• Accueil
  • > Recherche : amour interdit

Résultats de votre recherche

LE FAUCON DÉNICHÉ

Posté par rabelaisblog le 4 janvier 2016

Le faucon l’hobereau

                                    (Jean-Côme Noguès)                                  

Présenté par Alexandre Enderlin 5ème 4

                                                                                                            Afficher l'image d'origine

Si mon livre était un animal ce serait un hobereau parce que c’est l’animal principal de l’histoire.

Il joue le rôle de compagnon du héros, Martin qui lui voue tout son amour.

Informations sur le faucon hobereau

Ordre : falconiformes – Famille : falconidés

Genre : falco                                    Afficher l'image d'origineclic!

Espèce : subuteo                                                 

 Biométrie : il était utilisé à a l’époque du moyen âge et aux temps modernes pour chasser. Il fondait sur ses proies et leur broyait la nuque.

Taille : 36 cm – Envergure : 68 à 84 cm – Poids :140 à 340 g – Longévité : 11 ans

Ici un site très complet sur les oiseaux

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

Si mon livre était une saison ce serait le printemps. L’histoire me fait penser à la campagne au printemps qui marque la renaissance  de  la nature. De même l’histoire raconte la naissance d’une amitié entre un faucon et un jeune garçon, Martin.

« Le pays sortait de la nuit, les collines bleuissaient le vent soufflait dans les herbes le long du chemin qui se perdait à l’horizon. »

 

Afficher l'image d'origine

Si mon livre était un lieu ce serait un village dans le sud de la France (Languedoc c’est là où vit Martin). Par la description, je peux imaginer un château où siège le roi avec autour des champs, des animaux dans des enclos, avec des maisons en chaume et en torchis, et plus loin, la forêt qui entoure le village. Dans la forêt un ruisseau, et au centre du village un puits.

 chateau-de-castelnau-bretenoux-46_avillage

    Si mon livre était un instrument de musique, ce serait une flûte traversière parce que l’évocation du vent qui essaye de passer entre les fissures du mur du château, ou encore quand il souffle dans le village me fait penser à la musique jouée à la flûte.


flute

«Le vent jouait dans les herbes le long du chemin qui se perdait à l’horizon. »

  «Le vent rebondissait sur les arbres et donner des oscillations aux champs. »

 

 

 

 

 En trois mots ?

Beau : L’histoire est belle entre le faucon et Martin car le faucon et Martin sont unis du début à la fin de l’histoire. Martin a toujours voulu un camarade de jeux. Son vœu le plus cher s’est exaucé.

Triste : Car le faucon meurt à la fin du livre. C’est la fin d’une belle histoire d’amitié.

Aventure : C’est une histoire avec des rebondissements et beaucoup de personnages.

 

Ici Biographie et informations su l’auteur

Né en 1934 d’un père espagnol et d’une mère française, Jean-Côme Noguès a passé son enfance près de Narbonne. Il monte à Paris pour devenir instituteur, professeur et puis proviseur dans un des collèges parisiens. Il a commencé par écrire pour la jeunesse, mais très vite il s’est rendu compte que ses livres se lisaient à tout âge. 

Le livre Silvio ou l’été florentin a gagné le prix de la Fédération des Parents d’Élèves de l’Enseignement Public en 1985. 

Mon pays sous les yeux a remporté le prix allemand Preis der Lesratten en 1991. 

Afficher l'image d'origine

               

  Photo de : Jean-Côme Noguès      É

Un nouveau titre ?

Le serf Rebelle

J‘ai choisi ce titre car Martin est un serf qui ne se comporte pas comme les autre puisque qu’il enfreint la règle. Il lui est normalement interdit d’apprivoiser un hobereau….

              

 serf rebelle alexandre

Publié dans LECTURES CURSIVES | Pas de Commentaires »

TRISTAN ET ISEULT

Posté par rabelaisblog le 3 janvier 2016

                                                                                                 Tristan et Iseult      

                                                       De Béroul

TRISTAN ET ISEULT dans LECTURES CURSIVES

 

Si mon livre était…

 

  Un paysage , ce serait une forêt parce que lorsque Tristan et Iseult vont être exécutés, ils fuient dans un bois et une majeure partie de l’histoire se déroule dans ce bois. Pour moi, la forêt représente la vie sauvage et image donc des difficultés que rencontreront Tristan et Iseult. Et en lisant ce livre j’imaginais un petit village médiéval entouré de forêt et de verdure.

