A DECOUVERT

Posté par rabelaisblog le 7 juin 2018

Les aventures de Mickey Bolitar 

A découvert 

de Harlan COBEN

Résultat de recherche d'images pour "a decouvert"

Parchemin

Si ce roman policier était une musique, ce serait la musique du film PSYCHOSE de Bernard HERMANN car c’est une musique qui entretient l’angoisse que l’on peut éprouver en lisant cette histoire. Elle permet de faire ressentir les émotions de Mickey, le personnage principale et également narrateur, dont la vie est chamboulée par la mort de son père .De plus, sa mère se drogue et sa petite amie disparaît sans laisser de trace. Qui plus est une inconnue appelée  »La femme chauve souris  » le fait douter sur la mort de son père.

 youtube]https://youtu.be/DDtJUSYoLDE[/youtube]

Bernard HERMANN : est né le 29 juin 1911 à New York et est mort le 24 décembre 1975 à Los Angeles . Il est un 

compositeur et chef d’orchestre américain . Il fut découvert à la fin de sa vie par la génération du Nouvel Hollywood, pour 

laquelle il a écrit ses dernières partitions comme Taxi Driver de Martin SCORSESE … . Aujourd’hui, il est considéré comme un

des plus grands compositeurs de l’histoire du septième art ( on doit le thème septième art à l’un  des pionniers de la critique

cinématographique: Riccioto CANUDO ).

Giacometti

 

Si ce livre devait être une oeuvre d’art, ce serait L’HOMME QUI MARCHE du sculpteur GIACOMETTI car fait penser à Mickey déambulant à la recherche de réponses à ses questions. Mais plus il avance dans ses enquêtes, plus il se heurte à d’autres interrogations, et plus il est obligé d’avancer.
Comme disait GIACOMETTI: « Notre démarche pour avancer dans la connaissance est 
difficile . Il faut s’arracher à la glaise pour que l’esprit progresse « .

Automne

 

Si « A découvert » était une saison, ce serait sans doute L’AUTOMNE car dans ce livre nous pouvons passer des moments d’espoir aux moments sombres. C’est une période de l’année où  les jours de pluie et de brume comme nous pouvons passer en un instant du rire aux larmes.

  »J’ai failli sourire, puis je me suis rappelé de tout le reste. C’est drôle comme on peut vite oublier ses problèmes l’espace de quelques secondes ; comment au milieu d’un cauchemar, on peut se mettre à rêver que tout ira bien ».

                                                                                          Si je devais renommer ce livre ce serait :

UNE APPARENCE TROMPEUSE

Coben

Car tout au long du livre, nous lecteurs avons une perception des choses et des personnages, bien différentes de ce qu’ils sont pour finir dans l’ouvrage.

EN TROIS MOTS ?

IMPATIENT : Car Mickey ne peut pas attendre d’avoir des réponses à ses questions et il est impatient de revoir Aslhey (sa petite amie). Le lecteur devient vite également impatient de lire les prochaines aventures de Mickey.

INTRIGANT : Chaque chapitre apporte de nouvelles informations qui contredisent ce que l’on imaginait. L’histoire se complique, il est donc difficile de d’essayer de résoudre l’intrigue jusqu’à la fin du livre.

AMICAL : car Mickey n’est jamais seul. Tout au long de l’histoire, des liens d’amitié se créent avec Emma, une jeune fille toujours seule jusqu’à ce qu’elle le rencontre dans un premier temps. Puis avec Spoon, le fils de la concierge du lycée. Ils sont toujours là au bon moment, les uns pour les autres. C’est pour résumer un clan soudé.

« Mes amis ai-je pensé. Les seuls vrais amis que j’avais jamais eu. Et là, j’ai senti que ce ne serait pas la dernière fois qu’on ferait front tous ensemble ».

Harlan COBEN : 56 ans, né en 1962 à NEWARK dans le NEW JERSEY. Il grandit et fait ses études à LIVINGSTON. C’est un écrivain américain de romans

policiers. Parmi ses nombreux livres certains ont été adaptés au cinéma comme « Ne le dis à personne » réalisé par Guillaume CANET ou à la télévision comme

« Juste un regard » réalisé par Ludovic COLBEAU-JUSTIN.

Voici l’extrait de mon livre que j’ai choisi de vous lire, milieu du chapitre 4 : 

5e6 Adèle

Publié dans A ECOUTER, LECTURES CURSIVES | Pas de Commentaire »

5e4 Andrea

Posté par rabelaisblog le 3 juin 2018

                               Le Royaume de Kensuké

                                                             de Michael Morpurgo

Si Le Royaume de Kensuké était un lieu ce serait le Désert du Sahara car il n’y a personne ! Même pas de choses à manger ni de choses à boire. De même, Michael, un enfant qui est tombé de son bateau: la Peggy Sue, est seul avec son chien Stella. Il est triste.

