LA COLOMBIE

Posté par rabelaisblog le 31 mars 2015

La Colombie

LA COLOMBIE dans A ECOUTER
  La Colombie est mon pays d’origine ,  et sa  capitale est Bogotá. Mais je n’ai jamais habité  cette ville et je ne voudrais jamais y vivre parce-que c’est une ville où il y a beaucoup de stress. Malgré cela, j’ai une partie de ma famille qui y est installée et je leur ai rendu visite.

 dans TOUR DU MONDE bogotanight

je viens  de l’ouest du pays,de la région du café,du département de Risaralda dont le chef lieu est la ville de Pereira (6000000 habitants environ).

pereira Pereira-10

En Colombie la langue parlée est l’espagnol. Je connais aussi le département du Valle del Cauca dont le chef lieu est la ville de Cali (2000000 d’habitants environ ) c’est la troisième ville du pays. Elle est connue pour être la capitale mondiale de la « salsa »(danse très appréciée par les Colombiens et par les Latino-américains en général).

   Colombia-Valle-Del-Cauca-Cali-Plaza-Caicedo-726

En realité, je n’ai pas une ville préférée; tout ce que je connais je l’aime mais je voudrais aller à Cartagena parce-qu’il y a la mer,  beaucoup d’histoires  et parce-qu’il y a des belles plages.

cartagenadeindias_mapaplano_520x516  playas_cartagena_colombia

Cartagena,_Colombia_de_noche

 

         culture et tradition

culture:

Il y a quatre sources qui ont aidé à créer la culture Colombienne actuelle: les peuples Amérindiens, les conquérants Espagnols,les peuples Noirs ramenés en tant qu’esclaves et la migration Arabe de la fin du 19e siècle (la Syrie et le Liban).

les peuples Amérindiens ( culture cunha )

j’aime beaucoup les symboles qui font référence à des ancêtres précolombiens.

tapir-mola-art-panama-2006 4e7d76eb3518 KunaFlagMola

Les conquérants Espagnols:(la foire de Manizales a lieu le 6 janvier)

manizales                   Feria-de-Manizales

Les peuples noirs:(carnaval de Barranquilla a lieu pendant le mardi gras)

1359030652_985064_1359030845_noticia_normal

Traditions:

Les traditions sont liées au mélange des cultures qui se sont retrouvées en Colombie. Nous fêtons le 12 octobre  l’arrivée de Colomb. Dans notre région nous fêtons la foire (feria) de Manisalez. C’est une fête où les traditions Espagnoles sont très présentes (corrida de taureaux,danses).

corrida


la gastronomie

Beaucoup d’ aliments sont célèbres comme bandeja paisa ou ajiaco santafereño, généralement appréciés en particulier dans les endroits où ils sont originaires.

Bandeja paisa:

j’aime beaucoup tout ce qu’il y a dans ce plat mais le problème c’est qu’il est assez gras. Des fois j’aide   ma mère à le préparer. Il est composé de haricots rouges, du riz blanc, de la viande hachée, de la poitrine de lard, du chorizo, de l’arepa (galette faite de la farine du mais), des avocats, un oeuf et de la banane plantain.

receta-de-bandeja-paisa-colombiana2

ajiaco santafereño:

j’aime ce plat je pense qu’il n’est pas gras comme bandeja paisa et je voudrais apprendre à le faire: une bouillie à base de maïs et de pommes de terre avec du piment, avec du poulet haché. On rajoute de la crème fraîche,le tout avec une touche de câpres.

ajiaco+santafere%25C3%25B1o+con+pollo+%2528receta+tipica+colombiana%2529

la musique et la danse

la musique:

Elle est très influencée par les différents peuples qui se sont établis en Colombie. Sur les côtes l’influence noire est très forte et les rythmes Africains ont laissé leur empreinte. La « cumbia » est le rythme qu’identifie la côte Caraïbe et le « mapalé » c’est le rythme de la côte Pacifique.

A l’intérieur du pays la guitare Espagnole a donné naissance a des rythmes plus lents où l’influence Espagnole est plus remarquable, notamment le « bambuco » et le  « pasillo ».

« Salsa » c’est un rythme d’origine Portoricaine mais qui a trouvé en Colombie un accueil énorme. Elle est dansée dans toute la Colombie.

Image de prévisualisation YouTube
mqdefault                            

1:49

« Cumbia »:

La « cumbia » est dansée à deux personnes ou en groupe. Elle est née dans les communautés noires de la côte Atlantique. Elle était interdite par les blancs et les noirs se cachaient pour la danser. Aujourd’hui c’est la danse qui identifie la Colombie dans le monde.

 Image de prévisualisation YouTube

 

mqdefault                                                 cumbiacienaguera
7:24

 

« Mapale »:

Il peut être à deux personnes ou aussi en groupe.

mqdefault                                 
Image de prévisualisation YouTube

2:43

« Bambuco »:

Le « bambuco » mélange des rythmes de la culture  indienne et des airs de la culture Espagnole. La fusion de deux cultures est notoire surtout dans l’habillement.