 

 dans Moyen-Age

   « Ils quittèrent la plaine pour la forêt.[...]
Ils construisirent un abri,
Tristan coupa des branches pour le toit,
Iseult joncha le sol d’un tapis de feuilles. »

 

 

 

Un objet, ce serait un Filtre d’amour parce que Iseult est la fiancée du Roi mais elle ne veut pas se marier avec lui. Sa mère lui prépare un filtre d’amour mais quand Tristan va la chercher pour la ramener au Souverain, une servante leur donne, par mégarde, l’élixir magique. Tristan et Iseult sont donc condamnés à s’aimer d’un amour passionnel jusqu’à leur mort.

« Tu verseras cet élixir dans une coupe, mais prend garde que seul le Roi et Iseult ne le boivent, car ceux qui y gouteront s’aimeront de tout leur sens et de toute leur pensée, dans la vie comme dans la mort. »

 

   Une arme, ce serait une épée parce que Tristan se bat régulièrement et il abat même un monstre que personne n’arrivait à battre.Trois conseillers du Roi, ayant appris sa relation avec Iseult, lui tendent des pièges et veulent le dénoncer au Roi.Tristan les tueras un par un.

« Il l’attendit, l’épée à la main.Tristan bondit sur lui sans qu’il n’ait rien vu venir.[...] Il le tua, lui coupa la tête et trancha les tresses de sa victime. »

  Une plante, ce serait une ronce parce que une ronce à de belle couleur, comme la beauté de l’amour de Tristan et Iseult et pleins d’épines comme tous les problèmes et les guerres qu’affronteront Tristan et Iseult. De plus, à la fin de l’histoire, une ronce sort de la tombe de Tristan et rentre dans celle de Iseult. Les gardes du Roi la coupe mais le lendemain, elle a repoussée. Quand le Roi l’apprend, il ordonne que plus aucune ronce ne soit jamais coupée, car il comprend que l’amour de Tristan et Iseult résiste même à la mort.

 

« Pendant la nuit, de la tombe de Tristan, jaillit une ronce verte et feuillue. S’élevant par dessus la chapelle, elle s’enfonça dans la tombe d’Iseult.Les gens du pays coupèrent la ronce; mais le lendemain, elle renaquit aussi fleurie,aussi vivace pour plonger encore dans le lit d’Iseult la Blonde. »

 

 

 

Mon Livre En Trois Mots

 

Ruse car Iseult,trahi par les conseillers du Roi, doit prêter serment devant Dieu qu’elle n’a jamais eu de relation avec Tristan. Faisant croire quelle ne veut pas salir sa robe, elle monte à califourchon sur le dos d’un lépreux ( qui est en fait Tristan déguisé). Puis elle pose une main sur la Bible, et annonce:

-Je jure devant Dieu que jamais un autre que ce lépreux n’est passé entre mes jambes. Elle n’a donc pas menti puisque ce lépreux est Tristan!


Religion parce que Béroul, l’auteur de Tristan et Iseult donne un rôle important  à un curé et parle beaucoup des péchés de Iseult (son attirance charnelle envers Tristan). De plus, il utilise beaucoup d’expressions comme  » on ne peut comprendre les choix de Dieu », « Dieu le Miséricordieux prit pitié et leur fit une grâce  » ou encore « Dieu protège toujours les innocents ».

Résultat de recherche d'images pour "Dieu catholique représentation médieval"

 

Amour courtois: L’amour courtois ou fin’amor en occitan, c’est quand un chevalier séduit une noble en lui chantant des poèmes. L’amour courtois désigne l’amour profond et véritable. C’est un amour hors-mariage prude et chaste où l’homme doit être au service de sa dame et lui rester fidèle. C’est l’amour que vout Tristan a Iseult, qui représente a mes yeux un grand romantisme au Moyen-Age.

 

A Propos De l’Auteur

On connait très peu de chose sur l’auteur de Tristan et Iseult. On sait qu’il s’appelait Béroul (au Moyen-Age, on n’avait pas de nom de famille) car il se nomme lui même deux fois :  « Béroul s’en souvient bien » et « comme le livre de Béroul l’atteste ». On suppose que Béroul était normand et qu’il aurait écrit « Tristan et Iseult » vers 1770 pour le roi d’Angleterre, Henri Plantagenêt.

 

Un nouveau titre:

Si je devais renommer le livre je l’appellerai « Un amour interdit ».

