LA GROTTE DE CRISTAL

Posté par rabelaisblog le 8 mars 2016


La grotte de Cristal

                                      Si mon livre était…Rubiks'cube

 

Un objet, ce serait un Rubik’s cube, car pour obtenir les six faces, il faut en assembler une puis deux et ainsi de suite. Merlin, au fur et à mesure de sa vie, assemble les faces de sa propre histoire.  Il la raconte au crépuscule de sa vie donc il lui faut tirer de tous ces événements une vision claire. Je le compare à un Rubik’s cube où chaque face serait une émotion, une idée ou encore une partie de sa vie

 

      Et si c’était de l’art…dessinateur_scenariste_metiersdessin_01-980x350

De l’art, ce serait un tableau, car ce livre n’est qu’un simple livre avec des lettres écrite dessus, mais ces lettres forment des phrases mais aussi et surtout une grande histoire remplie d’aventures, c’est pour ça que je la trouve incroyable. Je  la compare à un tableau car c’est une simple toile avec de l’encre  dessus, et pourtant elle forme un  dessin et ce dessin a une grande histoire

 

 Afficher l'image d'origine

Un lieu, ce serait une grotte, car c’est l’endroit où Merlin le personnage principal a appris la médecine. C’est là aussi qu’il a rencontré celui qui va  changer  son  idée de la vie, Galapas, un magicien qui vit dans la  colline. Pour Merlin, Galapas sera un ami et un maître jusqu’au jour de sa mort. C’est donc un  élément clé de  l’histoire.

 » Il était debout entre la bougie et moi, gigantesque silhouette, vêtue d’une longue robe de gros drap brun tissé à la main »

 

Un aliment, ce serait une pomme, une pomme découpée en quartier. Chaque quartier téléchargement (1)représente une partie de la vie de Merlin: son enfance ou  la période où il a quitté Maridunum sa ville natale. Chaque quartier représente un lieu où il est allé: la colline de Galapas ou La grotte de cristal. Une personne qu’il a rencontré: Le roi Ambrosius ou Galapas. Cette pomme serait plus ou moins mûre on fonction du rythme du livre, des passages intéressants ou moins dynamiques.

 

                                                                   A propos de l’auteur…Afficher l'image d'origine

Mary Stewart est née le 12 septembre 1916 à Sunderland au Royaume Uni. Sous le nom entier Mary Florence Elinor Raimbow, elle fit des études supérieures à l’université de Dumrham avant d’épouser Sir Frederick Stewart en 1945 . Elle commence à écrire en 1950. En 1962 un de ses livres st adapté au cinéma.

                                             

                                                                                                                                                                                                        Si je devais qualifier ce livre en 3 mots …

Courage: car Merlin n’a pas eu une vie facile, il lui fallut du courage pour affronter des épreuves difficiles telle que la mort

Blanc: J’ai choisi la couleur blanche car c’est une couleur qui représente un esprit posé et sain. Au cour de sa vie Merlin a pris plusieurs décisions et même si celles-ci ne jouaient pas en sa faveur, c’était des décisions sages.

Envie: Merlin a toujours eu envie d’en savoir plus, de connaître plus de choses, de découvrir de nouveaux endroits, de rencontrer de nouvelles personnes. Il a toujours eu envie de découvrir le monde.

En savoir plus sur le livre :

-La grotte de cristal

- Mary Stewart

Je pourrais donner un nouveau titre :

Le titre choisis par l’éditeur est je trouve le titre parfait pour se livre. « La grotte de Cristal » est un élément important dans l’histoire mais qui malgré tout ne revient pas sans cesse, celle ci ne revient qu’à des moments importants dans dans la vie du héros.

Sinon, je l’appellerais tout simplement « Merlin »

 la grotte de cristallucile 5e4

 

Publié dans LECTURES CURSIVES, Moyen-Age | 1 Commentaire »

LES DAMES DU LAC

Posté par rabelaisblog le 7 mars 2016

Les Dames du lac

 

 

les dames du LacSi mon livre était un lieu, il serait l’ile d’Avalon car c’est là-bas que l’histoire commence. Cette île se situe près de la Grande Bretagne.

Sur cette île se trouvent des druides et des prêtresses qui apprennent à maitriser leurs dons. 

 

avalon-iribel

Si mon livre était un objet, il serait Excalibur car Excalibur est l’épée magique d’Arthur qui lui permettait de ne pas mourir au combat car les prêtresses d’Avalon ont aidé la demi sœur d’Arthur à enchanter Excalibur…

excalibur

Si mon livre était un animal il serait un cheval car le cheval est le moyen de transport, sans le cheval, les voyages seraient bien plus longs.

Les chevaux sont aussi comme une grande occupation d’Arthur, il les dressent, il les emmènent aux combats…

  cheval aurelie 

Si mon livre était une saison, il serait l’hiver car la plupart des grands évènements se passent pendant cette saison

(le mariage du roi de Grande-Bretagne et Ygerne, les funérailles du duc de Tintagel, …)

hiver.jpg  

Ce livre en trois mots:

 »guerre » car les Saxons et la Grande Bretagne sont en guerre l’un contre l’autre et on ne connaît pas l’origine du conflit.