Michael est sur une île et dit :  » Que fais-je ici? Et où sont mes parents?
Tout cela est de ta faute Stella ! Pourquoi as-tu sauté par-dessus le bateau « .

désert2le désert

 

Si Le Royaume de Kensuké était une saison ce serait le printemps car le début de cette saison commence par des températures plutôt fraiches comme quand Michael arrive sur l’île et qu’il essaie d’attirer les passants qui sont en bateaux .  » Viens Stella on va faire un feu pour attirer les bateaux ! ». Mais la fin de cette saison est ensoleillée avec des températures plutôt chaudes comme quand Michael retrouve ses parents. IL est content! » Michael aperçoit un bateau bleu et blanc comme celui de la Peggy Sue . Il regarde longtemps et s’écrie :  » Regarde Stella c’est le bateau de papa et maman ! Cours vite vers le bord de la plage ! « 

normal_Le_printemps_au_parc_Montsouris-06[1]le printemps

                                                                            

Si Le Royaume de Kensuké était une matière ce serait le diamant car il doit surmonter des épreuves: il doit être importé depuis plusieurs pays puis être taillé à la bonne forme puis enfin être vendu à des commerçants. Michael doit lui aussi surmonter des épreuves comme la fatigue, la faim, le malheur et l’eau non potable. Quand il arrive sur l’île avec son chien Stella, il n’a rien pour calmer ses maux de ventre et sa gorge qui l’irrite. Michael parlant à Stella:  » Enfin Stella si tu n’avais pas sauter nous n’en serions pas là! Je sais très bien que toi aussi tu meurs de soif! Et de faim!

diamant

le diamant 

Un peu de culture :

Michael Morpurgo , né le 5 Octobre 1943 à St Albans ,

en Angleterre , est un auteur britannique , notamment

connu pour ses ouvrages de littératures d’enfance et de jeunesse

                                             

 

                                                                                                                                                                                               Andrea 5e4

Publié dans LECTURES CURSIVES | Pas de Commentaire »

L’ENIGME DE LA MAISON ROBIE

Posté par rabelaisblog le 13 mai 2018

                 

L-enigme-de-la-maison-Robie (1)

514GfnjbUCL._SX355_                  BLUE BALLIETT

Si l’énigme de la maison Robie était un jeu, ce serait un rubis’s cube car Calder, un des trois enfants qui veulent élucider le mystère de la maison Robietoujours ses pentominos avec lui: Les pentominos sont des objets à faces carrées qui représentent les lettres de l’alphabet. Ils  sont semblables à des rubis’s cubes. Les pentominos de Calder vont beaucoup l’influencer dans cette énigme et c’est aussi grâce à eux que les trois enfants vont pouvoir élucider le mystère.  Calder a toujours ses pentominos avec lui et il s’en sert dès qu’il se sent seul ou un petit peu perdu.

                                                                                              

«les pentominos font des choses curieuses. il cessa de marcher.
-J’en ai sorti six chez Tommy et j’ai encore eu le F,le L et le V par pur hasard,ainsi que le I,le N et le V.Quand je l
es assemblais en t’écoutant lire, je  me suis rendu compte que j’avais rassemblé une partie de la façade et de la terrasse de la maison Robie, avec sa fenêtre étroite et tout, et que j’avais ajouté le INV d’invisible aux initiales de Frank Lloyd Wright. C’est fou non? Petra regarda Calder avec stupeur, la bouche entrouverte.
-Magique,souffla t’elle.»

2017-01-29-pentominoes-1

                                                                               les pentominos de Calder

 

Si mon livre était un sentiment, ce serait l’amitié car c’est grâce à l’énigme de la maison Robie que Tommy, Calder et Petra sont devenus d’inséparables amis. Ensemble, ils avaient déjà résolu l’énigme Vermer mais ils s’étaient disputés et ils étaient donc assez fâchés. Ils n’étaient pas comme tous les enfants, ils adoraient les aventures, les énigmes et surtout élucider des mystères.

Calder, Petra et Tommy sont trois enfants qui,  apprenant qu’ils iront voir la Maison Robie avec leur classe, voulurent  élucider eux-même le mystère : Calder qui habite en face de la maison Robie, avait tout de suite remarqué qu’il y avait quelque chose de louche dans cette belle et vieille maison. Petra, quant à  elle, avait remarqué des ombres qui passaient dans la maison, de temps à autre.

Et Tommy avait réussi, en creusant la terre du jardin qui entoure la maison Robie, à dénicher un petit poisson en métal qui pourrait bien leur servir à résoudre l’énigme…

[/audio

Mais il y avait donc un problème: Calder, Petra et Tommy ne pouvaient pas restés fâchés  car on ne peut pas résoudre un vrai mystère sans vraie amitié.

la maison Robieamitié

 

                       POUR EN SAVOIR PLUS :

 La maison Robie est une oeuvre de Frank Lloyd Wright et a été construite entre 1906-1909

Si vous voulez plus d’informations au sujet de cet architecte et de la maison Robie, je vous invite à cliquer sur ces liens:

-http://The Robie House, Frank Lloyd Wright’s Prairie Style Masterpiece-

 

5e4 Telma 

Publié dans LECTURES CURSIVES | 10 Commentaires »