 

Chanson d’amour courtois (fin’amor) en vieux français:

Image de prévisualisation YouTube

Plus d’infos sur Béroul: www.universalis.fr/encyclopedie/beroul/

Plus d’infos sur Henri Plantagenêt: www.universalis.fr/encyclopedie/henri-ii-plantagenet/

Plus d’infos sur l’amour courtois: https://fr.wikipedia.org/wiki/Amour_courtois

Iris, 5e4

 

Publié dans LECTURES CURSIVES, Moyen-Age | 3 Commentaires »

IL N’Y A PAS QUE LES SHERIFS QUI PORTENT UNE ETOILE

Posté par rabelaisblog le 21 juin 2012


Il n’y a pas que les shérifs qui portent une étoile

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      IL N'Y A PAS QUE LES SHERIFS QUI PORTENT UNE ETOILE dans LECTURES CURSIVES Il-ny-a-pas-que-les-sherifs-178x300                                                                                                                                                                                                                                                           

Si ce livre était une couleur, ce serait le ROUGE car la robe de Myriam, un des personnages principaux, est de couleur rouge. Jacques, le narrateur, qui a le même âge que sa camarade, se demande pourquoi celle-ci est obligée de coudre une étoile jaune sur une aussi jolie robe.
Le rouge aussi bien sûr  pour rappeler tout le
sang qui a été versé pendant la seconde guerre mondiale…

rouge1 dans SAINT-MAUR EN POCHE

Si ce livre était un objet, ce serait une MALLE MAGIQUE car dans ce roman, la malle du magicien sauve à plusieurs reprises Myriam en la faisant disparaître. Le père de Jacques est en effet magicien de son métier et c’est grâce à lui que Myriam pourra échapper à ceux qui lui veulent du mal.

382_image1

Si ce livre était un habit, ce serait une CAPE D’ INVISIBILITÉ car cette cape aurait été elle aussi bien utile pour se cacher et pour échapper aux autorités allemandes.

homme_invisible-300x229

 

Si ce livre était un mot, ce serait le mot « CRUAUTÉ » car quand je pense à tous ces gens : hommes, femmes, jeunes ou âgés, enfants, bébés, qui ont été tués dans les camps de concentration, j’ai envie de pleurer…c’est horrible et révoltant! Ceux qui ont tué tous ces gens innocents sont des monstres cruels et sanguinaires !


Si ce livre était un jeu, ce serait un jeu de dés car, quand on les lance, parfois, quelqu’un les prend avant qu’ils ne s’arrêtent en disant « Non, ce n’est pas à toi de jouer » et là on se dit « Mince, si ça se trouve j’allais faire un six ! » et on est frustré. Pour moi, ça a été exactement pareil en lisant la fin de cette histoire. Jacques va-t-il faire le bon choix,?  Va-t-il va retrouver Myriam? La mère de Myriam est-elle morte? Le wagon va-t-il sauter ?… 

L’auteur a fait le choix de laisser toute la place à l’imagination du lecteur. Alors le sort de ces enfants est entre vos mains; à chacun d’entre vous d’en décider. 

3446b


Lettre à l’auteur



Bonjour monsieur,


J’imagine que vous savez qui je suis, oui, c’est moi ! Moi à qui vous refilez ces deux sales mômes ! Vous croyez que j’ai que ça à faire de jouer la nounou ! Et puis vous fatiguez pas, je sais très bien qu’ils écoutaient la radio dans mon dos, ces petits chenapans !  Je leur avais pourtant interdit! Le clou du spectacle : vous me faites passer pour le traître ! Ce sont des calomnies! C’est tout bonnement NORMAL de dénoncer les gens comme eux aux autorités, il en va de notre sécurité ! En plus, ça m’a fait gagner un gros pactole… Et vu tout le fric que j’ai dépensé pour les deux gamins, ils me devaient bien ça !  Et imaginez si j’avais continué à héberger des criminels comme eux, j’aurais été pris pour un complice, de la pire espèce : UN RÉSISTANT !  Qui sait ce qui me serait arrivé? Une horreur ! Quoi qu’il en soit, je vous défends de reparler de moi comme ça ou vous aurez affaire à moi !  Je vous ai à l’œil…

Monsieur Lenoux

10 BONNES RAISONS DE VOTER POUR CE LIVRE :

1. Ce livre touche tout le monde, autant par sa brutalité que par son espoir et son courage, son amour et sa résistance. C’est vraiment LE livre qui vous donnera de multiples émotions . Il vous fera pleurer (de bonheur ou de tristesse) comme les oignons!

2. On est pris dans l’histoire rien qu’à lire le titre, il est original et reflète la naïveté d’un enfant.

3. Ce livre permet de mieux comprendre la seconde guerre mondiale et le fait que le narrateur soit un enfant nous permet de mieux nous mettre à sa place et d’ainsi mieux ressentir ses émotions!

4. Il n’est pas trop long ni trop court et pourtant, on prend conscience de toutes les années de batailles et de guerres qu’ ont vécues les personnages !

