IRINEÏ

Posté par lryf le 3 avril 2020

La lecture du livre  Irineï et le grand esprit du Mammouth a été très différente de mes lectures habituelles car le plus souvent j’accroche aux livres que je lis dès les premières pages. Cette fois-ci, ce fut plus long. Mais plus j’avançais dans le livre, plus il me plaisait.

J’ai lu le livre numérique. La fin de ma lecture a été très stressante car je la voyais approcher et pourtant il manquait les résultats finaux : je me posais beaucoup de questions surtout avec cette phrase de Bill Rendman “il y a une bonne et une mauvaise nouvelle”. C’était frustrant car il était impossible de ne pas me demander mais “QUOI??” c’est quoi cette nouvelle et est-ce que Dolgan et Hope sont en bonne santé?

J’espère le découvrir dans le tome 2 que j’ai hâte de lire le plus tôt possible…

J’ai beaucoup aimé Irineï qui est un garçon incroyable qui grandit beaucoup pendant cette histoire. Au début,  on rencontre un enfant timide, peureux et renfermé qui n’a pas beaucoup confiance  en lui et qui fait et pense comme sa grand-mère la grande chamane de sa tribu. Je trouve qu’après le retour de John, nous n’avons plus à faire au même garçon, cette fois Irineï est plus courageux, s’affirme davantage et ne recule devant rien.

Sarah Irinei

Sarah, 4e6 

Publié dans SAINT-MAUR EN POCHE | 1 Commentaire »

IRINEÏ

Posté par lryf le 3 avril 2020

irinei liv

Ce livre fait voyager.

Il fait comprendre l’intérêt du respect de l’environnement et c’est un point fort.

 

 Liv, 4e6

 

Publié dans SAINT-MAUR EN POCHE | 2 Commentaires »

IRINEÏ ET LE GRAND ESPRIT DU MAMMOUTH

Posté par lryf le 30 mars 2020

La chronique de Clément, 4e6 -2020

J’ai fait une très belle découverte avec le roman de Val Reiyel, Irineï et le grand esprit du Mammouth. Son histoire fantastique m’a laissé rêveur. Ce roman que j’ai dévoré en deux soirées m’a beaucoup plu, même si j’ai été déçu de ne pas savoir ce qui allait se passer pour Dolgen et Hope et c’est pour cela que j’ai déjà commandé le deuxième tome. 

Ce que j’ai trouvé très beau, c’est aussi la différence entre Irineï et John : L’un habite dans une ville du désert et l’autre dans la toundra sibérienne. Mais malgré ces différences, ils tissent des liens très forts. Je me suis vite attaché à Irineï qui malgré la tristesse qui le ronge depuis la mort de ses parents, la mort de sa mère pour laquelle il se sent fautif arrive toujours à faire du bien autour de lui. Il parvient même à parler avec les animaux! Un pouvoir que je lui envie! 

Je trouve que ce livre est très bon car il fait prendre conscience aux enfants et aux adultes de l’importance de la Nature et du Respect de l’autre. 

Clément2

Publié dans LECTURES CURSIVES | 3 Commentaires »

SAINT MAUR EN POCHE 2019 : IRINEÏ

Posté par lryf le 15 juin 2019

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans A ECOUTER, SAINT-MAUR EN POCHE, VIDEOS | 3 Commentaires »

PHANTOM BOY

Posté par lryf le 10 décembre 2018

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans A ECOUTER, CINEMA, RABLOG RADIO, VIDEOS | 1 Commentaire »

ENGAGEZ-VOUS!

Posté par lryf le 5 décembre 2018

Un texte écrit et dit par les UPE2A

amitié margot

Publié dans A ECOUTER, POESIE | Pas de Commentaire »

AVANT DE PARTIR

Posté par rabelaisblog le 30 novembre 2018

zoeroute.jpg

Publié dans A ECOUTER, POESIE | 5 Commentaires »

HARRY POTTER

Posté par rabelaisblog le 30 novembre 2018

Lecture offerte par Irène 6e7

dessins julia harry potter

Publié dans A ECOUTER, LECTURES OFFERTES | 2 Commentaires »

PONCTUATION

Posté par rabelaisblog le 21 novembre 2018

Deux poésies dites et écrites par les 6e7

Récitations

Irène :

Julia :

Manon :

dessins julia interrogation

Publié dans A ECOUTER, POESIE | 5 Commentaires »

NOUVEAU ! RABLOG TV

Posté par lryf le 25 juin 2018

Abonnez-vous !