 »histoire » car un roi, en entendant une histoire sur un Dragon, devint hystérique et le chercha pour le tuer.

 »magie » car il y a des druides sur Avalon et que l’histoire paraît irréelle.

L’auteur, Marion Zimmer Bradley est née le 3 juin 1930 et morte en septembre 1999. Elle était une écrivaine de fantaisie et de science fiction . 

Si je devais proposer un nouveau titre a ce livre, ce serait ‘La légende d’Arthur vu par Morgane’ car dans l’histoire nous pouvons suivre la légende d’Arthur et ce que Morgane en pense.

aurelie couverture

 5e4 Aurélie

Publié dans A ECOUTER, LECTURES CURSIVES, Moyen-Age | 3 Commentaires »

MERLIN

Posté par rabelaisblog le 22 janvier 2016

Une lecture offerte par Jean-Baptiste, 5°8

merlin Simon COLIN

Publié dans LECTURES OFFERTES, Moyen-Age | 4 Commentaires »

JEANNE

Posté par rabelaisblog le 14 janvier 2016

     Si mon livre était …

Pour commencer, un extrait en lecture offerte par Jade, 5°8

Jeanne

 

 la lionne !!!

 

La_lionneSi mon livre était un animal, ce serait une lionne parce que Jeanne d’Arc n’a pas peur d’aller au combat et entraîne tout le monde derrière elle. Jeanne d’ Arc est le personnage principal du livre. Elle était à la tête d’une armée et elle a gagné plusieurs batailles dont la plus célèbre :

la bataille d’ Orléans

La pucelle (Jeanne) et les capitaines décident de commander un assaut général, quel que soit le prix à payer. Aussitôt, Jeanne, vibrante, monte en ligne,  entraîne, rassemble .


Orléans !!!

Orléans

Si mon livre était un lieu, ce serait la ville d’Orléans parce que Jeanne a entendu des voix et ces voix lui disaient d’aller reconquérir Orléans qui était aux mains des anglais. Donc elle est allée voir le roi et lui a demandé d’avoir une armée pour le faire . Elle a surpris beaucoup de personnes en gagnant cette bataille .

« Jeanne dit : Le sort du royaume se noue en ce moment sous les murs d’Orléans. Vous le savez. La ville tombera bientôt, affamée. Je connais un moyen pour la libérer et je dois le communiquer au dauphin. « 

 

 

             les vêtements d’homme !!!

Jeanne au siège d'Orléans

Si mon livre était un vêtement, ce serait une armure et des vêtements d’homme . L’armure parce que le roi a demandé au frère de Jeanne de faire une armure à sa taille . « On couvre sa tête d’un camail, on la chausse d’une paire de solerets pointus » . Les vêtements d’homme parce que Jeanne, quand elle s’est fait arrêter par les anglais, portait des habits d’homme.  Elle a renoncé à les porter car une première fois, on l’a mise sur le bûcher et on lui a dit que si elle remettait des habits de femme, elle serait sauvée.  Elle l’a fait par peur du feu. Mais, une fois de retour à la prison, ses geôliers lui ont arraché ses vêtement de femme.

« Ils s’emparent d’elle, lui arrachent sa robe, sa cotte … » Comme elle voulait aller aux toilettes on lui a redonné ses vêtements d’homme qu’elle a été obligée de remettre alors qu ils lui était interdit de les porter . Elle compris alors que ses geôliers lui avaient tendu un piège .

 

 

un aliment !!!

France-Piment

 Si mon livre était un aliment, ce serait un piment parce que ça me fait penser au feu et à la fin du livre Jeanne est brûlée vive sur le bûcher . Elle a été capturée par les anglais et emmenée à Rouen où elle a été jugée et condamnée .

« Ils enflamment les bourrées entassées sous le plancher. Les flammes jaillissent d’un coup, grondent comme une horde libérée « .

Quelques infos sur l’auteur :

Jacques Cassabois est né en 1947 dans le Jura . Au début , comme métier il voulait faire comédien mais il ne l’a jamais fait . Après il est devenu instituteur , puis il est entré à la Fédération des Œuvre  en 1975 , là où il a découvert la littérature pour la jeunesse .

Voilà le lien de son site officiel :    Jeanne – Jacques Cassabois

AVT_Jacques-Cassabois_2449

MON LIVRE EN TROIS MOTS :

Victoire  : Car Jeanne a gagné beaucoup de batailles et a fait sacré le dauphin .

Triste Je trouve que l’ histoire est triste car à la fin du livre elle se fait brûler vive et que le roi ne l’a même pas sauvée alors qu’elle avait tout fait pour lui .

Fantastique : Car au début de l’ histoire Jeanne entend des voix .

NOUVEAU TITRE ?