5 – C’est mieux qu’un cours d’histoire classique : on peut s’arrêter quand on veut, on peut reprendre l’histoire quand on veut et c’est bien plus vivant.

6 – L’amour entre Myriam et Jacques aide à supporter l’horrible période qu’est la Seconde Guerre Mondiale.

7 – Ce livre ne touche pas que les enfants, il touche aussi les adultes. Il est pour toutes les générations. (De 7 à 77 ans ! :) )

8 – Pour ceux qui aiment, il est ancré dans la réalité ; même si parfois, tellement c’est cruel, on a l’impression d’être dans une fiction.

9 – Il est super ! Encore un livre passionnant…

10 – C’est très bien écrit, on suit les enfants de la Malle Magique en Italie, de l’appartement de Myriam au fourgon des  occupants Allemands ; mieux qu’une agence de voyage ;)

http://www.dailymotion.com/video/xa6e7h_il-n-y-a-pas-que-les-sherifs-qui-po_creation


Publié dans LECTURES CURSIVES, SAINT-MAUR EN POCHE | 1 Commentaire »

LE JOURNAL D’ANNE FRANK

Posté par rabelaisblog le 8 mai 2012

LE JOURNAL D'ANNE FRANK  dans A ECOUTER titre-livre

img160 dans A ECOUTER 

Les personnages : (de gauche à droite sur l’image)

  •  Sur la première ligne la famille Frank : la mère, la soeur aînée, Anne et le père.
  • Sur la deuxième ligne la famille Van Daan (Van Pels) : la mère, le fils et le père.
  • Sur la troisième ligne : un réfugié qui vivait caché avec les Van Daan et les Frank, et quatre  »Justes » (personnes qui cachaient les juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale).

        Anne-Frank-...

Anne Frank, une jeune juive exilée au Pays-Bas avec sa famille a tenu son journal qui lui a été offert pour son anniversaire du 12 juin 1942 au 1er août 1944. Sa famille, les Van Daan, M. Dussel et elle ont été arrêtés le 4 août 1944 sur dénonciation. Cela faisait environ deux ans qu’ils étaient cachés dans l’Annexe au 263, Prinsengracht. En effet, ce récit intime retrace son histoire. Anne est née le 12 juin 1929 à Francfort-sur-le-Main (ici) en Allemagne et est décédée du typhus dans un camp à Bergen-Belsen (ici) en mars 1945, deux mois environ avant la capitulation Allemande.

Etoile Bleue : lieu de naissance d’Anne. Etoile Rouge : lieu de décès d’Anne.

anne-frank-2

***

Un matériau : le charbon

charbonSi ce livre était un matériau, ce serait le charbon. Celui-ci, caractérise plusieurs choses dans ce livre grâce à sa couleur. En effet, étant noir il représente tout d’abord l’atmosphère dans laquelle se trouvent les différents personnages. L’Annexe, qui est l’endroit où les deux familles et M. Dussel se cachent est très sombre. Les fenêtres sont barricadées avec du tissu afin que dans la rue les passants et les allemands à la recherche de juifs ne puissent les apercevoir. L’état d’esprit des personnages n’est tourné que vers des choses négatives, ils ne cessent de brasser du noir. Les réfugiés de l’Annexe passent la plupart de leur temps à se disputer pour des choses qui paraissent sans importance. Ayant pour seules occupations la lecture et l’éducation, chacun peut observer l’autre et lui trouver tous les défauts possibles.

Le noir symbolise aussi la mort, qui dans ce livre menace chaque jour un peu plus les réfugiés et leurs « justes ». 

citations Lire la suite… »

Publié dans A ECOUTER | 6 Commentaires »

TRISTAN ET ISEULT

Posté par rabelaisblog le 22 mars 2012

Tristan et Iseult

Une adaptation de Anne Jonas Edition Milan Jeunessse

Si mon livre était:

une couleur, ce serait

TRISTAN ET ISEULT  dans LECTURES CURSIVES tachepeinturerouge.vignettele rouge parce que le rouge est représentatif de l’amour ainsi que du sang. Vous me direz pourquoi le sang ? Voila la réponse: le rouge rappelle le sang qui a été versé dans les batailles de Tristan pour retrouver sa belle, Iseult la Blonde. L’histoire a été écrite au Moyen Age (les actions présentes dans ce texte se sont, elles aussi, déroulées au Moyen Age), l’époque des guerres pour les territoires. Le père de Tristan fut tué en défendant ses terres.