 Image de prévisualisation YouTube

mqdefault                             4b8fd5caf2b33220e1ef4c45d119de0d

3:31

« Pasillo »

Le « pasillo » a plus d’influence indienne. Il est dansé à deux personnes. C’est un rythme partagé entre la Colombie,l’Équateur et le Pérou

 

                               fi6

3:11

  Image de prévisualisation YouTube

artiste

1. Shakira:

Chanteuse Colombienne née à Barranquilla d’origine Libanaise .Elle introduit dans ses chants et ses danses ses origine Arabes.

J’aime beaucoup comme elle chante parce-qu’elle a une voix unique et aussi la façon dont elle danse.

.                                                  shakira 

mqdefault
3:57

architecture remarquable

On peut dire que la période coloniale a laissé des traces remarquables , surtout  de très belles églises , notamment dans la ville de Cartagena où les influences de l’architecture coloniale Espagnole sont très présentes. Elle est caractérisée par l’utilisation de la brique comme élément fondamental de construction. Elle implique aussi des espaces où les chemins de pierre sont très utilisés. Des grands patios où les sources d’eau ornent la ville.

slide5Cartagena


L’architecture militaire est aussi représentée par des forts qui surveillaient la baie de la ville de Cartagena ( château de San Felipe ).

A l’heure actuelle , l’architecture Colombienne est très influencée par l’architecture verticale Nord-Américaine et il est normal de voir  des gratte-ciel dans les grandes villes ( Bogota , Medellin , Cali et Barranquilla ) ainsi que dans des villes moyennes (Bucaramanga , Pereira , Armenia , Manizales ).

Medellin:

medellin_capitale_innovation

Cali:

Barranqilla:

barranquilla_banner-1e92c255361f25795f547a3faa05d54e

Bucaramanga:

Pereira:

Pereira

Armenia:

200910200107291

Menizales:

manizales2

Bogota:

Un pays magique

Beaucoup de cultures se sont rencontrées dans mon pays ( la culture noire , la culture indienne ou plutôt les cultures indigènes , la culture Arabe et la culture Européenne ) et ce mélange a donné une diversité énorme dans un pays déjà très grand par sa surface ( 1.300.000 km²). Il faut ajouter à cela une nature très exubérante et très différente allant de la foret Amazonienne aux très grands monts de la cordillère des Andes.

   

collage%20atributos  c40a014cf16e44e8d9925d1b2c48f99b

59888_w-644_h-292

EEEEEEhhh! le meilleur café du monde est

Colombien 

Caf%C3%A91

 

Manuela

 

 

Publié dans A ECOUTER, TOUR DU MONDE | Pas de Commentaire »

LE PÉROU

Posté par rabelaisblog le 29 mars 2015

Perú – Le Pérou

Résultat de recherche d'images pour "mappa del perù"

Capital: Lima

Plaza de Armas (Lima)

Résultat de recherche d'images pour "lima"

Je connais ce lieu, J’habite près  à la Plaza de Armas 

Code de tèlephone:+51

Monnaie: Nuevo Sol

Résultat de recherche d'images pour "nuevo sol peruano"

Hymne National: Somos libres

Langues Officielles: Castellano

*Février-Mars -Le Carnaval

(au Pérou le Carnaval est célébré en jetant de l’eau sur soi, car il fait chaud)

*28 et 29 juillet – Les Fêtes Patrias,  pour l’indépendance du Pérou.

Le Pérou est un état d’Amérique du Sud.
Le territoire péruvien a été le foyer de cultures anciennes,
une des plus anciennes dans le monde est L’Empire Inca,
le plus grand État d’Amérique du Sud
.

Les Incas

LE PÉROU dans A ECOUTER INTI

Les incas étaient une famille qui à l’origine régnait sur  des montagnes au Pérou. Les Incas se montrèrent adroits .Ils étaient 

polythéistes et faisaient des sacrifices humains aux Dieux. Ils avaient aussi l’habitude de sacrifier le Lama.

                                                 La Culture

Le pays dispose de bons artistes dans le domaine de la littérature et des arts et à Lima sont quelques-uns des musées les plus intéressants d’Amérique latine, comme le Musée d’Art et le Musée de l’Or.

Musée d’Art

musée d'art de Lima

Musée de l’Or

musee de l'or lima perou

                           

La Gastronomie

 

El Ceviche

p18as97v1l1pkd1l40jq1up11003 dans TOUR DU MONDE

C’est un plat composé de viande-poisson mariné, fruits de mer et d’agrumes.  El ceviche est fait dans toute l’Amérique Latine mais de façons différentes.

J’aime ce plat, je sais le faire mais ici en France, je ne trouve pas tous les ingrédients. Au Pérou, je le faisais souvent avec ma tante, il était exquis.