 

Le fabuleux et tragique destin de Jeanne d ‘Arc 

jeanne elsa

Articles liés

Voici le lien de l interview de Jacques Cassabois à Saint Maur en poche. Nos camarades ont aimé aussi ce livre et ont eu le grand plaisir de rencontrer son auteur :

Jacques Cassabois est l’invité des ados dans le quartier …

RENCONTRES DES ADOS AVEC DES AUTEURS – SAINT-MAUR EN POCHE 2012
LETTRE DE MONSIEUR JACQUES CASSABOIS
JEANNE de JACQUES CASSABOIS par Amélie

Elsa, 5e4

 

 

Publié dans LECTURES CURSIVES, Moyen-Age | 8 Commentaires »

LE ROI ARTHUR

Posté par rabelaisblog le 14 janvier 2016

                                                                 

Le roi Arthur Morpurgo

 

                         Si mon livre était…

 

th.jpUn objet, ce serait une épée. Sans elle, Arthur Pendragon, jeune écuyer et protagoniste de l’histoire ne serait pas devenu roi de Bretagne. C’est en extrayant cette arme de la roche, qu’il a obtenu le titre de roi puis, Excalibur. L’épée est le symbole de sa légitimité et de sa puissance. Excalibur est par sa magie ainsi que celle du fourreau, un talisman qui lui donnera force et protection.

  » Celui qui retirera l’épée de cette pierre sera le légitime roi de Bretagne. »

  Un élément de la nature  (faune), ce serait un rouge-gorge parce que c’est un de ces oiseaux qui a attiré l’attention d’Arthur.thCA2UDIG7

 » En passant devant l’abbaye, j’entendis un oiseau chanter à plein gosier. Il devait s’agir d’un rouge-gorge, mais je ne le voyais nulle part  »

Arthur devait alors aller chercher  l’épée de Kay (son frère par adoption), car il  l’avait oubliée chez eux. Sur le chemin, Arthur entendit justement l’oiseau qui le guida vers le cimetière où se trouvait l’épée qui désignera plus tard Arthur comme le légitime suzerain de Bretagne. Ce rouge gorge est le symbole du destin, tout comme la couleur rouge. Cet oiseau va changer la vie d’Arthur, et IL est porteur d’espoir à la fin du livre :

« Un rouge gorge vint de poser dans le laurier, sous sa fenêtre, l’observa un instant, puis se mit à chanter à cœur joie, et le garçon se rappela un autre rouge gorge, à un autre endroit et à une autre époque. »   thCASXHBQO

Une saison, ce serait l’automne . L‘histoire peut paraître triste mais elle évoque aussi l’amour d’Arthur pour Guenièvre (sa femme) et l’amitié qu’Arthur et ses chevaliers se portent les uns aux autres comme avec Lancelot ou Gauvain et ce  sont des sentiments joyeux. L’automne est une saison qui contrairement à l’hiver, possède des couleurs vives et chaudes mais peut être froide et triste.

  » C’est une longue histoire, une histoire de grand amour, de magie et de mystère, de triomphe et de désastre ».

     images

Un aliment, ce serait un agrume. Ce récit est tantôt doux comme une clémentine, quand il relate la fierté des conquêtes, d’amour, de l’amitié et de la solidarité entre les chevaliers, tantôt acide comme un citron quand il est question de la violence des batailles, de la mort et de trahison.

« Je suis fier de vous, Arthur. Je ne pourrais pas l’être davantage si vous étiez mon propre fils. Et comme j’aurais aimé que vous le soyez ! »

« Hector, le frère de Lancelot, fut abattu par Gauvain sous le murs du château et son cadavre traîné triomphalement par les pieds jusque dans notre camp. »                                                   Mon livre en 3 mots

Amitié: La relation entre Arthur et ses chevaliers est fondée su l’amitié plutôt que la relation roi-chevaliers ordinaire.  Les chevaliers de la table ronde respectent la légitimité d’Arthur et apprécient ses qualités humaines Arthur n’a pas de trône au sein de la table ronde, il s’y tient comme n’importe lequel d’entre eux. Par exemple Lancelot qui ne connait pas Arthur depuis longtemps est rapidement devenu son plus fidèle chevalier et son plus grand ami.

Combat: Ce récit évoque beaucoup le fait que les chevaliers doivent prouver leur valeur en combattant des ennemis du royaume ou en terrassant un monstre par exemple Gauvain et le Géant Vert. Il parle des combats entre Arthur et les Saxons car le roi de Bretagne veut préserver son royaume de l’invasion des Saxons. Merlin le désigne « la première jacinthe », celle par qui tout commence.

