VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

Posté par rabelaisblog le 19 janvier 2017

 Voyage au Centre de la Terre

de Jules Verne

voyage au centre de la terre

Mr Otto Lidenbrock est un minéralogiste retraité Allemand. Il habite dans une grande maison. C’est un homme qui n’est pas très aimable mais son neveu Axel l’adore. Axel, lui, vient voir son oncle de temps en temps, il est passionné de minéralogie depuis son plus jeune âge. C’est un jeune homme d’environ vingt ans, allemand aussi et il aime l’aventure. Mr Lidenbrock et Axel avaient le projet de descendre au cœur de la Terre. Pour cela ils eurent besoin d’un guide nommé Hans, un chasseur d’eider* Islandais, que le professeur payait trois rixdales* par semaine.  A l’origine Mr Lidenbrock et Axel avaient trouvé un parchemin écrit de la main d’Arne SKANUSSEM, un savant Islandais de l’époque des croisades.

*Rixdale: francs

*Chasseur d’eider: Cette « chasse » consiste simplement à recueillir le duvet dont la femelle de cet oiseau tapisse son nid. 

Si  Voyage au Centre de la Terre  était une partie du corps, ce serait le nombril parce que c’est le centre du corps et qu’un géologue retraité, Mr Lidenbrock,  Axel, Hans, embarquent pour une odyssée au centre du globe.

Résultat de recherche d'images pour "mr lidenbrock descendant au centre de la terre"

« C’est parti, Axel, nous allons au cœur du globe. »

 

Si Voyage au Centre de la Terre  était un instrument de musique, ce serait un saxophone. Les personnages s’engouffrent dans les entrailles du globe en descendant dans le Sneffels, un volcan Islandais éteint, et ressortent par le Vésuve comme les notes de musique dans un saxophone.

« On entrait dans le globe par un endroit et on ressortait par un autre. »
 

vésuve

Si « Voyage au Centre de la Terre » était une saison, ce serait l’été. Il fait toujours chaud dans les entrailles de la Terre. Paradoxalement, il ne fait pas chaud à en mourir, la température maximale atteinte est de 45°C   

Afficher l'image d'origine

En trois mots ?

Désespoir d'Axel, perdu.

Désespoir d’Axel, perdu.

Mystérieux: on se demande si Axel le narrateur perdu, va retrouver ses compagnons.

« J’étais dans le noir le plus complet et je me demandai si je retrouverais mes compagnons. »

 

 

 

Combat entre deux animaux antédiluviens

Combat entre deux animaux antédiluviens (dinosaures)

 

 

 

 

Profond: on est profondément emballé par l’histoire, surtout au moment où le professeur Lidenbrock, Axel et Hans assistent à un combat de dinosaures. Sous terre !

« Devant nous se déroulait un massacre, deux bêtes se battaient. »

Ainsi qu’au moment où ils descendent dans les abîmes de la Terre « Cette descente semblait infinie. »

                                

                    

                                                                                                 

 

La descente des personnages

Sauvage : Le monde souterrain est peuplé de créatures hostiles comme des dinosaures.
« Soudain un troupeau de Mégalausaures passa à moins de vingt mètres de nous. »

Résultat de recherche d'images pour "dinosaure voyage au centre de la terre"

 

 

Je pense que Jules Verne veut faire croire aux gens qu’il est possible de descendre au centre de la Terre parce que ses écrits ont l’air d’avoir été vécus. Pourtant par rapport au livre Le Tour du Monde en 80 jours, il est possible de faire le tour du globe en moins de temps. Donc l’image « fictive » que les gens se font des récits de Jules Verne est différente à chaque récit. Cet auteur était un visionnaire du 19/20e siècle. De plus il a imaginé pouvoir faire le tour en 80 jours, maintenant on peut le faire en beaucoup moins de temps.

 

J’ai adoré ce livre parce qu’à certains moment il y a du suspense. J’ai aimé le passage où ils descendent dans les abîmes de la terre, les personnages ne savent pas à quoi s’attendre. Il y a aussi de l’action comme quand ils fuient un combat entre deux dinosaures, on se demande s’ils vont tomber de leur embarcation et se faire dévorer ou si tout va bien se passer. Je conseille ce roman  aux autres personnes à condition qu’elles aiment le suspense.

 Pour plus d’infos sur…

 

Otto Lidenbrock cliquez ici

 

Axel Lidenbrock  cliquez ici

 

Hans Bjelke cliquez ici

 

L’eider cliquez ici

 

 L’auteur allez voir ici

 

Voila un extrait du film si vous êtes intéressés (J’ai trouvé ce film assez sympathique, ça change un petit peu l’histoire originale mais si on s’est intéressé aux deux on comprend) :

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 Je vous propose Un nouveau titre :

 Descente dans les abîmes de la Terre

et une nouvelle couverture 

fichier odt Page de couverture

5e1 Mathys

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39