Causa Limeña

causa-rellena

La Causa c’est un plat typique et très répandu dans la cuisine péruvienne qui a une origine pré-colombienne et qui, dans l’ancien Pérou était préparé avec de la pomme de terre jaune qui a une texture très lisse.

Le plat est fait avec du citron, du poivre, de la laitue, du maïs, du fromage, un œuf à la coque, de l’avocat et des olives noires. Cette préparation admet plusieurs variantes, on peut la remplir avec du thon, du poulet, des fruits de mer ou d’autres variétés de viande blanche.
La Causa est un mon plat préféré, j’ai toujours essayé de le faire et je  n’ai jamais réussi  parce qu’il est très difficile à faire,et pour ce plat aussi on ne réussit pas à trouver les ingrédients.

 

La Musique

La Musique péruvienne est principalement liée à des rythmes et des instruments traditionnels, comme la flûte andine.

Quena

Résultat de recherche d'images pour "quena"

Image de prévisualisation YouTube

Mon père a toujours voulu que j’apprenne à en jouer mais je n’ai jamais appris.

Eva Ayllon

Image de prévisualisation YouTube

María Angélica Ayllón Urbina (né à Lima, le 7 Février, 1956), mieux connu comme Eva Ayllon, est une artiste de musique et de folklore péruvien. Elle a interpreté des valses afro-péruvienne.

Elle est estimée comme l’une des meilleures interprètes de la musique péruvienne, en particulier de la musique afro-péruvienne  et sa renommée lui a permis de partager la scène avec les plus grands interprètes de la musique latino-américaine.

Le succès de Eva Ayllon commence en 1970, dans les clubs où la musique populaire est jouée. Quelques années plus tard Evare rejoint le groupe Los kupus, et voyage avec eux à travers le pays.

D’ autres types de musique me plaisent aussi comme Gian Marco Zignago il est péruvien, par exemple j’aime sa chanson  « Hoy » qu’il a dédié au Pérou.

Image de prévisualisation YouTube

 

La Danse

 

marinera

 

La marinera est une danse de couple, la plus connue de la côte du Pérou. 

C’est un spectacle de danse indienne Hispanique-fusion afro-américaine, entre autres.
Son origine est attribuée à une danse appelée zamacueca coloniale, qui était très populaire au XIXe siècle. Il existe diverses théories  sur son origine et sur son évolution. 

Quand j’étais petite je dansais ce type de danse mais plus aujourd’hui.

    Les Costumes

  El Poncho

    3094100444

    Un poncho est un vêtement simple, créé pour garder le corps chaud, ou, il est formée d’un matériau étanche, pour garder au sec sous la pluie. C’est essentiellement une grande pièce carrée de tissu avec une ouverture dans le centre pour la tête et les bras, utilisé comme un manteau.

                  ARTISTE

Mario Vargas Llosa

 

Résultat de recherche d'images pour "MARIO VARGAS LLOSA"

Mario Vargas Llosa est né à Arequipa, au Pérou, le 28 Mars 1936, il a étudié dans diverses écoles catholiques et publiques, dont deux ans dans un pensionnat militaire. En 1958, il est diplômé en sciences humaines de l’Université de San Marcos à Lima et en 1971 il obtient un doctorat en philosophie de l’Université Complutense de Madrid.

Journaliste, poète et dramaturge, il est, cependant, mieux connu comme romancier. Avec 18 grands contes, allant de « La ciudad y los perros », « Conversacion en la Catedral », « Pantaleon y las visitadoras » et « La Fiesta del Chivo », à son plus récent,  » El héroe discreto » .

En 2010 Mario Vargas Llosa remporte le prix Nobel de meilleur écrivain de l’année.

 

L’architecture

Machu Picchu est une légende, une de 7 merveilles du monde.

J’ai toujours voulu aller au Machu Picchu mais je n’ai pas pu, j’irai au moins une fois.

Les Incas ont appelé leur territoire Tawantinsuyu , qui en quechua ,
la langue des Incas, signifie Les quatre parties.

 incas_2Les Incas ont développé un style très fonctionnel d’architecture publique remarquable.

Les structures étaient d’un étage , avec une pierre  parfaitement taillée; briques d’adobe et de paille ont également été utilisés dans les régions côtières.

Les Incas ont construit de grands monuments tels que Sacsayhuaman près de Cuzco.

                                                 VIVA EL PERù...!!!  
Le Pérou est riche en histoires, traditions et culture. Je l'aime parce que c'est un pays très beau
et les gens sont tous heureux. J'y ai passé mon enfance et je dois dire que tout me manque : ma famille, mes amis ,
la nourriture, et même les fêtes traditionnelles.

Mais ce dont je suis sûr, c'est que je retournerai au Pérou pour mes 18 ans, 
en un mot nous les Péruviens sommes des bonnes personnes, humbles et très drôles.