Trahison: Arthur aura beau se lier d’amitié avec certains chevaliers, ils partiront d’eux-mêmes pour de nouvelles aventures laissant Arthur seul pour régner sur son royaume.  Lancelot, lui choisira l’amour de Guenièvre aux dépens de leur amitié. Il partira en emmenant la femme d’Arthur avec lui…

                                                         Michael Morpurgo

indexMichael Morpurgo est né en Angleterre, à Saint Albans en 1943. A dix-huit ans, il entre à la Sandhurst Military Academy. Il se destine tout d’abord à une carrière militaire, mais choisit finalement d’enseigner l’anglais. C’est pendant son enseignement qu’il découvre sa capacité à raconter des histoires. Il épouse à l’âge de 20 ans Clare Lane, la fille du fondateur des éditions Penguin Books, son premier éditeur. En 1978, ils s’installent dans le Devon, dans un petit village pour exploiter une ferme, qu’il fait visiter aux enfants issus des quartiers défavorisés. Il a depuis, signé plus de cent livres, couronnés de nombreux prix littéraires dont les prix Sorcières et Tam-Tam en France, et qui font de lui l’un des auteurs les plus célèbres et les plus appréciés de Grande Bretagne.

Pour en savoir plus sur Michael Morpurgo, voici le site officiel qui parle de ces livres et d’autres choses à son propos (comme Michael Morpurgo est anglais, le site est bien sûr dans la même langue): http://michaelmorpurgo.com/ Si je devais choisir un autre titre nom pour ce livre ce serait Excalibur car c’est grâce à cette épée que l’histoire a pu commencer.  

couverture lucie

                                                                                                                                                  LUCIE, 5°4

Publié dans LECTURES CURSIVES, Moyen-Age | Commentaires fermés

TRISTAN ET ISEULT

Posté par rabelaisblog le 3 janvier 2016

                                                                                                 Tristan et Iseult      

                                                       De Béroul

TRISTAN ET ISEULT dans LECTURES CURSIVES

 

Si mon livre était…

 

  Un paysage , ce serait une forêt parce que lorsque Tristan et Iseult vont être exécutés, ils fuient dans un bois et une majeure partie de l’histoire se déroule dans ce bois. Pour moi, la forêt représente la vie sauvage et image donc des difficultés que rencontreront Tristan et Iseult. Et en lisant ce livre j’imaginais un petit village médiéval entouré de forêt et de verdure.

 

 dans Moyen-Age

   « Ils quittèrent la plaine pour la forêt.[...]
Ils construisirent un abri,
Tristan coupa des branches pour le toit,
Iseult joncha le sol d’un tapis de feuilles. »

 

 

 

Un objet, ce serait un Filtre d’amour parce que Iseult est la fiancée du Roi mais elle ne veut pas se marier avec lui. Sa mère lui prépare un filtre d’amour mais quand Tristan va la chercher pour la ramener au Souverain, une servante leur donne, par mégarde, l’élixir magique. Tristan et Iseult sont donc condamnés à s’aimer d’un amour passionnel jusqu’à leur mort.

« Tu verseras cet élixir dans une coupe, mais prend garde que seul le Roi et Iseult ne le boivent, car ceux qui y gouteront s’aimeront de tout leur sens et de toute leur pensée, dans la vie comme dans la mort. »

 

   Une arme, ce serait une épée parce que Tristan se bat régulièrement et il abat même un monstre que personne n’arrivait à battre.Trois conseillers du Roi, ayant appris sa relation avec Iseult, lui tendent des pièges et veulent le dénoncer au Roi.Tristan les tueras un par un.

« Il l’attendit, l’épée à la main.Tristan bondit sur lui sans qu’il n’ait rien vu venir.[...] Il le tua, lui coupa la tête et trancha les tresses de sa victime. »

  Une plante, ce serait une ronce parce que une ronce à de belle couleur, comme la beauté de l’amour de Tristan et Iseult et pleins d’épines comme tous les problèmes et les guerres qu’affronteront Tristan et Iseult. De plus, à la fin de l’histoire, une ronce sort de la tombe de Tristan et rentre dans celle de Iseult. Les gardes du Roi la coupe mais le lendemain, elle a repoussée. Quand le Roi l’apprend, il ordonne que plus aucune ronce ne soit jamais coupée, car il comprend que l’amour de Tristan et Iseult résiste même à la mort.

 

« Pendant la nuit, de la tombe de Tristan, jaillit une ronce verte et feuillue. S’élevant par dessus la chapelle, elle s’enfonça dans la tombe d’Iseult.Les gens du pays coupèrent la ronce; mais le lendemain, elle renaquit aussi fleurie,aussi vivace pour plonger encore dans le lit d’Iseult la Blonde. »

 

 

 

Mon Livre En Trois Mots

 

Ruse car Iseult,trahi par les conseillers du Roi, doit prêter serment devant Dieu qu’elle n’a jamais eu de relation avec Tristan. Faisant croire quelle ne veut pas salir sa robe, elle monte à califourchon sur le dos d’un lépreux ( qui est en fait Tristan déguisé). Puis elle pose une main sur la Bible, et annonce:

-Je jure devant Dieu que jamais un autre que ce lépreux n’est passé entre mes jambes. Elle n’a donc pas menti puisque ce lépreux est Tristan!