MON PETIT COEUR IMBECILE

Posté par rabelaisblog le 13 mai 2018

 

 de Xavier Laurent Petit

francais
Si ce livre était une saison se serait le printemps car cette saison ne commence pas très bien. C’est dur avec le froid et les nuages. De même, cette histoire commence douloureusement. Le personnage principale Sisanda est une jeune adolescente qui est malade. Elle a des problèmes cardiaques ce qui réveille notre empathie et nos émotions car nous sommes incités à nous mettre à sa place, d’autant que c’est elle qui raconte son histoire dans un récit à la première personne. Ce roman est l’histoire d’un combat contre la maladie. On se pose beaucoup de questions: Sa maladie est-elle guérissable ? Pourra-t- elle avoir la somme d’argent dont elle a besoin pour se faire soigner ?
Cette histoire se passe en Afrique, sur un continent très pauvre. Une des questions que pose ce récit serait l’injustice liée à la pauvreté. Pourquoi doit-elle aller dans un autre pays se faire soigner? Pourquoi ce pays n’a pas les mêmes moyens que le nôtre? Mais la fin de cette saison se termine magnifiquement bien comme ce livre.
C’est le renouveau du printemps, Sisanda pourra peut-être avoir un nouveau cœur.

normal_Le_printemps_au_parc_Montsouris-06[1]

 pieds

 Si ce roman était  une partie du corps ce  serait les pieds car la mère de Sisanda, Maswala dont le nom signifie antilope, est une coureuse. C’est sa passion, elle a choisi une activité que ne peut pas faire sa fille à cause de ses problèmes cardiaques. Les pieds symbolisent les déplacement ce que ne peut pas faire Sisanda. Cela symbolise également la liberté de mouvement que Sisanda n’a pas non plus car elle se déplace sur le dos de son oncle Ben.

« -Mlle Habari ne se lasse jamais de la table de sept, mais elle fait semblant de ne rien remarquer lorsque, chaque jour, j’arrête tout pour guetter Maswala par la fenêtre de l’école.
Elle court plus que jamais… Chaque jour, elle s’entraîne en suivant le même itinéraire, et je suis capable de prévoir presque exactement le moment où elle va surgir du sommet de la colline. Toujours à la même heure avant que la chaleur ne devienne trop forte. »

phtot francaisSi ce livre était une matière scolaire se serait les mathématiques car Sisanda est très forte en mathématiques.Tous les jours elle compte les battements de son cœur et le nombre de jour qu’elle a vécu depuis sa naissance. Sisanda est en colère contre son cœur, elle voudrait pouvoir sauter, jouer avec les autres mais elle ne peut pas à cause de son petit cœur imbécile. Imbécile car il ne fonctionne pas comme les autres cœurs, pour Sisanda il a une maladie idiote.

« -Oui, parfaitement ! Mon petit cœur imbécile !

Le jour où tu cessera de faire n’importe quoi, je ne t’appellerai plus que
« mon petit cœur adoré », c’est promis.
Mais pas avant.

5e4  Romane….

Publié dans LECTURES CURSIVES | Pas de Commentaire »

LA PETITE MARCHANDE DE RÊVES

Posté par rabelaisblog le 13 mai 2018

  La-petite-marchande-de-reves  

Un livre intrigant et plein d’aventures.

      De Maxence FERMINE      Le livre (tome 1)


masque


Si la petite marchande de rêves
 était un 
objet ce serait un masque car un vendeur d’objets magiques, dont on ne donne pas le nom, que tout le monde admire et respecte cache tous ses mauvais coups. Ce vendeur représente toutes les grandes surfaces de notre monde qui nous vendent du rêve avec des publicités ou des « supères affaires ». Malo et Lili, les deux héros, vont être comme beaucoup d’autres attirés par ce magasin de magie et se fantaisie. Malo et Lili ont en effet été séduits par les boites à rêve du magicien. Malheureusement, ils vont être faits prisonniers par le magicien et vont devoir remplir ses boites à rêve et ainsi lui rapporter de l’argent comme les grandes surfaces qui nous incitent à avoir toujours plus et les nouveaux modèles. Le magicien fait découvrir de nouveaux objets magiques chaque jour pour attirer les clients et les piéger plus facilement.

  << Vous m’appartiendrez jusqu’à m’avoir récolté 100 Brouzons (pièces de monnaie)
mais je vous libérerai si vous me les apporter avant l’aube. >>
 

    

Si ce récit était une couleur ce serait le blanc car la couleur blanche rappelle l’innocence de Malo. En effet, s’il est très malin il est aussi un peu naïf. Il va faire de belles rencontres mais aussi de mauvaises. Dans le royaume des ombres, royaume où Malo atterrit suite à son accident dans le monde réel, on rencontre des ombres gentilles qui sont de passage mais peuvent rester 100 ans comme 1 jour dans ce royaume. Il y a aussi des spectres méchants qui eux sont nés dans le royaume des ombres et y sont coincés pour toujours. Leur rôle est de tendre des pièges aux ombres pour qu’elles ne puissent pas repartir. Malo va se faire piéger plus d’une fois par ces spectres. Dans la forêt vivent également des monstres…

- On ne risque pas de provoquer la fureur des monstres en traversant leur forêt sans leur permission ? s’inquiéta Malo d’une voix angoissée.

- Oh que si ! Et par ici ils sont assez cruels. En même temps tu aurais voulu leur envoyer un formulaire de demande d’autorisation ?
Je ne suis pas certaine qu’ils se seraient montrés plus accueillants. >>

 tour eiffel

La tour Eiffel car elle est aussi présente dans le royaume des ombres.