Katerine 
                                                                            

Publié dans A ECOUTER, TOUR DU MONDE | Pas de Commentaire »

RENCONTRE AVEC TINA HOLLARD & HAFID CHOUAF

Posté par rabelaisblog le 12 octobre 2014

RR LOGO SMALL

glob_trot'art-inde

GLOBE TROT’ART est une association parisienne créée et développée par Tina HOLLARD & Hafid CHOUAF. Ces deux professionnels du milieu artistique du spectacle vivant décident de mettre en commun leur savoir-faire en innovant un tour du monde solidaire. Lancé en janvier 2014, leur objectif est de parcourir 14 pays jusqu’en mars 2015.

C’est à travers ce tour du monde solidaire international de 15 mois que Tina & Hafid vont confronter les situations culturelles des quelques 14 pays, situations qui aboutiront à une exposition finale en 2015. Ils ont éloigné les aprioris et n’ont lancé qu’un axe de recherche principal : Comment les équipes rencontrées parviennent-elles à développer des productions artistiques dans des contextes politiques, économiques, culturels et sociaux différents ?
Leur action va permettre à la fois de comprendre les contextes dans lesquels les créations artistiques se font et quelles sont les réalités auxquelles se heurtent quotidiennement les artistes. De même, l’exposition permettra de  »dresser un état des lieux » de la situation culturelle et artistique de ces 14 pays répartis sur 4 continents. À quoi s’ajoute l’innovation, la construction d’infrastructures, une formation développée des artistes dans leur pratique, la création de projets artistiques locaux… Ainsi, ces multiples objectifs permettront de consolider les échanges culturels entre les artistes, les publics et de développer des liens et des approches différentes entre les pratiques artistiques.

Quelques pays abordés dans l’émission et en particulier les situations culturelles en 2014 en fonction du contexte social et politique et les créations menées par GLOBE TROT’ART :
Congo – Brazaville : Rencontre avec la
 figure de la danse contemporaine du Congo et construction du 1er lieu de résidence d’artistes au Congo.
Inde : Rencontre d’un homme qui s’intéresse aux
 interactions du corps avec l’espace public puis rencontre avec une chorégraphe.
Cambodge : Rencontre avec une association locale pour l’aménagement d’un lieu de répétition et formation de l’Administrateur de l’école de théâtre et de musique.
Nouvelle-Zélande : Exposition au cœur d’Auckland.

Merci à eux pour leur disponibilité à 6h30 du matin en direct d’Auckland, décalage horaire oblige.

Publié dans A ECOUTER, RABLOG RADIO, TOUR DU MONDE | Pas de Commentaire »

RENCONTRE AVEC JEAN-PIERRE AURIERES ; DIANA & MEHDI DU LYCEE PAUL ELUARD DE SAINT-DENIS

Posté par rabelaisblog le 7 avril 2014

RR LOGO SMALL

au_bout_de_la_route-2014

Le 20 avril 2014, les élèves de 1ère ES du lycée Paul ELUARD de Saint-Denis (93)de Monsieur Jean-Pierre AURIERES (professeur d’histoire-géographie /éducation civique) partiront à Madagascar pendant 2 semaines en voyage pluridisciplinaire.

Depuis 2007, le projet hors normes initié par Jean-Pierre AURIERES & Martin CAYREL (ancien professeur d’Anglais au lycée Paul ELUARD) permet aux élèves d’observer, d’apprendre, de comprendre et d’analyser des problématiques culturelles, politiques, sociales, environnementales dans un même pays, le tout stimulant chez ses 30 élèves, la tolérance & le respect des cultures mais aussi la remise en cause de leur quotidien, peut-être, trop confortable face à certains peuples plus modestes. Durant 2 semaines, Diana & Mehdi (tout comme les autres élèves) réaliseront chaque jour un travail journalistique où ils rédigeront dans des articles, des analyses, des reportages, des entretiens, des études de cas et rapporteront des photos inédites au travers d’un blog. Le blog de l’an dernier, voyage au « Brésil, pays émergent et front pionnier ». Le « voyage pluridisciplinaire » permet de produire de VRAIES études de cas réalisées par les élèves qui couvrent un large champ des disciplines enseignées en 1ère ES. Pour Jean-Pierre AURIERES : « ça vaut des milliers d’heures d’Éducation Civique… ».

Le voyage annuel comporte une destination et un thème, cette année : « Madagascar, l’île aux mille disparités : Contrastes sociaux, urgence environnementale et développement durable ». Les étapes essentielles à découvrir : 

-      La biodiversité (atteinte environnementale et de développement durable)

-      Les problèmes économiques et sociaux (disparités sociales et problème du mal développement)

-      L’héritage historique (les insurrections de 1947)

Dès leur retour, le périple continuera : synthèse du voyage dans des conférences, expositions, interviews radio (peut-être pour Rablog RADIO) & synthèse devant des élèves.

