DEUX FRÈRES

Posté par rabelaisblog le 29 avril 2018

 Deux frères

Jean-Jacques Annaud et Karine Lou Matignon

livre

Si ce livre était un fruit ce serait une cerise:

 

IMG_1049IMG_1028

         Les petits tigres Koumal et Sangha naissent ensemble dans la jungle avec leur mère, puis ils se font élever chacun de leur côté. Je trouve que c’est comme les cerises parce que quand on les voit, elles sont souvent attachées par deux alors que quand on les mange, on les sépare. Ils sont séparés car des aventuriers vont dans la jungle quand les tigres sont bébés puis les capturent pour les tuer.

« Installé à l’avant du chariot, Aidan ne prête attention ni à ses lamentations, ni à celles de Koumal, enfermé dans une cage en osier posée derrière lui. Fou de colère, le jeune tigre cherche à dévorer le bois qui l’emprisonne pour s’échapper. »

 

Si ce livre était un vêtement ce serait un déguisement :

IMG_1048

 

Les deux frères vont se retrouver lors d’un combat. Quand on est déguisé, on ne se reconnaît pas forcément.  On ne sait pas si Koumal et Sangha vont se  reconnaître. Ils ont grandi et ont donc changé de physique. L’un a le pelage plus clair et l’autre plus foncé, l’un les yeux verts  et l’autre les yeux marrons…  Les tigres ne parlent pas mais ils pensent et on connait leur pensées grâce au narrateur.

 

 

 

 

 

 

Dt


 

Image de prévisualisation YouTube

Plus d’info sur Jean-Jacques Annaud Réalisateur du film

Karine Lou Matignon, scénariste. Écoutez-la sur France Culture 

Deux frères est un roman intéressant et cela ma fait penser que les vrais frères ou sœurs finissent toujours par se reconnaître s’ils se sont déjà vus que ce soient des humains ou des animaux. Un livre qui nous rappelle que les animaux sont intelligents et ont des émotions. Un sujet qui tient fort à cœur à Karine Lou Matignon :

Image de prévisualisation YouTube

Respectons les animaux !

 5e4  Lou 

2 Réponses à “DEUX FRÈRES”

  1. Clémence dit :

    Bonjour!

    Je voulais te demander :

    Tu nous dit que si deux frères se sont déjà vus une fois dans leur vie, ils se reconnaîtront toujours même s’ils ont été séparés longtemps. Cependant, je pense que cela dépend des conditions, par exemple si l’on a vu très brièvement quand il était enfant, il peut être difficile de le reconnaître une fois adulte.

    Ravie d’avoir lu ta critique que j’ai trouvé super ! Ça me donne envie de lire le livre…

  2. le M dit :

    Merci pour cette lecture cursive elle est très bien organisée avec une pincée de suspense qui me donne envie de lire ce livre encore merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39