 » Par malheur, il n’était pas de jour sans que le vent n’apporte la rumeur de la guerre et l’odeur du sang. »

 un animal, ce serait

ISEULT_2-helene-150x150 TRISTAN ET ISEULT - MOYEN AGE - lecture cursive dans Moyen-Ageune hirondelle car c’est elle qui provoque la rencontre entre Tristan et Iseult la Blonde en apportant un des cheveux d’or d’Iseult au roi Marc (l’oncle de Tristan). Tristan veut retrouver la femme à qui appartenait ce magnifique cheveux d’or pour en faire l’épouse de son oncle. Ce fut le commencement de la folle histoire d’amour entre interdits et passion de Tristan et Iseult la Blonde.

« Deux hirondelles tenaient dans leur bec les deux extrémités d’un long cheveux d’or que l’on aurait pu croire arraché au soleil lui-même »


 

 

 un sentiment, ce serait:

2011charlottedenner67lamour.vignettel’amour car c’est sur l’amour que l’histoire a été écriteL’amour entre deux êtres sensés se détester vous paraît impossible ? Et bien non car ce fut le cas entre Tristan et Iseult la Blonde. C’est à cause de cet amour entre lui et Iseult que les deux amoureux frôlèrent la mort. C’est cet amour incroyable qui causa la mort d’Iseult.

  »Iseult aux blanches mains partit, elle s’allongea contre Tristan et, prenant ses mains dans les siennes, elle lui murmura un dernier serment d’amour et s’en fut le rejoindre dans la mort. »

 .


 une plante, ce serait:

axellerose.vignetteune rose car une rose est le symbole de l’amour et l’amour est l’émotion sur laquelle l’histoire est basée. Une rose est comme une épée à double tranchant car elle possède, tout comme ce livre, 2 facettes de personnalités . La première, la rose est belle et parait inoffensive alors que la seconde, la rose peut sembler redoutable avec ses épines; et bien, c’est pareil pour l’histoire. D’un coté, Iseult est belle, si belle que l’on pourrait penser elle naïve alors que de l’autre, elle ose tromper son époux,le roi Marc avec Tristan, le neveu de celui-ci.

« Sa femme lui était infidèle, et son neveu souffrait mille tourments à cause de soupçons infondés! « 



un élément, ce serait:

Tiphaine-feu-96x150le feu car Tristan et Iseult faillirent mourir à cause de leur amour. Le feu car l’amour (qui est source de la principale émotion dans le livre) est souvent représenté par une flamme (exemple: Le jeune garçon alla déclara sa flamme à la jeune fille). Si je vous parle de la flamme de l’amour c’est parce que celle de Tristan et celle d’Iseult sont si graaaaaaaaaaaaandes et brûlent si foooooooort pour l’élu de leur cœur( c’est à dire l’autre).

  »le jeune garçon alla déclarer sa flamme à la jeune fille » ne provient pas du livre.

  »Tristan et Iseult seraient brûlés vifs dès le lendemain. »


Par Hélène, 5°8

 

Publié dans LECTURES CURSIVES, Moyen-Age | 2 Commentaires »

LES TOURNOIS AU MOYEN ÂGE

Posté par rabelaisblog le 18 mars 2012

Au Moyen-Âge, les tournois sont un ensemble d’épreuves guerrières. Ils ont été pratiqué en Occident entre le XVe siècle et le XVIe siècle. Les tournois ont été très populaires dans les années 1125-1225.

Les enjeux des tournois sont parfois  LES TOURNOIS AU MOYEN ÂGE dans ART ET CULTURE  courtois (on se bat pour une belle dame ou sa couronne de fleurs) mais on sa bat aussi  pour de l’argent et parfois c’est juste symbolique, les duels des tournois mimant ceux d’un véritable duel ou d’une guerre « en réduction ». Il est l’occasion de faire preuve de sa valeur et pour les meilleurs combattants, de s’enrichir, grâce aux armes des chevaliers vaincus et aux rançons versés par les prisonniers.

Les tournois étaient l’alliance du code d’honneur de la chevalerie et de l’amour courtois.

Les tournois regroupaient diverses épreuves. Il y avait des combats à pied avec une arme individuelle, des prises de tours, des jeux d’adresses à cheval tels que la quintaine pour les écuyer et des mêlés à cheval avec des combats  à l’épée, cette épreuve nommée béhourd était particulièrement spectaculaire, elle se déroulait le plus souvent dans un espace ouvert ou un enclos.

Le terrain était situé dans des landes entre deux villages, les terres cultivées et les habitations étant épargnées.