Religion parce que Béroul, l’auteur de Tristan et Iseult donne un rôle important  à un curé et parle beaucoup des péchés de Iseult (son attirance charnelle envers Tristan). De plus, il utilise beaucoup d’expressions comme  » on ne peut comprendre les choix de Dieu », « Dieu le Miséricordieux prit pitié et leur fit une grâce  » ou encore « Dieu protège toujours les innocents ».

Résultat de recherche d'images pour "Dieu catholique représentation médieval"

 

Amour courtois: L’amour courtois ou fin’amor en occitan, c’est quand un chevalier séduit une noble en lui chantant des poèmes. L’amour courtois désigne l’amour profond et véritable. C’est un amour hors-mariage prude et chaste où l’homme doit être au service de sa dame et lui rester fidèle. C’est l’amour que vout Tristan a Iseult, qui représente a mes yeux un grand romantisme au Moyen-Age.

 

A Propos De l’Auteur

On connait très peu de chose sur l’auteur de Tristan et Iseult. On sait qu’il s’appelait Béroul (au Moyen-Age, on n’avait pas de nom de famille) car il se nomme lui même deux fois :  « Béroul s’en souvient bien » et « comme le livre de Béroul l’atteste ». On suppose que Béroul était normand et qu’il aurait écrit « Tristan et Iseult » vers 1770 pour le roi d’Angleterre, Henri Plantagenêt.

 

Un nouveau titre:

Si je devais renommer le livre je l’appellerai « Un amour interdit ».

 

Chanson d’amour courtois (fin’amor) en vieux français:

Image de prévisualisation YouTube

Plus d’infos sur Béroul: www.universalis.fr/encyclopedie/beroul/

Plus d’infos sur Henri Plantagenêt: www.universalis.fr/encyclopedie/henri-ii-plantagenet/

Plus d’infos sur l’amour courtois: https://fr.wikipedia.org/wiki/Amour_courtois

Iris, 5e4

 

Publié dans LECTURES CURSIVES, Moyen-Age | 3 Commentaires »

JEANNE de JACQUES CASSABOIS

Posté par rabelaisblog le 19 juin 2012

 

Jeanne de Jacques Cassabois

JEANNE de JACQUES CASSABOIS dans LECTURES CURSIVES Jeanne-210x300

Si mon livre était une saison se serait l’hiver car dans ce livre Jeanne est heureuse d’aller sauver la France comme quand on est heureux de jouer dans la neige en hiver. Mais au fond d’elle Jeanne est triste de quitter sa famille et son village;  elle sait qu’elle risque sa  vie à tous moment comme quand il fait très froid en hiver mais elle fait ça de bon cœur.

hiver dans Moyen-Age


Si mon livre était un objet, ce serait un marteau car un marteau sert à enfoncer des clous dans une planche de bois par exemple et si on se retrouvait à la place de Jeanne on aurait mal, comme quand elle se fait attraper par les Anglais lors d’une bataille qu’elle voulait absolument gagner mais ses coéquipiers l’on laissait tomber. Au fond d’elle, elle souffre. Mais le marteau sert aussi à fabriquer de jolies choses; Jeanne  est heureuse de pouvoir « sauver » la France des Anglais.

marteau

Si mon livre était un homme connu, il serait Vercingétorix car cet homme a menacé des soldats pour lui aussi en quelque sorte sauver la France des Romains comme Jeanne qui a poussé Charles VI à aller se faire sacrer roi de France pour pouvoir ensuite sauver la ville d’Orléans des mains des Anglais et sauver ainsi sa patrie.

Vercingétorix-207x300

Si mon livre était un mot il serait le courage car Jeanne incarne le courage. Elle est partie sauver la France juste parce qu’elle a entendu des voix le lui dire. Ce sont elles qui l’ont guidée sur son chemin semé d’embûches. Grâce au courage elle a fait sacrer Charles VI à Reims car elle croyait très fort en son roi: Dieu. Son courage lui a même permis de ne pas baisser les bras lorsqu’elle s‘est fait capturer par les Anglais et qu’elle s’est fait juger comme sorcière.

courage-300x199

Si mon livre était un animal se serait un renard car celui-ci est très rusé comme Jeanne qui trouve toujours de très bons plans pour attaquer l’ennemi par surprise. Mais elle ne se fait pas toujours écouter par les autres chefs qui sont jaloux d’elle car elle est très reconnue par le peuple comme une « délivreuse ».

renardroux13


Cher Jacques Cassabois,

Déjà merci d’avoir écrit ce livre car mon histoire commence à s’effacer. Moi je n’aime pas beaucoup ce qu’il m’est arrivé. Je me bats contre les Anglais pour délivrer une partie de la France et je meurs sur un bûcher. Je ne contredis pas votre bouquin car ce que vous avez écrit est vrai de vrai mais vous en rajoutez un peu trop parfois comme quand je me suis fait blesser gravement à l’épaule. Après cela je me suis reposée, j’ai mangé et j’ai bu avant de reprendre la bataille. Sinon j’admire la manière dont vous écrivez.