Pour cette année, c’est aussi un projet documentaire d’environ 52 minutes : « Au bout de la route » qui sera projetée à L’Écran de Saint-Denis (salle de cinéma), la bande annonce. Pour le moment, une série d’anecdotes inédites des meilleurs moments sont à visionner dans la série « On S’la Raconte…(histoires de Voyages) ». La photo & l’art permet d’inciter les élèves à s’ouvrir à une toute autre approche journalistique, l’importance de l’image, la vidéo dans le cadre d’un sujet journalistique.

au_bout_de_la_route-bresil

 

 

« Nous sommes tous fils de la promesse ».

La terre aux paysans

Publié dans A ECOUTER, RABLOG RADIO, TOUR DU MONDE | 2 Commentaires »

RENCONTRE AVEC L’ASSOCIATION « CLOWNS SANS FRONTIERES »

Posté par rabelaisblog le 21 mars 2014

RR LOGO SMALL

ici un tout petit lecteur pour une grande émission :  CSF_tee-shirt

 

Créée en 1994, en Espagne, Clowns sans frontières est une association humanitaire et artistique qui vise à atténuer les souffrances morales d’enfants et de familles exclus, ou bien souvent oubliés et isolés dans le monde à la suite d’une catastrophe ou de bouleversements. Le spectacle vivant, le théâtre, ou le cirque, le type de spectacle s’adapte selon les circonstances d’un pays, joué en partenariat avec des artistes locaux, il permet de faire renaître les diverses émotions qu’un enfant a la liberté d’exprimer. Les artistes interviennent dans des lieux peu communs, où il est parfois délicat de jouer (bidonvilles, des camps de réfugiés, des centres d’accueil pour enfants des rues, des prisons pour mineurs, des orphelinats, des hôpitaux) mais ce choix volontaire permet de se rapprocher plus facilement des populations pour lier au spectacle les émotions mais aussi de garder une trace des premières émotions pour les enfants et des nouvelles émotions pour les parents sur leur terre.

Clowns sans frontières joue le rôle d’une ONG complémentaire. C’est grâce aux 4 salariés de cette association et aux quelque 450 artistes professionnels qui ont déjà collaboré dans les projets où tous sont impliqués chaque jour pour former un projet artistique commun et unique lors de chaque mission organisée. C’est le cas de Christelle ICARDO, chargée de la communication et Céline, artiste circassienne burlesque, bénévole depuis 3 ans.

Une dizaine de missions sont organisées chaque année, voire historique des projets. Depuis 20 ans, ce sont déjà 137 missions accomplies, 34 pays soutenus et 1 900 spectacles joués. En mai 2014, Céline et 5 autres bénévoles français, organisent un nouveau projet dans la Région de Tacloban (Philippines) pour « Contribuer artistiquement à la prise en charge psychologique des enfants victimes du cyclone Haiyan ».

CSF_parade_nov2013

 

 

photo de © Thomas Louapre / Babel photo

Manille, novembre 2013, spectacle joué pour enfants des rues.

À voir : le catalogue photos très complet des missions de Clowns sans frontières.

 

 

Publié dans A ECOUTER, ART ET CULTURE, RABLOG RADIO, TOUR DU MONDE | Pas de Commentaire »

RENCONTRE AVEC ANTOINE BOUREAU

Posté par rabelaisblog le 11 février 2014

RR LOGO SMALL

boureau_jeux 

« Un voyageur est une espèce d’historien ; son devoir est de raconter fidèlement ce qu’il a vu ou ce qu’il a entendu dire ; il ne doit rien inventer, mais aussi il ne doit rien omettre. » – Châteaubriant. Photographe-voyageur, Antoine BOUREAU est depuis son adolescence, un photographe étonnant aux côtés de sa « troisième personne » : son appareil photo.

Son projet photographique « Enfances » est prioritairement humaniste, avec sous les flashs : 12 enfants, 12 vies, 12 pays. Ceux-ci voulant valoriser l’enfance unique vécue par tous mais différente selon les modes de vie, les cultures et conditions d’un État. Les destinations depuis 6 mois de reportage : Japon, Inde, France, Afghanistan, Burma, Liban, Géorgie, Birmanie… Mais plus avant, certaines caractéristiques de l’enfance furent déjà abordées dans de précédents reportages par Antoine BOUREAU : « Regards d’enfants » – 2008 ; « Jeux d’enfants » – 2011. boureau_expoUne vingtaine d’expositions proposées à travers la France il y a quelque temps pour « Jeux d’enfants ».