Ce royaume est en noir et blanc mais ça ne l’empêche pas d’être merveilleux et c’est ce que j’ai bien aimé dans ce livre. Le sol est recouvert de neige chaude, la Lune est en diamant et les arbres parlent.

dessin arôme

Si La petite marchande de rêves était une fleur ce serait un arum car elle évoque le mystère du royaume des  ombres, un monde entre la vie et la mort dans lequel Malo et Lili  vivent leurs extraordinaires aventures. Cette fleur évoque aussi la pureté des enfants et leur fragilité. Malo a du mal à soupçonner les spectres.

 

 

 

 Dans le livre La petite marchande de rêves il y a un dicton qui est souvent répété :

     <<Lorsqu’on disparaît pour la première fois, on fait un rêve. La deuxième fois, on ne rêve plus.
La troisième fois on ne vit plus que dans les rêves des gens qu’on a connus.>>

Pour en savoir plus :

Les critiques du livre

Info sur Maxence Fermine

Interview 

Maxence_Fermine

 

Image de prévisualisation YouTube

 

5e4 Camille

 

Publié dans LECTURES CURSIVES | 7 Commentaires »

HUNGER GAMES

Posté par rabelaisblog le 13 mai 2018

                                            

hunger games livre 

Suzanne Collins

Hunger Games est une trilogie de science-fiction dystopique c’est à dire qui imagine un futur malheureux. Dystopique est le contraire du mot utopique, où on imagine un futur monde sans soucis, comme dans un conte de fée . 

Si ce roman était un lieu ce serait l’arène où se déroule le jeu des Hunger Games dit « le jeux de la faim  » en français car c’est dans l’arène que commence le révolte menée par Katniss Everdeen, une jeune fille de 16 ans (dans le tome 1) qui a pris la place de sa sœur de 12 ans lorsque celle-ci a été tirée au sort pour participer à ce jeu. D’où la révolte contre le capitole organisateur des Hunger Games. Ce jeu « Hunger Games  » est un jeu où les participants, une fille est un garçon de 12 à 18 ans de chaque district sont tirés au sort chaque année. Ce jeu consiste à survivre. Le dernier des 24 candidats dans l’arène, donc le gagnant aura pour récompense de la nourriture et des vivres pour tout son district. Pour le capitole ce jeu est un moment de fête où l’on mange à s’en faire vomir tandis que des enfants sont en train de s’entre tuer .

arene hunger games vrai

Si ce roman était un nombre ce serait le nombre 13 car Panem, une ville d’Amérique du Nord est divisée en 13 districts dont un reste secret. Le capitole qui dirige les districts de Panem a réussi à les mettre en conflit à cause des Hunger Games et du manque de communication entre les districts. Mais avec la révolte menée par Katniss les 13 districts s’unissent contre le capitole.

 «  Je m’appelle Katniss Everdeen. Je devrais être morte. Maintenant je vais mener la révolte. »

« Je dois maintenant prendre les choses en main, devenir le visage, la voix, l’incarnation de la révolution.
La personne sur laquelle les districts – pour la plupart en guerre ouverte contre le capitole -
peuvent compter pour leur ouvrir la voie vers la victoire  » . (p.16-17 du tome 3 )

                                                                                                                                                                                                                    chiffre 13 vrai                                                Panem

 

Si ce roman était un tableau ce serait « les 4 cavaliers de l’apocalypse » car le capitole met en oeuvre ces 4 cavaliers – la Mort en faisant mourir 23 enfants par an avec les Hunger Games; la Famine en ne faisant pas exporter les produits de districts en districts, chacun devant se nourrir des aliments de son district; la Guerre en assassinant tout opposant au capitole; la Conquête en ayant le pouvoir sur tout Panem -.

 

                                                                             les 4 cavaliers de l'apocalypse tableau de 1887 par Viktor Vasnetsov (clic!)

                                        Si vous voulez en savoir un peu plus sur l’auteur Suzanne Collins                                                                 

                           Voici une vidéo qui vous montrera la vision du capitole envers cette organisation :

                                                                                                                                                        Image de prévisualisation YouTube

J’ai beaucoup apprécié cette trilogie car au fur et à mesure de l’histoire, en partant d’une simple envie de sauver sa sœur, Katniss en arrive à des idées révolutionnaires pour libérer tous les districts du pouvoir qu’exerce sur eux le capitole. Personnellement, cela me fait penser à une organisation sociale d’esclavagisme, où une minorité de puissants décide du sort des plus démunis qui n’ont aucun droit, ce qui justifie les principales cause de la révolte: la liberté et l’égalité . En y réfléchissant, cette histoire peut être vue comme un roman politique car elle renvoie à différent modèles politiques de l’histoire. Ce qui me choque le plus c’est le fait que cet événement s’appelle « le jeu de la faim  » comme si c’était un JEU .

