LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS

Posté par rabelaisblog le 2 mai 2018

Le Tour du Monde en 80 jours

Le tour du monde en 80 jours 5e1

Si le Tour du Monde en 80 jours était une capitale ce serait Londres car cette ville regroupe plusieurs nationalités et cultures différentes. Philéas Fogg, riche gentleman Londonien est amené à travers le défi de ses collègues du Reform Club à réaliser le Tour du Monde en 80 jours. Dans cette ville, on retrouve des gens originaires de quelques pays qu’il a traversés. On y retrouve un personnage originaire de l’Inde, Mrs Aouda, ou encore un Français prénommé Jean Passepartout. Ces personnages contribuent par leur investissement auprès de Philéas à la réussite de son défi. Les connaissances et leurs expériences liées à leurs propres cultures sont autant d’atouts pour le gentleman.

« Donc, ajouta-t-il en consultant son calendrier de poche, puisque c’est aujourd’hui mercredi 2 octobre, je devrai être de retour à Londres le samedi 21 décembre ici-même. »

Londres image

Sac de voyage en cuir

 

Si le Tour du Monde en 80 jours était un objet ce serait un sac de voyage en cuir car le cuir est à la fois souple, chaleureux et qui peut être malmené. Philéas traverse des hauts et des bas, des moments de joie et de peine: sa rencontre avec Mrs Aouda qui va devenir sa femme à la fin du voyage, ou encore l’enlèvement de Jean Passepartout, son valet de chambre, par les Sioux vont perturber son voyage.

Le côté douillé est illustré par exemple par cette remarque : « Ce  wagon était un sleeping qui, en quelques minutes, fut transformé en dortoir. Les dossiers des bancs se replièrent, des couchettes soigneusement paquetés se déroulèrent par un système ingénieux, des cabines furent improvisées en quelques instants et chaque voyageur eut bientôt à sa disposition un lit confortable, que d’épais rideaux défendaient contre tout regard indiscret. »

                                       

 

Le coté malmené est montré par exemple par cette citation : Il n’était plus qu’à six heures de Londres. Mais à ce moment, Fix, (l’inspecteur de police) s’approcha, lui mit la main sur l’épaule, et, exhibant son mandat : 

« Vous êtes bien le sieur Philéas Fogg ? lui dit-il.
- Oui, monsieur.
- Au nom de la reine, je vous arrête! »

Ce passage illustre bien toutes les difficultés que Philéas Fogg rencontre. Contre toute attente et contre le cours du défi, il est jeté en prison, y passe une nuit, mettant à mal la réussite de son projet.   

                                    

Colibri

Si le Tour du Monde en 80 jours était un oiseau ce serait un colibri. C’est un oiseau migrateur, voyageant de pays en pays et capable de parcourir de très longues distances. Comme le colibri, Philéas traverse les continents rapidement afin de réussir son pari.

Le colibri ne s’arrête jamais de voler même la nuit. Son plumage aux couleurs vives n’est pas sans rappeler les couleurs chaudes et chatoyantes rencontrées par Philéas au cours de son séjour en Inde.

« Treize cents milles environ séparent Singapore de l’île de Hong Kong, petit territoire anglais détaché de la côte chinoise. Philéas Fogg avait intérêt à les franchir en six jours au plus, afin de prendre à Hong Kong le bateau qui devrait partir le 6 novembre pour Yokohama, l’un des principaux ports du Japon. »

« La locomotive, dirigée par le bras d’un mécanicien anglais et chauffée de houille anglaise, lançait sa fumée sur les plantations de cotonniers, de caféiers, de muscadiers, de girofliers, de poivriers rouge. »

Jules Verne nous montre à travers ce récit que le courage, la force et la volonté de réussir permettent de franchir des étapes qui paraissaient insurmontables. On voit qu’au delà du caractère de Philéas, la solidarité des habitants d’autres pays a permis à Philéas de réussir. 

« Cependant le train allait quitter la station d’Allahabad. Le Parsi attendait. Mr. Fogg lui régla son salaire au prix convenu, sans le dépasser d’un farthing. Ceci étonna un peu Passepartout, qui savait tout ce que son maître devait au dévouement du guide. »

« Parsi, dit-il au guide, tu as été serviable et dévoué. J’ai payé ton service, mais non ton dévouement. Veux tu cet éléphant ? Il est à toi. »

élepant avec Philéas Fogg

J’ai découvert grâce à ce livre de nouveaux pays et j’ai voyagé aux cotés de Philéas Fogg et de ses compagnons! Durant cette lecture, je me suis évadée. Depuis que je suis petite, mes parents me font voyager et visiter beaucoup de nouveaux pays. Grâce aux aventures de Philéas dans ce récit je me suis souvenue de tous ces moments.

 20180505_123529

Pour avoir plus d’info 

- Jules Verne cliquez ici

- Le Tour du Monde en 80 jours cliquez ici

En dessin animé :

Image de prévisualisation YouTube

Ou en film : 

Image de prévisualisation YouTube

Malena 5e4

 

Une Réponse à “LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS”

  1. le M dit :

    J’ai déjà lu ce livre mais ton point de vus m’a donné envie de le relire avec un autre regard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39