Les tournois, se substituant à la guerre, étaient organisés selon un   dans Moyen-Age véritable calendrier sportif tout au long de l’année, sauf en tant de guerre, et durant les carêmes précédant les grandes fêtes religieuses : Noël et Pâques, mais aussi la Toussaint et l’Ascension. Le but était de réaliser des prouesses, pour l’honneur et la réputation, mais aussi de capturer son ennemi, ou son cheval, et ainsi de réaliser un gain, par la revente ou la rançon. Ce gain étant généralement dilapidé dans les fêtes qui suivaient le tournoi. Celui-ci rassemblait ainsi, outre les combattants, nombre d’artisans,  prêteurs, qui tous s’enrichissaient.

Les chevaliers s’organisaient en équipes régionales : Français (du duché de France) contre Normands, Angevins, etc. Ces équipes régionales s’alliaient parfois à plusieurs les unes contre les autres, selon les affinités : Français-Champenois contre Anglais-Normands, reproduisant les luttes politiques réelles.

Plusieurs épreuves ont lieu : Les commençailles (combats  qui ouvrent les joutes, réservés aux débutants, les bacheliers),
passes d’armes, béhourds, courses de planchon, tables rondes, emprises d’armes, épinettes, versions populaires de joutes avec mules et bâtons5.

 

Repères chronologiques : Choix d’articles wikipedia

-842 ap. J.C. : première mention d’un jeu qui s’apparente au tournoi7.

-1000 (mars) : à l’occasion de la Pâques, un grand tournoi rassemble la fine fleur de la chevalerie champenoise à Troyes. Nombreux morts et blessés.

-v. 1066 : Geoffroy de Preuilly dresse des règles écrites aux tournois8. Un texte du chroniqueur anglo-normand Mathieu Paris (1189) attribua longtemps l’invention des tournois (conflictus Gallici) à Geoffroy de Preuilly9, ce qui n’est pas le cas.

-19 Août 1186 : Le duc de Bretagne Geoffroy II Plantagenêt trouve la mort dans un tournoi à Paris.

-1260 : le roi de France saint Louis interdit la pratique du tournoi.

-v. 1280 : les armes courtoises (émoussées) remplacent les armes de guerre : le tournoi est progressivement remplacé par la joute, qui valorise les individualités et met en scène la parade des participants, notamment de haut rang.

-1285 : le tournoi de Chauvency offert par le comte de Chiny et décrit par Jacques Bretel, est le tournoi le mieux connu, à la fois en ce qui concerne les joutes équestres (plus de 15 décrites, avec présentation de blasons), la mêlée du tournoi, et l’ambiance dans les tribunes ou pendant les soirées (chants et danses) durant toutes les festivités.

-1381 : Tournoi de Vannes qui voit s’affronter cinq français contre cinq anglais.

-1394 : se moquant ouvertement des interdits religieux, des chevaliers français s’affrontent en tournoi déguisés en clercs.

-1468 : Charles le Téméraire est contraint de menacer de mort les participants d’un tournoi pour qu’ils cessent la partie donnée en l’honneur de son mariage. Les amateurs de tournois, activité ultra-violente qui cadre mal avec l’air du temps, doivent désormais se contenter des joutes.

-1559 : le roi de France Henri II participe à un tournoi à Paris contre le comte de Montgomery. À la troisième passe, la lance de Montgomery, déviée par l’écu d’Henri pénétra sous la visière de son casque et lui traversa l’œil. Le roi agonisa 10 jours puis mourut. La reine Catherine de Médicis interdit alors tous les tournois et les joutes sur le sol français.

Théo et Hugo 5°8

Publié dans ART ET CULTURE, Moyen-Age | 7 Commentaires »

HALO : L’ AMOUR INTERDIT

Posté par rabelaisblog le 29 février 2012

 

Halo: L’Amour interdit

par François 5°8

HALO : L' AMOUR INTERDIT   dans A ECOUTER Francois-Halo-Alexandra-AdornettoDe Alexandra Adornetto

lamour-246x300 dans LECTURES CURSIVESSi ce livre était une émotion, ce serait l’amour car toute l’histoire est basée sur la relation entre Bethany, un ange, et Xavier, un mortel. Tout les oppose: l’ange, pour les hommes, est un être spirituel qui ne peut s’incarner sur Terre; l’homme, pour les anges, est un être de chair et de sang qui ne fait pas partie de son monde. Ces deux mondes coexistent mais ne se rencontrent pas habituellement. A travers ces deux êtres que tout oppose , l’auteur va construire une histoire d’amour a priori impossible. L’amour est, en effet, un sentiment profond qui peut défier toutes les difficultés et les différences entre les êtres.

  »- Peut-être, sauf que cet amour et sans espoir. Ton devoir est de faire preuve de compassion envers toute l’humanité, donc tes sentiments exclusifs pour ce garçon vont à l’encontre de ta mission. Vous venez de mondes différents. Votre histoire est impossible. Tu as mis en danger ta propre vie et la sienne ».