       Un de mes passages préférés se trouve vers la fin de l’histoire quand Katniss dit :

« Ce qu’il me faut , c’est le pissenlit au printemps . Le jaune vif qui évoque la renaissance plutôt que la destruction. .La promesse que la vie continue , en dépit de nos pertes . »

         

  5e4 chanez

Publié dans LECTURES CURSIVES | 8 Commentaires »

LES ROYAUMES DU NORD

Posté par rabelaisblog le 3 mai 2018

LES ROYAUMES DU NORD

Les royaumes du Nord a été écrit par Philip Pullman en 1995 et publié en Folio Junior. Il est le premier livre de la trilogie A la croisée des mondes.

perce-neigeSi ce roman était un végétal, ce serait un perce-neige. L’héroïne, une jeune fille au nom de Lyra est comme cette fleur. Depuis toute petite, elle vit dans l’Oxford d’un monde parallèle au nôtre. Elle habite au Jordan Collège, un lieu prestigieux contenant majoritairement des scientifiques et des érudits. Elle passe son temps à jouer avec le fils dun cuisinier, Roger. Un jour, il est pris en otage par les enfourneurs, des personnes enlevant des enfants dans un but inconnu. Lyra se lance alors à sa recherche… Au fur et à mesure de l’aventure, elle évolue, passant de bourgeon à fleur. Malgré le fait que sa mère soit son ennemie, qu’il y ait des ours dangereux, et qu’elle se sente seule, elle continue à y croire. Elle perce toutes les difficultés.

pantalaimonSi ce roman était un élément, ce serait l’air parce qu’il symbolise la liberté. Dans les royaumes du Nord, la liberté est très importante. Il y a d’un côté les gens pouvant vivre libres, et de l’autre ceux prisonniers des enfourneurs : Cette femme t’a transformée en animal domestique ou ce qu’il disait était juste; elle se sentait étouffée, privée de liberté.

L’air fait aussi penser à Panthalaimon, le daemon de Lyra. Un daemon est un être faisant partie de l’âme et du corps de son maître. Il peut changer de forme à volonté, jusqu’à ce qu’il adopte une forme définitive, Celle qui leur correspond le mieux.

Celui de Lyra prend souvent une forme de papillon de nuit pour voler.

masquesSi les royaumes du Nord était une couleur, ce serait le jaune car cest la couleur de l’énergie. L’héroïne, Lyra n’a pas froid aux yeux. Elle défie toute personne sur son passage, et n’a pas peur d’aller dans les endroits qui lui sont interdits. On le constate grâce à la phrase : Tu ne crains rien à ce que je vois commenta Mme Coulter admirative.

Le jaune est également la couleur du mensonge En effet, Lyra ment souvent!:

C’était le mensonge le plus dangereux quelle ait jamais formulé.

L‘auteur omet également des détails pour garder le mystère. Par exemple, à la fin du livre on ne sait toujours pas exactement ce qu’est un daemon.

 

Si ce récit était un animal, ce serait un ours parce que dans le roman, il y a des ours en armure. Leur armure est une partie d’eux, qui les rend plus forts. Ils souffrent d’en être séparés. Dans sa recherche dans le Nord, Lyra deviendra amie avec un ours en armure, Iorek Byrnison. Celui-ci s’est fait voler son armure et lui demande de l’aider à la retrouver :

Le cœur de Lyra cognait dans sa poitrine car quelque chose dans la présence de l’ours lui faisait sentir la proximité du froid, du danger, de la force brutale, mais une force contrôlée par l’intelligence, une intelligence non humaine, car les ours ne possédaient pas de daemons.

ours

verite

Si ce livre était un objet, ce serait une boussole parce qu’elle sert à montrer le Nord : les royaumes du Nord. La boussole fait également penser à l’aventure et aussi à l’Aléthiomètre que le maître du collège donne à Lyra. Iressemble à une boussole avec de petits symboles. Il sert à faire les bons choix et à répondre à des questions ouvertes et fermées. Il permet de résoudre les énigmes, et d’aider Lyra à prendre des décisions :
Il marcha vers le bureau et sortit d’un tiroir un petit objet enveloppé de velours noir. Quand il le déballa, Lyra découvrit une sorte de grosse montre, ou de petite horloge : un épais disque de cuivre et de cristal. On aurait dit une boussole ou quelque chose de ce genre.

-

-

Pour vous donner envie de lire le livre, je vous propose d’écouter une lecture offerte de la première page du livre :

Voici la bande annonce du film inspiré du premier tome de A la croisée des mondes. Il a été réalisé par Chris Weitz et est sorti le 5 décembre 2007 en France :

Image de prévisualisation YouTube

Texte et illustrations :  Clémence 5e4 – Avril 2018

 

Publié dans LECTURES CURSIVES | 7 Commentaires »

LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS

Posté par rabelaisblog le 2 mai 2018

Le Tour du Monde en 80 jours

Le tour du monde en 80 jours 5e1

Si le Tour du Monde en 80 jours était une capitale ce serait Londres car cette ville regroupe plusieurs nationalités et cultures différentes. Philéas Fogg, riche gentleman Londonien est amené à travers le défi de ses collègues du Reform Club à réaliser le Tour du Monde en 80 jours. Dans cette ville, on retrouve des gens originaires de quelques pays qu’il a traversés. On y retrouve un personnage originaire de l’Inde, Mrs Aouda, ou encore un Français prénommé Jean Passepartout. Ces personnages contribuent par leur investissement auprès de Philéas à la réussite de son défi. Les connaissances et leurs expériences liées à leurs propres cultures sont autant d’atouts pour le gentleman.