Le projet « Enfances » est éducatif mais fera l’objet d’expositions, actuellement en objection (Bordeaux & Paris). Le 1er mai 2014, sortie de l’album photo de 60 pages qui présentera la vie de ces 12 « Enfances », photos prises sur 6 continents.

boureau_enfances

 

Publié dans A ECOUTER, RABLOG RADIO, TOUR DU MONDE | Pas de Commentaire »

LA REINE DES NEIGES EN 25 LANGUES

Posté par lryf le 23 janvier 2014

Merci à Panpasorn qui nous a envoyé cette vidéo ! 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans TOUR DU MONDE, VIDEOS | 11 Commentaires »

LES VOIX DU VOYAGE – CHRONIQUE RABLOG RADIO PART. 4

Posté par rabelaisblog le 5 juillet 2013

4ème et dernière chronique de Rablog RADIO : Les voix du voyage. Derniers poèmes et textes à propos du voyage.

LES VOIX DU VOYAGE - CHRONIQUE RABLOG RADIO PART. 4 dans A ECOUTER rr-logo-small

1er poème de la chronique, Armen LUBIN : Pour élargir le débat dans le livre d’Armen LUBIN : Le passager clandestin, Gallimard

lubin-armen-passager2005 poésie voyage dans LECTURES OFFERTES

Armen LUBIN, né en le 3 août 1903 à Istanbul (Turquie), et décède le 20 août 1974, en France.  Le dernier poème de la chronique est également un poème d’Armen LUBIN.

Un poète qui apparaît quelquefois sous le nom de Chahnour KÉRESTEDJAN. Ecrivain arménien, de langue arménienne et française.

Le 2ème poème Près des rivages d’Angleterre de Georges LIMBOUR (1900-1970). A retrouver sur le livre Soleils bas de Georges LIMBOUR chez Gallimard.

9782070318797FS printemps des poètes dans POESIE

« La terre chantera comme une toupie, dont nous tirerons la ficelle d’or. »
Georges LIMBOUR

Dernier texte de la chronique avec le romancier, poète et essayiste, Henri de RÉGNIER, (1864-1936) dans L’Altana ou La vie vénitienne aux Ed. Mercure de France.

 voix du poème dans RABLOG RADIO

« Je respire l’odeur du wagon, cette odeur de drap, de cuir, de charbon à laquelle se mêle depuis un moment une odeur nouvelle, particulière et que je ne connais pas. Il semble que l’air se soit
comme distendu pour se laisser pénétrer d’une sorte de langueur humide, molle, qui sent l’herbe et l’eau, la prairie et le fossé, le jonc et la terre et qui, tout engourdissante qu’elle soit, a
réveillé les voyageurs somnolents. […] La singulière odeur se fait plus perceptible. Le sifflet de la locomotive déchire la nuit. Peu à peu, le train se ralentit puis s’arrête le long d’un quai.
Des portières s’ouvrent. Des porteurs courent sur le trottoir sous la lumière crue des globes électriques. La semelle au marchepied, je descends en face d’une pancarte où sont inscrites les
lettres de ce nom magique?: Venezia?! »

Deuxième poème d’Armen LUBIN : Les valises

« Lorsque travaille l’aube dans le moisi,
La cage étroite de l’escalier
Devient pompe gelée au fond du puits.

Durant cette grande pénurie
Toute vie semble abandonner l’hôtel
Et ses dépendances frappées d’hypothèques
En même temps que se présente le voyageur
Le voyageur de l’aube dans le moisi.

C’est alors que la belle servante à demi-nue
Dirige le voyageur aux sens surpris,
Elle gravit les étages et avec sa chaleur
Elle fait dégeler la pompe très raide
Son demi-sommeil traîne lui-même ses valises. »

Un poème à retrouver également dans Le passager clandestin, Gallimard.

lubin-armen-passager2005 voix du voyage dans TOUR DU MONDE

Toutes les émissions & chroniques de Rablog RADIO sont à retrouver ici ou bien via le QR CODE ci-dessous sur smartphones & tablettes :

code518d1be0511a93114f3237594f1f44fea08f7d30ea1fa-300x300

Articles liés :

LES VOIX DU VOYAGE – CHRONIQUE RABLOG RADIO

LES VOIX DU VOYAGE – CHRONIQUE RABLOG RADIO PART. 2

LES VOIX DU VOYAGE – CHRONIQUE RABLOG RADIO PART. 3

LE PRINTEMPS DES POÈTES : LES VOIX DU POÈME 

TOUR DU MONDE

Publié dans A ECOUTER, LECTURES OFFERTES, POESIE, RABLOG RADIO, TOUR DU MONDE | Pas de Commentaire »

LES VOIX DU VOYAGE – CHRONIQUE RABLOG RADIO PART. 3

Posté par rabelaisblog le 17 juin 2013

Voici la 3ème partie de la chronique Rablog Radio mensuelle : « Les Voix du Voyage ». Poésies et Textes sur le thème du voyage.

La chronique précédente du mois de mai est réécoutable ici ainsi que celle du mois d’avril.

Sans plus tarder, la chronique de ce mois est à écouter via le player.