Si ce livre était une partie du corps, ce serait le coeur car les anges sont la bonté incarnée et ils ne peuvent faire de mal à personne sauf lorsqu’ils sont attaqués par les forces du mal. Ils représentent toutes les valeurs et les qualités auxquelles l’image du cœur renvoie: l’amour de son prochain, la générosité, l’esprit de sacrifice, la volonté de paix et d’entente entre les hommes mais aussi le monde des sentiments, souvent complexe et contradictoire, comme l’amour que ressent l’ange Bethany pour le mortel Xavier, qui la détourne de sa mission première sur Terre (combattre le mal et ne pas dévoiler aux hommes qu’elle est un ange ) pour vivre un amour terrestre avec Xavier.

 » Mon corps était aussi fragile que celui des humains. C’est d’ailleurs cette fragilité qui inquiétait Gabriel. Mais on m’avait choisi pour cette mission, justement parce que j’étais plus en phase avec les humains que les autre anges ».

Si ce livre était une saison, ce serait le printemps car tout comme les bourgeons fragiles et tendres au début du printemps, les anges n’ont aucune connaissance du monde des humains et n’y sont pas préparés au début du roman. Puis, au cours de l’histoire, comme les bourgeons au cours du printemps, ils s’ouvrent au monde et grandissent avec lui.

« Chaque fois que je saisissais un objet, le m’émerveillais de sa fonction. Je trouvais la vie des humains extrêmement  compliquée… Il y avait des appareils pour faire bouillir l’eau, des prises dans les murs pour l’électricité, et toutes sortes d’ustensiles de cuisine et de salle de bain destinés à faire gagner du temps et à améliorer le confort ».

pentax-cameleon-appareil-photo-personnalisable-image-393234-article-ajust_650-300x199Si ce livre était un animal, ce serait un caméléon car cet animal se fond dans son environnement en changeant ses couleurs. Il se camoufle ainsi au danger et ne se fait pas repérer par les prédateurs. Tout comme lui, les anges arrivant sur Terre s’incarnent dans de jeunes adolescents pour entrer en contact avec les hommes sans se faire repérer. Ils doivent tout apprendre des habitudes humaines qui leur sont parfaitement étrangères: les habitudes alimentaires, les comportements mais également les sentiments. L’ange Bethany s’y fait prendre d’ailleurs. Elle devient tellement proche des humains qu’elle est la plus humaine des anges. Ainsi en devenant humaine, elle n’est plus immunisée contre la douleur et les sentiments. Elle devient fragile aussi bien physiquement qu’émotionnellement. 

« Nos contacts avec les humains se limitaient au strict minimum. Nous faisions les courses le soir dans la ville voisine, Kingstone, nous ne laissons entrer et ne répondions pas au téléphone. »

Si ce livre était une oeuvre d’art, ce pourrait être L’Annonciation fait à Marie de Titien. Dans ce tableau, le peintre  Titien représente le moment où le divin s’incarne en un ange pour annoncer à Marie qu’elle porte l’enfant Jésus. L’archange Gabriel descend sur Terre pour porter ce message au monde des hommes. Titien peint le monde du divin illuminé d’une lumière dorée et peuplé par des anges qui représentent la bonté et l’innocence. Marie, qui appartient au monde des hommes, est peinte dans une partie du tableau aux couleurs plus sombres. La jonction entre ces deux mondes est réalisée par l’ange Gabriel. Le livre de Alexandra Adornetto raconte également la rencontre entre ces deux mondes. Trois anges s’incarnent dans de jeunes adolescents Bethany, Gabriel et Ivy, pour porter un message de paix aux hommes et les défendre des  forces du mal. Ils ont mission de se taire mais Bethany l’annoncera au mortel Xavier. L’auteur s’inspire de l’univers biblique (les anges et ce qu’ils représentent, les ténèbres et les démon ) pour raconter une histoire d’ombre et de lumière, d’attirances et d’opposition, de réel et d’imaginaire (ou de spirituel), d’amour et de mort, de guerre et de paix.

Lettre à l’auteur.

Venus Grove

le 5 Janvier 2012

          Cher auteur, cher Alexandra Adornetto,

je vous écris pour vous remercier de m’avoir permis de descendre sur Terre, moi qui suis un ange. Ma première découverte ce fut la couleur et la beauté des paysages; j’étais émerveillée. Toutes ces couleurs réunies dans ce même endroit pour la première fois, c’était magnifique et inattendu pour moi qui vient d’un monde où tout est blanc. Le chaud, le froid, le doux, le rêche, ces sensations étaient nouvelles pour moi. J’ai vraiment aimé découvrir le monde des humains: la famille de Xavier m’a semblé très unie, même si les relations entre eux sont compliquées (je ne suis pas sûr d’avoir tout compri ). Mais aussi les différents caractères des humains: calme, sérieux, coléreux, naïf,… et plein d’autres encore.