« Donc, ajouta-t-il en consultant son calendrier de poche, puisque c’est aujourd’hui mercredi 2 octobre, je devrai être de retour à Londres le samedi 21 décembre ici-même. »

Londres image

Sac de voyage en cuir

 

Si le Tour du Monde en 80 jours était un objet ce serait un sac de voyage en cuir car le cuir est à la fois souple, chaleureux et qui peut être malmené. Philéas traverse des hauts et des bas, des moments de joie et de peine: sa rencontre avec Mrs Aouda qui va devenir sa femme à la fin du voyage, ou encore l’enlèvement de Jean Passepartout, son valet de chambre, par les Sioux vont perturber son voyage.

Le côté douillé est illustré par exemple par cette remarque : « Ce  wagon était un sleeping qui, en quelques minutes, fut transformé en dortoir. Les dossiers des bancs se replièrent, des couchettes soigneusement paquetés se déroulèrent par un système ingénieux, des cabines furent improvisées en quelques instants et chaque voyageur eut bientôt à sa disposition un lit confortable, que d’épais rideaux défendaient contre tout regard indiscret. »

                                       

 

Le coté malmené est montré par exemple par cette citation : Il n’était plus qu’à six heures de Londres. Mais à ce moment, Fix, (l’inspecteur de police) s’approcha, lui mit la main sur l’épaule, et, exhibant son mandat : 

« Vous êtes bien le sieur Philéas Fogg ? lui dit-il.
- Oui, monsieur.
- Au nom de la reine, je vous arrête! »

Ce passage illustre bien toutes les difficultés que Philéas Fogg rencontre. Contre toute attente et contre le cours du défi, il est jeté en prison, y passe une nuit, mettant à mal la réussite de son projet.   

                                    

Colibri

Si le Tour du Monde en 80 jours était un oiseau ce serait un colibri. C’est un oiseau migrateur, voyageant de pays en pays et capable de parcourir de très longues distances. Comme le colibri, Philéas traverse les continents rapidement afin de réussir son pari.

Le colibri ne s’arrête jamais de voler même la nuit. Son plumage aux couleurs vives n’est pas sans rappeler les couleurs chaudes et chatoyantes rencontrées par Philéas au cours de son séjour en Inde.

« Treize cents milles environ séparent Singapore de l’île de Hong Kong, petit territoire anglais détaché de la côte chinoise. Philéas Fogg avait intérêt à les franchir en six jours au plus, afin de prendre à Hong Kong le bateau qui devrait partir le 6 novembre pour Yokohama, l’un des principaux ports du Japon. »

« La locomotive, dirigée par le bras d’un mécanicien anglais et chauffée de houille anglaise, lançait sa fumée sur les plantations de cotonniers, de caféiers, de muscadiers, de girofliers, de poivriers rouge. »

Jules Verne nous montre à travers ce récit que le courage, la force et la volonté de réussir permettent de franchir des étapes qui paraissaient insurmontables. On voit qu’au delà du caractère de Philéas, la solidarité des habitants d’autres pays a permis à Philéas de réussir. 

« Cependant le train allait quitter la station d’Allahabad. Le Parsi attendait. Mr. Fogg lui régla son salaire au prix convenu, sans le dépasser d’un farthing. Ceci étonna un peu Passepartout, qui savait tout ce que son maître devait au dévouement du guide. »

« Parsi, dit-il au guide, tu as été serviable et dévoué. J’ai payé ton service, mais non ton dévouement. Veux tu cet éléphant ? Il est à toi. »

élepant avec Philéas Fogg

J’ai découvert grâce à ce livre de nouveaux pays et j’ai voyagé aux cotés de Philéas Fogg et de ses compagnons! Durant cette lecture, je me suis évadée. Depuis que je suis petite, mes parents me font voyager et visiter beaucoup de nouveaux pays. Grâce aux aventures de Philéas dans ce récit je me suis souvenue de tous ces moments.

 20180505_123529

Pour avoir plus d’info 

- Jules Verne cliquez ici

- Le Tour du Monde en 80 jours cliquez ici

En dessin animé :

Image de prévisualisation YouTube

Ou en film : 

Image de prévisualisation YouTube

Malena 5e4

 

Publié dans LECTURES CURSIVES | 2 Commentaires »

DEUX FRÈRES

Posté par rabelaisblog le 29 avril 2018

 Deux frères

Jean-Jacques Annaud et Karine Lou Matignon

livre

Si ce livre était un fruit ce serait une cerise:

 

IMG_1049IMG_1028

         Les petits tigres Koumal et Sangha naissent ensemble dans la jungle avec leur mère, puis ils se font élever chacun de leur côté. Je trouve que c’est comme les cerises parce que quand on les voit, elles sont souvent attachées par deux alors que quand on les mange, on les sépare. Ils sont séparés car des aventuriers vont dans la jungle quand les tigres sont bébés puis les capturent pour les tuer.

« Installé à l’avant du chariot, Aidan ne prête attention ni à ses lamentations, ni à celles de Koumal, enfermé dans une cage en osier posée derrière lui. Fou de colère, le jeune tigre cherche à dévorer le bois qui l’emprisonne pour s’échapper. »

 

Si ce livre était un vêtement ce serait un déguisement :

IMG_1048

 

Les deux frères vont se retrouver lors d’un combat. Quand on est déguisé, on ne se reconnaît pas forcément.  On ne sait pas si Koumal et Sangha vont se  reconnaître. Ils ont grandi et ont donc changé de physique. L’un a le pelage plus clair et l’autre plus foncé, l’un les yeux verts  et l’autre les yeux marrons…  Les tigres ne parlent pas mais ils pensent et on connait leur pensées grâce au narrateur.

