LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS

Posté par rabelaisblog le 6 janvier 2017

                         

Le tour du monde en 80 jours

             

80 jours adam

 

En 1872, un riche gentleman Londonien nommé Fileas Fogg parie 20 000 livres ( 500 000 francs ) qu’il fera le tour du monde en 80 jours. Accompagné de son valet de chambre, Jean Passepartout, il part de LONDRES et tente de remporter ce pari  qui, pour l’époque, semble impossible ( à l’époque, les avions n’existaient pas, on ne pouvait voyager qu’en train ou en bateau et il suffisait d’une interruption pour que Fileas Fogg perde son pari) …

Si le tour du monde en 80 jours était un endroit du monde, ce serait Londres car c’est la ville dans laquelle on retrouve un peu de tous les pays traversés et de toutes les cultures rencontrées par Fileas Fogg, On peut y rencontrer  des personnes originaires de la plupart des pays du Commonwealth comme des Indes, d’Égypte, d’Afrique de l’Est et de Hong Kong .

Londres est aussi la ville de départ et d’arrivée de Fileas Fogg.

« Donc, ajouta-t-il en consultant son calendrier de poche, puisque c’est aujourd’hui mercredi 2 octobre,
je devrai être de retour à Londres le samedi 21 décembre ici-même« 

 

                                                                                                                             EQFa8VCpm5vUVs0miDyFjJQnD24

  

TPhoto_00001

Fileas Fogg est un homme à la carrure imposante, qui reste toujours de marbre face aux choses les plus incroyables. Il est aussi très organisé et très maniaque dans sa manière de faire les choses.

Exemples :

 » C’était un homme qui pouvait avoir 40 ans, de figure noble et belle. »

 » Il paraissait posséder au plus haut degré ce que les physionomistes appellent « le repos dans l’action » faculté commune a ceux qui font plus de besogne que de bruit.

 » C’était le programme du service quotidien [...] tout était noté, prévu, régularisé ».

Si mon livre était une musique, ce serait la lettre à Élise car c’est une musique qui alterne des des tempos rapides et d’autres plus calmes comme dans cette histoire.

En effet, ce roman présente :

- des moments avec beaucoup d’action, comme par exemple :

  • lors de la traversée de la Mer Rouge, les personnages sont attaqués par des requins.
  • En Inde, Fileas Fogg va sauver une jeune femme d’un sacrifice humain.
  • En Amérique, les personnages sont attaqués par des Sioux et le secrétaire de Fileas Fogg, Jean Passepartout, est enlevé ; Fileas Fogg va aller le sauver.

- et d’autres moments qui sont plus descriptifs :

  • présentation assez longue des paysages rencontrés,
  • parfois des discours long et, à mon avis ennuyeux, de Fileas Fogg (par exemple sur l’utilité des passeports au début du roman).

Image de prévisualisation YouTube

Si j’avais écrit ce livre, je lui aurait donné comme nom: Course contre la montre car s’il ne veut pas perdre son pari, Phileas Fogg doit se dépêcher !

TPhoto_00027

                                                                                                                                               Lucie 5e1

 

Enregistrer

4 Réponses à “LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS”

  1. Cléïs dit :

    Beau travail!!!! mais néanmoins je pense que ton travail serait encore mieux si il y avait des liens sur la vie de l’auteur, les autres livres qu’il a pu écrire…

  2. Anna dit :

    Je trouve que c’est un très bon travail, très complet!!!
    Les exemples sont bien choisis mais je trouve qu’il manque un peu de couleur sur tes photos.

  3. jade H dit :

    j’ai trouvé que c’était un beau travail (j’ai lu le même livre), il y a autant d’information que moi :)

  4. Noa dit :

    Super production ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39