Un 1er poème d’Andrée CHÉDID avec : « La vie voyage »

Il y a 12 ans, l’émission « Thé ou café » diffusait le 1er octobre 2001 un court extrait du portrait de l’écrivaine.

Ensuite, le poète turc : KARADJA-OGHLAN pour le poème : « Feu nomade », à l’écrit ci-dessous :

Une mappemonde qui tourne, c’est ma vie qui défile.
Le monde me va comme un gant.
Le Niger coule — grosse veine entre mes sourcils.

Je ne sais que vivre ma vie et la poursuivre
comme on traque une bête qui parfois se dérobe
et parfois meurt en criant.
Nous n’avons aimé que cette chasse et cette image du chasseur

la douceur des visages
la chair des mots
et les nuits solaires.

Depuis vingt ans, pour moi, la terre tourne plus vite
et je n’en finis pas de forcer le temps qui passe
et qui sans moi passerait si je le laissais passer.
Mes voyages ne sont qu’une seule route qui s’ajoute
 à ma vie.

Un jour viendra où nous n’aurons plus que des marées
 de mortes eaux
un flot de vent gris coulera des poches du naufrage.

Maintenant, j’ai les prises les plus fines à ma ceinture. »

L’un des poèmes figurant dans le bouquin de Gérard Chaliand : « Poésie populaire des Turcs et des Kurdes »

 

 LES VOIX DU VOYAGE - CHRONIQUE RABLOG RADIO PART. 3 dans A ECOUTER po-sie-populaire-des-turcs-et-des-kurdes-de-chaliand-g-rard-livre-902199302_ML

 

« Voyage solitaire » de Christian RULLIER, (né en 1957)
(fragment)

 

« Je n’aime pas voyager accompagné?; la présence de quelqu’un à mes côtés est toujours pour moi une source d’ennui considérable. Supporter les réflexions et les commentaires de mon voisin, ou,
pire, de ma voisine, s’avère très vite un supplice. En général, je ne porte que peu d’attention aux paysages que je traverse et je ne m’intéresse aucunement à l’architecture des villes où je
m’arrête. […] Ce qui me plaît justement dans les voyages, c’est ce silence face aux êtres et aux choses, ces visages que l’on croise et que l’on ne reverra plus, ces décors sur lesquels on ne se
retourne pas, ces vies, ces existences que l’on laisse derrière soi, à peine effleurées. Je ne raconte jamais mes souvenirs de voyage, ces plaisirs-là ne se partagent pas. »

Pour finir, Tristan CABRAL, dans son ouvrage :  »Le passeur de silence » , Éd. La Découverte

923881817_L dans LECTURES OFFERTES

Le poème :

« Les émigrants

À Ellis Island

À mon ami Gaston Miron »

La prochaine et dernière chronique est à retrouver le mois prochain.

Toutes les émissions & chroniques de Rablog Radio sont à retrouver ici ou bien via le QR CODE ci-dessous sur smartphones & tablettes :

code518d1be0511a93114f3237594f1f44fea08f7d30ea1fa-300x300 dans POESIE

Articles liés : 

LES VOIX DU VOYAGE – CHRONIQUE RABLOG RADIO

LES VOIX DU VOYAGE – CHRONIQUE RABLOG RADIO PART. 2

LE PRINTEMPS DES POÈTES : LES VOIX DU POÈME 

TOUR DU MONDE

 

Publié dans A ECOUTER, LECTURES OFFERTES, POESIE, RABLOG RADIO, TOUR DU MONDE | Pas de Commentaire »

OUR DAY TRIP TO LONDON – Tuesday, May 14th

Posté par rabelaisblog le 6 juin 2013

OUR DAY TRIP TO LONDON – Tuesday, May 14th dans ANGLAIS img_0825-300x225
We had to wake up very early so we were sleepy.

We had breakfast, we dressed up, we brushed our teeth and we left for Gare du Nord where we met the other pupils and our teachers.

We went through the customs and we took the Eurostar. The trip lasted two hours and a half.

images-1

When we arrived in London , the sky was grey but it was not raining. We took the Tube : there were a lot of people because it was the rush hour. When we came out, we saw Big Ben , the London Eye and the Thames.

After that,  we walked past the Houses of Parliament and Westminster Abbey. We walked along Whitehall and we saw Downing Street, where the British Prime Minister lives. Then we went through St James’Park where we saw a lot of  squirrels.

220px-national_gallery_and_nelsons_column1-150x150 dans ART ET CULTURE

After that, we went to see Buckingham Palace. The flag was up, it means the Queen was there. When  Hugo opened his umbrella, it started raining !  We went back to Saint James’Park to have lunch. After lunch, we visited the National Gallery and the National Portrait Gallery to see the paintings and the portraits we had studied during the school year. We also saw Kate Middleton’s new portrait.

img_6806-300x2251-150x150 dans TOUR DU MONDE

Then we had free time to go shopping in Leicester Square so we went to M&M’s World. How big it was ! And how expensive it was!

images-150x150

We also went to Cool Britannia which is a big souvenir shop in Picadilly Circus : we bought souvenirs for our families.