 

 

 

 

 

 

Dt


 

Image de prévisualisation YouTube

Plus d’info sur Jean-Jacques Annaud Réalisateur du film

Karine Lou Matignon, scénariste. Écoutez-la sur France Culture 

Deux frères est un roman intéressant et cela ma fait penser que les vrais frères ou sœurs finissent toujours par se reconnaître s’ils se sont déjà vus que ce soient des humains ou des animaux. Un livre qui nous rappelle que les animaux sont intelligents et ont des émotions. Un sujet qui tient fort à cœur à Karine Lou Matignon :

Image de prévisualisation YouTube

Respectons les animaux !

 5e4  Lou 

Publié dans LECTURES CURSIVES, VIDEOS | 2 Commentaires »

LE CAMBODGE

Posté par rabelaisblog le 11 avril 2018

                                                                                                                                                             

Mon pays d’origine,

Le Cambodge

cambodia

La Culture

Le Cambodge est LE CAMBODGE  dans TOUR DU MONDE arrow-10x10 mon pays d’origine. La culture est semblable à celle de la Chine, parce que, la Chine et le Cambodge ont les mêmes caractéristiques, les mêmes traditions mais pas toutes les traditions, juste quelques unes  comme le nouvel an chinois par exemple. Le Cambodge est proche du Vietnam et de la Thaïlande.

La Langue

La langue du pays où j’ai vécu et que mes parents parlent est le cambodgien, c’est une langue difficile à apprendre, un exemple :

 

La Tradition vestimentaire

Le  » Sampot « , est un vêtement porté par les femmes et les hommes en période de festivité ou à n’importe quelle occasion. C’est un vêtement très populaire en Asie du sud-est. Dans certain pays, on peut le porter à longueur de journée, et pour certaines personnes cela sert également de pyjama. On peut le porter pour dormir comme pour sortir. Le sampot revient dans les années de le Funan era  parce-que le roi du cambodge a demandé aux civils de porter le sampot quand les chinois  venaient au Cambodge pour  les fêtes.
Pour les Cambodgiens, Les Thailandais et les Laotiens “le Sampot” (appellation Cambodgienne, “Sin” Appellation Laotienne et Thailandaise), est devenu un costume traditionnel pour les mariages.

sampot


khmer greeting

Les Fête Nationales

Il y a 3 grandes fetes nationales importante célébrées au Cambodge. Le premier c’est la Nouvel An Cambodgien (Chaul Cham Thmey) au mois d’Avril (du 13-16 Avril) de chaque année. C’est une fete nationale mais aussi commune a la Thailande (Songkran), Le Laos (Pi Mai) et La Birmanie (Thingyan). La tradition pendant le nouvel an c’est de jeter de l’eau puis de la poudre. Le nouvel an se déroule sur 3 jours. Le premier jour est reserve a la famille, les enfants et les petits enfants doivent aller laver les pieds de leur parents ou leurs grands parents. L’annee Cambodgienne est differente de l’année.

1397102944-cambodian-village-festival-welcomes-khmer-new-year_4423568

La seconde fete c’est le « Pchum Benh » pour les bouddhistes pour prier pour leurs ancêtres (comme pour la Toussaint en France).

Pchum-Ben-Day

La troisième fete c’est le Festival de L’eau qui se déroule au mois de Novembre pour célébrer les anciens soldats pendant l’empire Khmer sous le règne du Roi Jayavarman VII. Il y a également une fete commune que les Cambodgiens celebrent tous les ans au mois de Fevrier et cela depend de l’année lunaire cela peut être au mois de Janvier c’est le Nouvel An Chinois (Chaul Cham Cheun) par l’influence chinoise et Vietnamese (Fete de Tet) et par la présence domininante des chinois au Cambodge et dans toute l’Asie Pacifique.

water-festival-

water-festival

La Gastronomie 

Le “Kuy Teav” est un plat très populaire au Cambodge et à travers toute l’asie pacifique malgré  les différentes appellations. Le seul point commun de ce plat avec celui de nos voisins c’est sa composition de base qui est faite à partir de bouillon de porc ou de poulet et accompagné de pâtes fraîches. Chaque pays asiatique à son propre goût. Ce plat n’est pas considéré comme un repas particulier comme le petit-déjeuner , le déjeuner ou le diner mais c’est un plat qui se consomme a longueur de journée.

Oui, j’aime ce plat, et les ingrédients c’est dans cette source , » Kuy Teav  » .

kuy teav

La musique etla danse

Il existe 2 types de danses au Cambodge. La premiere étant la danse traditionnelle pratiquée a la cour royale. Cette danse s’appelle Le  » Robam preah reach trop  » qui signifie « la danse de richesse royale », c’est une danse traditionnelle commune par quelle élément entre le Cambodge et la Thailande. Cette danse est accompagnée d’une musique traditionnelle .