Cordialement,

Jeanne

Image de prévisualisation YouTube

Amélie, 5°8

Publié dans LECTURES CURSIVES, Moyen-Age | 4 Commentaires »

LE RENARD DE MORLANGE

Posté par rabelaisblog le 12 mai 2012

 

LE RENARD DE MORLANGE  dans LECTURES CURSIVES renard_morlange

 

 

Si ce livre était une émotion, ce serait la TRISTESSE

car dans ce livre le personnage principal, le comte de Morlange, est cruel et violent envers le peuple. Il n’a aucune pitié, même pas pour les enfants !
Mais un jour, il rencontre un vieil ermite qui lui prédit que s’il ne change pas de comportement, il sera transformé en renard toutes les nuits de pleine lune sans pour autant perdre son esprit humain jusqu’à ce qu’il arrête…

Au final, tout le monde est triste.

2914717761_1 dans Moyen-Age

 

Si ce livre était un animal, ce serait le TIGRE

car tout comme le conte de Morlange, le tigre est un dangereux prédateur et dès qu’il aperçoit sa proie, il n’a aucune pitié. Mais le tigre a toujours eu des êtres supérieurs à lui comme le lion. C’est comme pour le conte de Morlange, il est cruel et impitoyable sauf que pour lui c’est le vieil ermite qui lui est supérieur.
Tout cela veut dire qu’on n’est jamais le plus fort partout. Il ne faut pas faire aux autres les choses que l’on n’ aimerait pas que l’on nous fasse.

 dans RECITS

 

Si ce livre était un aliment, ce serait des SUCRERIES

car lorsqu’on voit des sucreries, on a envie d’en manger beaucoup. On est trop gourmand à la vue des sucreries et malheureusement pour nous, c’est mauvais pour la santé. C’est comme pour le conte de Morlange. Il a trop soif de pouvoir, il en demande trop et en fin de compte, il reçoit une punition pour sa « gourmandise » pour le pouvoir : Il sera transformé en renard toutes les nuits de pleine Lune. Pour nous aussi, c’est la même chose sauf que notre punition ce serait les différentes maladies, que ce soit pour l’estomac ou les dents.

 

Si ce livre était une couleur, ce serait le NOIR

car le noir représente en quelques sortes la cruauté et la méchanceté du conte de Morlange. Et même après avoir été transformé en renard, il y a cette fois les autres animaux qui sont cruels et très agressifs envers lui. Mais il n’y a pas que les animaux qui lui posent problème, les humains, en particulier sa femme et les gens de son royaume, s’y mettent aussi. Le conte de Morlange reçoit des cailloux de la part des enfants des villageois, sa femme décide de cacher ses vêtements pour qu’ils ne puisse plus redevenir humain et les animaux le chassent tous de leur territoire…
Donc le noir représente parfaitement toutes les cruautés et les méchancetés qu’il y a dans ce livre.

 

Si ce livre était un mot, ce serait la SOLITUDE

car lorsque le conte de Morlange est transformé en renard, il doit se débrouiller absolument seul face à la nature et aux humains.
Il doit se battre contre des loups, fuir les chiens et les humains et faire très attention où il marche car des pièges sont posés un peu partout dans la forêt…
Un jour, dans son état de renard, il rencontre un renarde qui lui fait une parade pour pouvoir se reproduire avec lui. C’était la période de reproduction donc il était normal qu’elle lui fasse une parade mais le conte de Morlange n’en savait rien et l’a repoussé… Mais la renarde était déterminée, elle poursuivait sa parade et finalement le conte de Morlange craqua pour son charme. Enfin il n’était plus seul ! C’était pour lui, le plus beau jour de sa vie mais malheureusement, un autre renard vint essayer de prendre la renarde pour lui. Ils se  battirent mais le conte de Morlange abandonna rapidement, il n’était pas de taille face à ce renard…
Il se retrouva à nouveau seul. Il pensait que la renarde avait des sentiments pour lui mais en fait elle voulait juste se reproduire peu importe avec qui.
Il se remit à errer seul comme un pauvre renard abandonné…

Nicolas 5°8 

Publié dans LECTURES CURSIVES, Moyen-Age, RECITS | 5 Commentaires »

ERAGON

Posté par nirvamaster le 1 mai 2012

 

ERAGON

ERAGON dans LECTURES CURSIVES eragon-193x300

 

Ce livre est un de mes livres préférés car il relate une histoire hors du commun, celle d’un jeune paysan nommé Eragon. Il découvre un œuf de dragon et il passe du jour au lendemain de simple paysan à  dragonnier étant à la tête d’une armée de rebelles dirigée contre le pouvoir de Galbatorix. Ce livre nous rappelle notre enfance, en montrant toute la beauté de l’Héroic Fantasy. Il a été écrit par un jeune romancier du nom de Christopher Paolini qui avait 16 ans au début de l’écriture du livre. Ce livre étant un succès énorme, il a été adapté au cinéma. Il est suivi de 3 autres tomes. Avec un style bien à lui, l’auteur nous fait découvrir un monde merveilleux où malheureusement règnent la guerre et le chaos mais où une seule personne peut tout changer.

l__oeuf-300x176 Eragon dans Moyen-Age Si mon livre était une couleur, je choisirais le bleu qui représente l’eau, le ciel et le voyage lointain. Il symbolise l’infini, le divin, le spirituel. Il est associé à la fraîcheur et à la pureté. Le bleu est aussi la couleur de la paix. Dans le livre, Eragon qui mène une vie tranquille trouve un œuf bleu d’où sort une dragonne. Après cela, il part à la conquête du ciel.

