida vers le cimetière où se trouvait l’épée qui désignera plus tard Arthur comme le légitime suzerain de Bretagne. Ce rouge gorge est le symbole du destin, tout comme la couleur rouge. Cet oiseau va changer la vie d’Arthur, et IL est porteur d’espoir à la fin du livre :

« Un rouge gorge vint de poser dans le laurier, sous sa fenêtre, l’observa un instant, puis se mit à chanter à cœur joie, et le garçon se rappela un autre rouge gorge, à un autre endroit et à une autre époque. »   thCASXHBQO

Une saison, ce serait l’automne . L‘histoire peut paraître triste mais elle évoque aussi l’amour d’Arthur pour Guenièvre (sa femme) et l’amitié qu’Arthur et ses chevaliers se portent les uns aux autres comme avec Lancelot ou Gauvain et ce  sont des sentiments joyeux. L’automne est une saison qui contrairement à l’hiver, possède des couleurs vives et chaudes mais peut être froide et triste.

  » C’est une longue histoire, une histoire de grand amour, de magie et de mystère, de triomphe et de désastre ».

     images

Un aliment, ce serait un agrume. Ce récit est tantôt doux comme une clémentine, quand il relate la fierté des conquêtes, d’amour, de l’amitié et de la solidarité entre les chevaliers, tantôt acide comme un citron quand il est question de la violence des batailles, de la mort et de trahison.

« Je suis fier de vous, Arthur. Je ne pourrais pas l’être davantage si vous étiez mon propre fils. Et comme j’aurais aimé que vous le soyez ! »

« Hector, le frère de Lancelot, fut abattu par Gauvain sous le murs du château et son cadavre traîné triomphalement par les pieds jusque dans notre camp. »                                                   Mon livre en 3 mots

Amitié: La relation entre Arthur et ses chevaliers est fondée su l’amitié plutôt que la relation roi-chevaliers ordinaire.  Les chevaliers de la table ronde respectent la légitimité d’Arthur et apprécient ses qualités humaines Arthur n’a pas de trône au sein de la table ronde, il s’y tient comme n’importe lequel d’entre eux. Par exemple Lancelot qui ne connait pas Arthur depuis longtemps est rapidement devenu son plus fidèle chevalier et son plus grand ami.

Combat: Ce récit évoque beaucoup le fait que les chevaliers doivent prouver leur valeur en combattant des ennemis du royaume ou en terrassant un monstre par exemple Gauvain et le Géant Vert. Il parle des combats entre Arthur et les Saxons car le roi de Bretagne veut préserver son royaume de l’invasion des Saxons. Merlin le désigne « la première jacinthe », celle par qui tout commence.

Trahison: Arthur aura beau se lier d’amitié avec certains chevaliers, ils partiront d’eux-mêmes pour de nouvelles aventures laissant Arthur seul pour régner sur son royaume.  Lancelot, lui choisira l’amour de Guenièvre aux dépens de leur amitié. Il partira en emmenant la femme d’Arthur avec lui…

                                                         Michael Morpurgo

indexMichael Morpurgo est né en Angleterre, à Saint Albans en 1943. A dix-huit ans, il entre à la Sandhurst Military Academy. Il se destine tout d’abord à une carrière militaire, mais choisit finalement d’enseigner l’anglais. C’est pendant son enseignement qu’il découvre sa capacité à raconter des histoires. Il épouse à l’âge de 20 ans Clare Lane, la fille du fondateur des éditions Penguin Books, son premier éditeur. En 1978, ils s’installent dans le Devon, dans un petit village pour exploiter une ferme, qu’il fait visiter aux enfants issus des quartiers défavorisés. Il a depuis, signé plus de cent livres, couronnés de nombreux prix littéraires dont les prix Sorcières et Tam-Tam en France, et qui font de lui l’un des auteurs les plus célèbres et les plus appréciés de Grande Bretagne.

Pour en savoir plus sur Michael Morpurgo, voici le site officiel qui parle de ces livres et d’autres choses à son propos (comme Michael Morpurgo est anglais, le site est bien sûr dans la même langue): http://michaelmorpurgo.com/ Si je devais choisir un autre titre nom pour ce livre ce serait Excalibur car c’est grâce à cette épée que l’histoire a pu commencer.  

couverture lucie

                                                                                                                                                  LUCIE, 5°4

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39