C’est une musique influencée par l’Inde et découverte par la Reine Cambodgienne, sa Majesté Sisowath Kossamak Nearyrath. Sa Majesté la Reine de son vrai nom et titre « Preah Mahaksatriyani Sisowath Monivong Kossamak Nearirath Serey VathanaLa » est nee le 9 Avril 1904 et décédée le 27 Avril 1975. Elle est devenue Reine du Cambodge entre 1955 et 1960, en se mariant avec son cousin Norodom Suramanit. Sa Majesté La Reine Sisowath Kossamak Nearyrath a eu un fils Le Roi défunt Norodom Sihanouk (ne le 31 Octobre 1922 et décède le 15 Octobre 2014 a Beijing en Chine). Est ne de l’union de son fils Le Roi défunt Norodom Sihanouk et de son epouse Phat Kanhol, sa petite fille la princesse Norodom Bopha Devi (nee le 8 Janvier 1943). Sa Majesté la Reine  mere Sisowath Kossamak Nearyrath a transmis l’amour de la danse traditionnelle Royale a sa petite fille la princesse Norodom Bopha Devi lorsqu’elle avait 15 ans. La princesse Norodom Bopha Devi est devenu la premiere danseuse de Ballet Royale a l’age de 15 ans (photo ci-dessus)

La deuxième étant la danse populaire appellee « Ramvong ». C’est une danse commune avec la Thailande et le Laos dont l’appellation est « Lam Vong ». 

Image de prévisualisation YouTube

La Reine Sisowath Kossamak Nearyrath

kossamak

La danse

img_ballet_royal_bopha

L’Artiste

Vann Nath (ne 1946 - décède le 5 Septembre 2011) est un peintre connu pendant la période des Khmer Rouge. Il a fait parti de l’un des artistes de 22 pays avoir reçu le prix prestigieux de Lillian Hellman pour son courage face a la politique percutante durant le regime Khmer Rouge. Il est le 8eme Cambodgiens a avoir reçu ce prix.

Vann Nath

Vann nath

1315724150-vann-nath-a-khmer-rouge-survivor-dies-at-age-66_825297

SANYO DIGITAL CAMERA

L’Architecture Remarquable

L’architecture remarquable du cambodge est , » L’Angkor Wat « , parce-que, beaucoup de touristes vont à Angkor Wat pour les temples. Angkor Wat est classe parmi les 7 merveilles du monde dans le patrimoine mondiale de l’UNESCO. Angkor Wat c’est le momument le plus precieux pour les Cambodgiens. Ce temple est à Siem Reap, c’est loin de l’endroit ou je vis, et oui j’ai déja visité. Il y a plus de 1760 sculptures Apsara (Apsara represent la l’esprit feminine pendant l’air Hindu et Bouddhiste) La légende populaire dit que si vous vous rendez a Angor Wat et avez la chance de toucher les seins de la sculpture cela vous portera chance.

Les Sculptures Apsara

sculpture de apsara

Angkor Wat

angkor wat

La région d’où je viens est le , » Phnom Penh «  , c’est loin de , » Siem reap «  , parce-que les deux villes sont séparées , alors c’est mieux de partir tôt pour aller à l’Angkor wat, ça prend au moins six heures pour y arriver. Oui, j’ai déja visité le pays mais, je n’ai pas visité la ville de Siem Reap parce que, je ne suis pas resté assez longtemps. Je ne suis resté que  quelques jours avec mes amis et ma famille. Je préfère Phnom Penh, parce que, je connais mieux la ville et je ne serai pas perdu, alors que si je vais à Siem Reap, je serai perdu pour au moins trois heures !!

Le Cambodge, j’aime bien ce pays,  j’adore la nourriture. Il y a des ingrédients que j’adore et que tu ne peux pas trouver en France. J’ai beaucoup d’amis au Cambodge, je connais la ville mieux que la France, j’ai beaucoup de souvenirs avec mes amis, mon école et les repas que j’ai pris. Mes amis m’ont dit , » N’oublie pas nos souvenirs et n’oublie jamais tes amis « , c’était difficile de quitter le Cambodge, ils m’ont aussi dit , » Bon courage en France mon ami, on ne va jamais t’oublier« . C’était  trés gentil de leur part, j’aime mon pays et j’aime mes amis.

Brandon

Publié dans TOUR DU MONDE | Pas de Commentaire »

LES VOEUX 2018

Posté par lryf le 17 janvier 2018

Écoutez les Vœux 2018 des enfants du Monde.


Nous sommes 2O. Nous venons d’arriver en France. Nous avons entre 12 et 16 ans
et nous venons d’Algérie, du Brésil, du Portugal, du Mali, de Géorgie,
de Russie, de Moldavie, de Côte d’Ivoire, d’Ukraine, du Congo, du Tibet, de Bulgarie, d’Afghanistan, de l’Ile Maurice, L’Espagne, L’Albanie, l’Egypte …new-year-2930449_1280

Publié dans POESIE, RABLOG RADIO, VIDEOS | 3 Commentaires »

GENTE DE BIEN : LE FILM

Posté par rabelaisblog le 6 novembre 2017

GENTE DE BIEN AFFICHE

Collège au Cinéma : Gente de Bien discussion sur le film sur RABLOG RADIO

Publié dans A ECOUTER, Collège au Cinéma, RABLOG RADIO | Pas de Commentaire »

12345...82
 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39