 

Voici un extrait où Eragon décrit l’œuf juste après sa découverte :

 » Aucune pierre n’était naturellement aussi bien polie que celle-ci. Sur la surface bleu foncé, sans défaut, de petites veinures blanches dessinaient comme une toile d’araignée. La pierre était froide et lisse sous les doigts du garçon, telle de la soie rigide. »

dragon-300x267 Fantastique dans RECITS  Si mon livre était un animal je choisirais le dragon. Cet animal Céleste qui passionne les hommes depuis plusieurs siècles est l’animal favori des romanciers de « médiévale fantaisie ». C’est un animal d’origine religieuse et imaginaire tout comme le sphinx et la sirène. Selon les légendes, les dragons auraient la forme de reptiles volants, crachant du feu. On retrouve le dragon sous le nom de Saphira dans le livre comme adjuvant et qui aide le héros tout au long de l’histoire. Le nom d’Eragon est aussi tiré du mot dragon. Plus d’infos ->

Si mon livre était une œuvre d’art je choisirais Dragon Rider d’un peintre que je ne connais pas. Ce tableau représente un dragon et son dragonnier sur le haut d’un rocher. Il représente aussi le côté guerrier du dragonnier qui combat les forces du mal au côté de son dragon. Ce tableau définit parfaitement le lien qui unit Eragon et Saphira.

evan_shipard-204x300 Moyen Age Bibliographie Littérature jeunesse

 Si mon livre était une musique je choisirai la musique officielle de pirate des caraïbes. Cette musique jouée par un orchestre symphonique représente l’aventure dans un monde inconnu comme dans le livre où Eragon, chevauchant sa dragonne, vole dans le ciel infini. Certain extraits de cette musique montre un aspect parfois sombre, mais aussi parfois joyeux.

Image de prévisualisation YouTube

 

Battle_of_crecy_froissart-300x258Si mon livre était une période de l’histoire, je choisirais le Moyen-Age. Cette période est beaucoup romancée par divers auteurs comme J. R. R. Tolkien (Seigneur des Anneaux) ou encore Robert E. Howard (Conan le barbare). C’est à cette époque qu’apparaissent diverses légendes liées en majeurs partie à la religion, comme la légende des templiers ou encore Le conte du Graal. C’est aussi l’époque des chevaliers et des châteaux forts. L’histoire se déroule durant une époque médiévale, où les chevaliers et rois ont le pouvoir sur leurs sujets. On remarque souvent au cours du Moyen-Age que des révoltes éclates contre le pouvoir des rois à cause de la famine… Plus d’infos ->

Voir la bibliographie sur le Moyen-Age

 Voir aussi :

Eragon, sortie en 2006 et ayant obtenu 3 nominations dans les festivals. Il est réalisé par Stephen Fangmaier et il est produit par plusieurs sociétés dont la 20th Century Fox. Il relate l’histoire d’Eragon tome n°1, mais malheureusement, quelques différences sont frappantes comme les oreilles pointues des elfes qui n’apparaissent pas dans le film ou encore la disparition de Joed,...  Plus d’infos ->

Image de prévisualisation YouTube

Mon livre en 3 citations

- »Si tu veux être heureux, Eragon, ne te préoccupe ni de l’avenir, ni de ce sur quoi tu n’as aucun contrôle. Concentre-toi sur le présent et sur ce que tu peux changer. »

-Roran à Eragon : « La mort nous définit. Elle nous guide, elle nous forme, elle nous rend fous. Es-tu encore humain si tu n’es plus mortel ? « 

- » Le sage ne se soucie pas de l’avenir; il boit, il chante, fait ripaille et profite des joies de ce monde tant qu’elles s’offrent à lui. »

Eragon est un livre qui reprend la vie d’un jeune adolescent ayant des problèmes d’adolescence mais qui doit devenir rapidement un homme pour faire face à Galbatorix. Au cours de son aventure, il rencontre divers personnages qui l’aideront et qui lui apprendront à devenir un homme. C’est cet aspect là qui passionne les adolescents qui lisent le livre.

Nouveau titre pour mon livre

eragon-tome-1-216x300

 

Le genre littéraire: Fantasy

 Paolo_Uccello_047-300x223

C’est un genre littéraire qui présente un ou plusieurs éléments irrationnels qui relèvent généralement d’un aspect mythique et qui sont souvent incarnés par l’utilisation de la magie.

