IRINEÏ par ELENA

Posté par rabelaisblog le 5 juin 2020

           Dans ce roman , les grands thèmes abordés sont le développement durable, la protection animale et la diversité des mentalités humaines.

          Je pense que ces thèmes sont vraiment d’actualité car nous les vivons et étudions tous au quotidien. C’est un livre qui concerne autant les adultes que les enfants car il faut de l’aide de la part de personnes de tous âges pour sensibiliser les gens sur ce qu’il se passe dans le monde en ce moment.

“ Dans leur aveuglement et leur égoïsme, ils ravagent Gaya, la Terre.”

             En effet , les inégalités sont encore trop présentes, le climat se dérègle et les avis et idées des enfants ne sont pas assez considérés par la société.

            Val Reyeil nous met en garde dans ce roman sur l’importance du dérèglement climatique, de la protection animale mais également sur une cause toute aussi importante à défendre : Ne pas avoir peur de prendre la parole pour exprimer ses doutes et ses idées même par rapport à plus grand que soi où à des personnes privilégiées.

         Je partage les espoirs et les doutes de Val Reyeil car même si le monde est très loin d’être parfait, beaucoup de gens  sont en train de prendre conscience que la situation actuelle est préoccupante. Cependant, la prise de conscience ne suffit pas … il faut continuer de défendre nos idées et de faire part de nos doutes et de nos réussites .

            Irineï est considéré comme un enfant “ particulier “ car il ne pense pas comme tous les enfants. Quand on est jeune , dès que quelqu’un a des idées différentes des autres, cette personne devient automatiquement bizarre.Irineï est différent  des autres garçons car il  pense aux autres, aux animaux et à la nature au lieu d’être centré uniquement sur lui-même:

            Si nous trouvons Irineï bizarre parce qu’il a des idées et des doutes différents des nôtres, alors le bizarre, c’est NOUS.

Irinei Elena2

Elena, 4e6

 

2 Réponses à “IRINEÏ par ELENA”

  1. Elena dit :

    Bonjour Val Reyeil,
    Premièrement, merci beaucoup pour votre réponse très touchante.
    Et c’est vrai que je m’étais identifiée à différents personnages du roman comme Irineï et Marion.
    La diversité des caractères est ce qui, je pense, nous a tous permis d’apprécier encore plus ce livre car tout le monde pouvait s’y retrouver un peu.
    Je pense que personne ne lit un livre de la même manière, chacun l’interprète différemment en fonction du personnage auquel il se réfère, celui qui nous ressemble, celui qu’on admire…
    Encore une fois merci et bonne journée !
    Elena

  2. Val Reiyel dit :

    Bonjour Elena, merci pour ta chronique qui me touche beaucoup.
    J’ai l’impression que tu es un mélange d’Irineï par son côté « différent » et de Marion Delamare par son côté « guerrière qui prend la parole ne lâche jamais » :-)
    Tu as raison, être « particulier » n’est pas toujours facile car il faut affronter le regard des autres, leur incompréhension et parfois leur mépris. Mais c’est aussi une force… car ce sont les gens différents qui font réfléchir les autres et les amènent à changer leur vision des choses et leurs comportements. C’est ce qu’Irineï fait avec John et John comprend beaucoup de choses grâce à lui: il ouvre son esprit et remet en question ses croyances bien ancrées en lui depuis toujours… En étant différent on sait que le chemin ne sera pas de tout repos, qu’il y aura beaucoup de batailles et d’obstacles, mais aussi que ce chemin vaut la peine d’être vécu. Je te souhaite ce beau chemin complexe et lumineux et je suis sûre que tu as la force de le suivre avec succès…
    Un grand merci à toi :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39