After that, we went to Marks and Spencer, which is like Monoprix in France, to buy sandwiches for our evening meals. Food is less expensive in England than in France.

We took the Tube to go back to St Pancras Station. We had free time again. There was a piano in the station so Clara started to play and we sang together.

eurostar432_0-150x150

We left London at 6 :00 p.m. and we arrived in Paris at 9 :17 p.m.. We were exhausted. Our parents were waiting for us.

What an amazing day we spent in London !

La Classe de 4ème européenne

Publié dans ANGLAIS, ART ET CULTURE, TOUR DU MONDE | 1 Commentaire »

SEGREGATION IN THE USA

Posté par rabelaisblog le 26 mai 2013

Fichier : AUDIO Rablog Anglais Segregation2

I want to speak about segregation in the USA.

In the 1950′s, Black people had to sit at the back of buses.

SEGREGATION IN THE USA dans A ECOUTER Segregated+Bus+-+Birmingham+Public+Library

They had to sit upstairs in cinemas.

They were not allowed to vote and they had to go to their own schools and universities.

6988608706-jpg dans ART ET CULTURE

 In 1954, the supreme court of the US said that segregation was against the law. Two years later, in 1956, segregation in buses was put to an end. The following year, President Eisenhower had to send National guardsmen to protect nine black students who wanted to go to school or university, in Little Rock Arkansas.

In july 1964, the civil right acts was signed by President Johnson : Segregation was banished.

 MARTIN LUTHER KING AND ROSA PARKS

RosaParks1 dans TOUR DU MONDE

Martin Luther King was born in 1929 in Atlanta, Goergia. He wanted to study theology so he went to the north because there was no segregation there and he got his Ph.d .

After, Rosa Parks was arrested because she had sat at the front of the bus. Martin Luther King organised the boycott of buses in Montgomery.

To protest, Matin Luther king organised marches and peaceful demonstrations

In 1963, for the hundreth anniversary of the Abolition of Slavery ( signed by A.Lincoln),

Martin Luther king gave his famous speach  » I have a dream » in front of 250 000 people.

Martin Luther King wanted people to be judged not by the color of their skin but by the content of their characters.

Martin Luther King wanted segregation to be put to an end.

What a devoted man he was !

 

Kelly 3°4

23/05/2013

 

Publié dans A ECOUTER, ART ET CULTURE, TOUR DU MONDE | 2 Commentaires »

REVOLTING RHYMES

Posté par rabelaisblog le 26 mai 2013

Dans le cadre de la journée de la poésie au Collège

Une poésie en anglais offerte par Ewen & Léo, 3e4.

Répétition

En Live :)

REVOLTING RHYMES dans A ECOUTER images1

As soon as Wolf began to feel

That he would like a decent meal,
He went and knocked on Grandma’s door.
When Grandma opened it, she saw
The sharp white teeth, the horrid grin,
And Wolfie said, « May I come in? »
Poor Grandmamma was terrified,
« He’s going to eat me up! » she cried. And she was absolutely right.
He ate her up in one big bite.

[...]

He quickly put on Grandma’s clothes,
(Of course he hadn’t eaten those).
He dressed himself in coat and hat.
He put on shoes, and after that
He even brushed and curled his hair,
Then sat himself in Grandma’s chair.
In came the little girl in red.
She stopped. She stared. And then she said,

« What great big ears you have, Grandma. »
« All the better to hear you with, » the Wolf replied.
« What great big eyes you have, Grandma. »
said Little Red Riding Hood.
« All the better to see you with, » the Wolf replied.

He sat there watching her and smiled.
He thought, I’m going to eat this child.
Compared with her old Grandmamma
She’s going to taste like caviar.

Then Little Red Riding Hood said, « But Grandma,
what a lovely great big furry coat you have on. »

« That’s wrong! » cried Wolf. « Have you forgot
To tell me what big teeth I’ve got?
Ah well, no matter what you say,
I’m going to eat you anyway. »
The small girl smiles. One eyelid flickers.
She whips a pistol from her knickers.
She aims it at the creature’s head
And bang bang bang, she shoots him dead.
A few weeks later, in the wood,
I came across Miss Riding Hood.
But what a change! No cloak of red,
No silly hood upon her head.
She said, « Hello, and do please note
My lovely furry wolfskin coat. »

Roald Dahl, Revolting Rhymes

 telechargement1 anglais audio dans POESIE 

Et n’oubliez pas, demain à 17 heures au CDI la remise des prix du concours de poésie « Les Voix du Poème »

Publié dans A ECOUTER, POESIE, TOUR DU MONDE | 1 Commentaire »

1234
 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39