Voici quelques sites en rapport avec ce genre littéraire :

Sur Wikipedia pour une description complète du genre

Sur Fantasy.fr pour l’actualité en rapport littéraire ou cinématographique

Sur Fantasy Forum pour les discussion sur le genre

 Liens Utiles

Sites en rapport avec Eragon (livre) :  Sur le site officiel ; Sur un forum  ; Sur Wikipedia 

Sites en rapport avec Eragon (film) : Sur Allociné ; Sur Dpstream  ; Sur Wikipedia

Sites en rapport avec les dragons : Sur Cosmovisions ; Sur Dragon Céleste ; Sur Wikipedia

Sites en rapport avec le Moyen-Age : Sur An1000 ; Sur Moyen Age.org ; Sur Wikipedia


Quentin, 3°2

Articles liés :

CHRISTOPHER PAOLINI SERA SAMEDI À LA GRIFFE NOIRE

CHRISTOPHER PAOLINI à la librairie La Griffe Noire

 

Publié dans LECTURES CURSIVES, Moyen-Age, RECITS | 3 Commentaires »

LE ROMAN DE RENART

Posté par rabelaisblog le 31 mars 2012

Renart et Tiecelin – Branche du Roman de Renart – XIIeme siècle

Une lecture offerte par Alice, Hugo, Margot, Théo, 5°8

Une histoire célèbre et qui inspirera Jean de La Fontaine,

dédicacée ce soir à nos amis de Roumanie qui ont rendu un bel hommage à notre célèbre fabuliste

ainsi qu’à la Classe d’Accueil

Article lié :

JEAN DE LA FONTAINE – NOTRE CONTEMPORAIN

Publié dans A ECOUTER, AMITIE FRANCO-ROUMAINE, Moyen-Age, POESIE | 3 Commentaires »

L’ ART DU BLASON

Posté par rabelaisblog le 25 mars 2012

L' ART DU BLASON   dans ART ET CULTURE Blason1Blason2 dans Moyen-AgeBlason3Blason4Blason5Blason-6

Leïa et Agnès 5°8

Articles liés

LES CHEVALIERS DU MOYEN ÂGE par Jay et Axel
LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE
par Ambrine et Margot
LE SAINT GRAAL
par Maxime
LE ROI ARTHUR
5°1,6,7-2011

Publié dans ART ET CULTURE, Moyen-Age | 2 Commentaires »

LES CHEVALIERS DU ROI ARTHUR

Posté par rabelaisblog le 25 mars 2012

Les chevaliers du roi Arthur

De Odile Weulersse

 LES CHEVALIERS DU ROI ARTHUR   dans Moyen-Age thumbnail1-98x150

le-courage-150x150 dans Moyen-AgeSi ce livre était une qualité, ce serait le COURAGE car les personnage de ce récit incarnent le courage. Ce sont des chevaliers qui ne reculent devant rien et relèvent tous les défis qui leurs sont imposés comme la quête du Graal, des guerres d’armées ennemies ou de royaumes, mais aussi des duels avec  d’autres chevaliers comme Lancelot contre Mélégant, Ké contre Mélégant, … Par ailleurs, ils sauvent les femmes qui sont en danger comme tous chevaliers doivent le faire  et ils combattent également pour leur royaume au côté du roi, qui est en l’occurrence le roi Arthur.

 lion-150x150Si ce livre était un animal, ce serait le LION car un lion est puissant, rapide et malin comme les personnages de l’histoire. De plus, les chevaliers protègent les personnes de leur famille, leurs amies ou quand ils ont une dette envers une personne qui leur a sauvé la vie, ils la protège au péril de leur vie comme le lion protège les siens au péril de sa vie. 

 

imagesCAW92ARB1-150x150 Si ce livre était un objet, ce serait une TABLE car la table ronde est l’endroit ou le roi Arthur réunit ses conseillers pour prendre des décisions capitales pour l’avenir du royaume ou pour se préparer avant des croisades quand le roi et ses chevaliers doivent quitter le royaume pour partir en guerre. C’est aussi grâce à cette table qu’ils sont unis les uns aux autres et qu’ils échangent leurs pensées.

 

mains-150x150

Si ce livre était  un mot, ce serait la LOYAUTE car les chevaliers de ce livre sont toujours loyaux: ils ne s’enfuient  pas en cas de défaite ou quand ils sont attaqués; au contraire, ils se battent et ne reculent pas devant l’adversaire et s’entraident en cas de problèmes. Ils sont aussi  toujours aux côtés d’Arthur en cas d’attaque ennemie et ils le protège au risque de se faire tuer pour le sauver. Et quand ils ont une épreuve à accomplir, ils l’acceptent et font tous pour la réaliser dans les délais. 

 François 5e8

Articles liés

LES CHEVALIERS DU MOYEN ÂGE par Jay et Axel
LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE
par Ambrine et Margot
LE SAINT GRAAL
par Maxime
LE ROI ARTHUR
5°1,6,7-2011



Publié dans Moyen-Age | Pas de Commentaire »

12
 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39