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans A ECOUTER | Pas de Commentaire »

LEONARDO

Posté par rabelaisblog le 22 juin 2018

                                              
Léonardo

                                                                                 

Si le livre était un Métier, ce serait Biographe. En effet c’est l’histoire d’une jeune fille appelée Mélissa (la narratrice) qui réalise des vidéos racontant la vie de Léonard de Vinci. La plupart des gens pourrait penser que Melissa est le personnage principal puisque c’est elle qui raconte l’histoire. Mais selon moi le véritable personnage principal est Léonard de Vinci, car c’est sa biographie et non celle de Mélissa, qui n’est qu’un prétexte pour rendre l’histoire plus intéressante. Sans cela l’histoire semblerait plus longue, il y aurait trop d’informations d’un coup et on s’ennuierait très vite; ce serait un documentaire et le roman qui documente est plus divertissant. Mélissa parle à la première personne du singulier, on voit tout du point de vue de la jeune fille:


« Je suis comme toi, une heure de bla-bla, ça ne m’intéresse pas.
Je vais donc te proposer des épisodes courts, comme une série si tu préfère.
Pas le temps de t’endormir! »

Parfois elle essaye d’imaginer ce qu’aurais pu ressentir Léonard de Vinci ou Léo comme elle aime l’appeler : Leonardo. « A Rome, Leo se fait un nouveau copain et pas n’importe qui: Machiavel! Ça te dit quelque chose? Son vrai nom pas frenchisé c’est Niccolo Machiavelli. Ça me donne envie de l’appeler Mac, OK ? ». Le livre est donc Biographe car il raconte la vie de Léonard de Vinci.


leonardMelissa_200

 

JOCONDE

Si le livre était une Oeuvre d’art, ce serait  La Joconde. La Joconde reste l’oeuvre d’art la plus connue de Léonard de Vinci. De nombreux visiteurs viennent de l’autre bout du monde la voir au Louvre et beaucoup de travaux de Léonard de Vinci ont été perdus ou pas encore découverts. Elle représente très bien le style de peinture de Léonard de Vinci c’est à dire l’art de la Renaissance. Dans ce tableau on voit bien toutes les techniques apprises ou inventées par Léonard de Vinci comme le sfumato, le chiaroscuro ou encore l’unione. Je trouve que le livre nous apprend beaucoup de choses intéressantes sur le tableau et Mélissa le décrit très bien avec beaucoup de détails. Léonard de Vinci reste un des plus grands génies de l’Histoire, il était peintre, sculpteur, architecte, médecin légiste, ingénieur, astronome, scénographe, machiniste, organisateur de fête… Mélissa parle de tous ses métiers en détails. Léonard de Vinci était encadré de plusieurs personnes de haute classe, comme les Médicis, Machiavelli, François 1er ; eux aussi seront cités dans le texte.

Sfumato: les ombres et les lumières se fondent sans traits ni lignes comme une fumée, ce rendu est du à la superposition de plusieurs couches de peinture.

Chiaroscuro(clair-obscur): il simule le volume avec des couleurs plus clairs que d’autres.  

itSi le livre était un  Pays  ce serait l’Italie. L’Italie est le pays natal de Léonard de Vinci, c’est dans ce pays qu’il a passé la plus grande partie de sa vie et ou il a créé ses plus grandes inventions. Il a voyagé dans toute l’Italie: il est parti de Vinci son lieu de naissance, puis il est allé à Florence pour son apprentissage au près du Maestro. Une fois son apprentissage fini, il a quitté Florence pour rejoindre Milan et il y est resté 17 ans. Il est ensuite allé à Mantoue ou ses projets sont tombés à l’eau donc il est parti à Venise ou là non plus il n’a pas pu réaliser ses projets à cause de la guerre. Il atterrit ensuite à Florence sans un sou. Il finira sa vie en France à la demande de François 1er  roi de France aimant beaucoup l’art. Ils deviendront vite amis. Léonard de Vinci mourra en France, avec François 1 er à qui il avait légué la Joconde à son chevet. La vie d’artiste est très difficile mais Léonard de Vinci n’aura jamais baissé les bras de toute sa vie, il, a cru en ses rêves jusqu’au bout. 

 

Le livre est très intéressant, parce qu’on se cultive sur la vie de Léonard de Vinci tout en s’amusant car Mélissa rajoute des commentaires tout au long du livre sur chaque instant de la vie du génie.

Le livre est prenant, car il captive on n’a pas envie de le lâcher, on a envie de connaitre la suite. Va-t-il pouvoir terminer au moins un de ses projets jusqu’au bout ? Deviendra-t-il riche ? 

Le livre est branché, car l’idée de présenter le sujet principal sous forme de vidéos est nouvelle; et on peut voir l’évolution de certaines machines entre la Renaissance et aujourd’hui.

Un nouveau titre ?

 Le génie de la Renaissance

Je trouve que ce titre convient mieux, car Léonard de Vinci est considéré comme un génie et il cite aussi la période où il a vécu. Je pense que le vrai titre du livre est trop simple et on ne sait pas forcément de qui ou de quoi on parle. Alors qu’avec le nouveau titre on sait déjà mieux de qui on parle. Comme le livre ressemble à une biographie ou encore à un documentaire le titre nous informe que le livre est instructif.  

Le vrai titre du livre est déjà bien, car on entend la voix de la narratrice. On comprend que c’est un personnage du récit qui parle et qui donne son point de vu. 

Quelque mots sur l’auteur 

Cécile Alix naît le 6 septembre 1972 dans l’est de la France.C’est une excellente auteur mais aussi une philosophe, historienne, conférencière, formatrice pour futurs enseignants et pour finir instructrice dans le milieu théâtral:

« Je propose des ateliers d’écriture, ateliers philo, théâtre, lectures animées et conférence jeunesse adaptées à un public de la grande section à la 5ème et à un public familial. J’aime rencontrer mes lecteurs et j’interviens régulièrement en écoles, collèges, bibliothèques… Mon passe-temps favori: semer des graines dans les esprits juvéniles, bien les arroser, puis les regarder pousser… »

Cécile nous raconte dans son livre avec plein de joie, la vie de cet homme hors du commun. Le récit est parsemé de dessins qui permettent de mieux comprendre les projets de Léonard de Vinci. Elle a réussie à faire de son livre un récit à la fois instructif et gai.

 Emmanuelle, 5e6

Publié dans LECTURES CURSIVES | Pas de Commentaire »

LE SEIGNEUR DES ANNEAUX

Posté par rabelaisblog le 22 juin 2018

20150913125315!Le_Seigneur_des_Anneaux_logo

                                  AUTEUR : John Ronald Reul Tolkien

seigneur

 Oyez, bonnes gens, la très véridique histoire de l’Anneau de Puissance forgé naguère par Sauron le Grand. Un homme eut le courage de lui arracher arracher et ainsi le chassa hors du monde. Le Maitre Anneau se perdit. Peut-être a-t-il  fait le malheur de ceux qui l’ont pris ? Mais la Terre du Millieu s’enfonce dans la nuit. L’Ennemi est de retour ! Avec l’Anneau Unique, il aurait le moyen d’abattre toute résistance et plonger la Terre de Millieu dans les ténèbres. Par chance, j’ai compris le premier qu’il est ici. L’Anneau lui-même désire revenir à son maître. le temps presse. Bientôt il le trouvera et il recouvrira toutes les terres de ténèbres. Il faut le détruire ! Il le faut ! Résumé du livre par l’édition POCKET

 

Ce livre est :

INATTENDU

J’ai trouvé ce livre inatendu:

Comment pouvait-on croire qu’un jour la créature la plus petite, un hobbit, semblable à un tout petit homme, puisse avoir le destin du monde entre ses mains ?

Comment pouvait-on imaginer que l’anneau de pouvoir, l’arme la plus puissante crée par Sauron Maître des Ténèbres, puisse être retrouvé un jour après avoir été perdu il y a des milliers d’années dans une guerre contre le reste du monde ?

WIN_20180619_14_07_19_Pro

(mes livres)

Ce livre est:

PALPITANT

Palpitant comme les moments d’aventure que nous offre la communauté de l’anneau, celle qui a été crée pour détruire l’anneau en plein pays ennemi où il avait été crée.

Cette communauté était composée de neuf personnages :

Deux hommes : Aragorn,un rodeur et Boromir, roi des hommes de l’ouest

Quatre hobbits : Frodon, le personnage principal, Sam son meilleur ami ainsi que Merry et Pippin

Et aussi un magicien Gandalf, un elfe des bois Legolas et le nain Gimli.

communauté

Tous se sont alliés dans le même but : détruire l’anneau unique.

Avec ce livre on a vraiment envie de suivre l’aventure de tous ces personnages jusqu’au bout.

Ce livre est :

UNIQUE

Ce gros livre est unique en son écriture et en son contenu.

Les personnages sont si bien décriTs qu’on s’en fait très vite une opinion, et grÄce aux décors si bien posés, on est très vite projeté dans l’histoire comme dans la forêt de Fangorne et ses arbres vivants ou encore dans les mines de la Moria qui font froid dans le dos. Et comme l’aurait dit Gandalf dans les mines de la Moria :

«Ne nous attardons pas ici avant qu’il ne soit  trop tard »

 

Si mon livre était un lieu ce serait la Nouvelle-Zélande car son paysage très diversifié à la fois montagnard, maritime, forestier et volcanique correspond parfaitement aux paysage évoqués dans cette histoire.

D’ailleurs l’adaptation cinématographique a été tourné là-bas, choix de Peter Jakson le réalisateur du film entre 2001 et 2003

 foret

Si mon livre était une œuvre d’art,ce serait la «Forêt de soignes »de Pierre Lemoine qui montre un chemin sans fin dans une forêt qui pour moi montre bien cette quête de détruire l‘anneau unique pour détruire le mal à jamais.

Image result for le seigneur des anneaux

J’ai adoré ce livre car j’adore les histoires fantastiques comme celle-ci mais en plus elle est juste incroyable, c’est un chef-d’œuvre de la littérature Anglaise et en tant qu’adaptation,  il a eu 11 oscars à la 76 éditions des oscars dont celle du meilleurs film pour seulement le premier volet. Raison de plus pour que vous le lisiez !

Visualiser la bande-annonce du premier épisode …

Image de prévisualisation YouTube

 

gollum

Merci  à tous d’avoir lu !!!

 Emerson 5e6

 

Publié dans LECTURES CURSIVES | Pas de Commentaire »

12345...84
 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39