Quand j’ai fait la découverte de Fantôme, un petit chien gris, je l’ai tout de suite aimé. La femme qui le gardait avait besoin d’un foyer pour lui, alors je l’ai adopté et ce fut le début d’une très forte amitié. C’est incroyable comment un animal peut vous aimer de façon pure et innocente… un ange à fourrure! Mais au-delà de tout, ma plus grande découverte dans ce monde fut Xavier. Quelle explosion de sensations incroyables! J’ai appris ce que voulait dire aimer quelqu’un. Cette relation n’est pas simple mais elle promet un beau chemin à réaliser sur Terre. Vous m’avez permis de découvrir les beautés de ce monde, je vous en remercie du fond du cœur.

Bethany

Publié dans A ECOUTER, LECTURES CURSIVES | 1 Commentaire »

LES SORCIÈRES AU CINÉ

Posté par rabelaisblog le 9 novembre 2011

Les sorcières au ciné

(Ambrine et Margot, 5ème8)

 N’hésitez pas à commenter et à donner votre avis sur les films!!!

257246lasorcieredeblancheneige637x01.jpg

halloweensorciere00061.gif

D’une certaine manière, les sorcières sont TOUJOURS présentes dans les films : que ce soit sous la forme d’une démoniaque femme au  long nez et menton crochus, sans oublier le grand chapeau pointu, ou tout simplement sous la forme de la méchante tueuse à gages dans un bon film d’action!

Nous, nous allons vous parler de films de sorcières laides et méchantes, belles et gentilles  ou bien encore  belles et méchantes.

Et en faisant ce petit tour au ciné, nous essaierons de répondre à cette question « qu’est ce qu’une vraie sorcière? ». C’est vrai quoi, il existe plusieurs types de sorcières, mais lequel est le vrai? Alors pour le savoir,  Approchez, approchez ! Entrez dans le monde du cinéma des VERITABLESsorcières.

 

Filmographie

On a classé les sorcières des films, dessins animés et séries dans un ordre bien précis : de la plus méchante à la plus gentille.  

Blanche Neige et les Sept nains

de Tarsem Singh (1937)

Il existe beaucoup de versions adaptées du célèbre conte. La première est une adaptation Disney.

sorcierebn.jpg Blanche neige est une princesse d’une immense beauté, que jalouse sa belle-mère, la reine. Celle-ci demande quotidiennement à son miroir de lui dire qui est la plus belle femme du royaumeet il lui répond toujours que c’est elle; mais un jour, pourtant, le miroir affirme que la plus belle femme duroyaume est Blanche neige, sa belle-fille. La reine décide alors de tuer sa rivale, mais le garde chargé de cette tâche ne trouve pas le courage de tuer cette petite fleur délicate (blanche neige) et l’abandonne dans la forêt. Perdue, à bout de force, elle découvre une petite maison où habitent sept nains qui l’accueillent à bras ouverts. Mais la méchante reine n’a pas dit son dernier mot et elle n’hésitera pas à utiliser la magie noire…

La sorcière de Blanche Neige est « le modèle de base », l’archétype de la  sorcière: nez crochu, yeux de fouine, menton crochu, sourire malveillant et une dentition à tuer un dentiste sur place! C’est cette image de sorcière qui a bercé notre enfance et celle de nos parents: l’horreur même. On la retrouve dans nos pires cauchemars, dans notre imagination...

 

Blanche Neige de Caroline Thompson (2002)

blancheneige2002.jpg

Une jeune femme se pique le doigt sur une épine de rose, et donne ensuite naissance à une fille aux cheveux bruns, au teint de porcelaine: elle la nomme Blanche Neige mais la mère ne survit pas à l’accouchement. Son mari part à la recherche de lait pour son enfant, mais pris dans une tempête, ne trouvant pas de lait, il s’arrête et perd espoir. Une de ses larmes touche la neige et libère un monstre prisonnier des glaces. Pour remercier l’homme qui l’a libéré, le monstre lui offre son royaume, mais à une condition: que sa soeur, Elspeth, en devienne la reine. Cette derrière est belle en apparence mais hideuse à l’intérieur, c’est une sorcière et  le père refuse ses avances… Elle l’envoûte et trône à ses côtés. De son côté, Blanche Neige grandit et devient une belle femme, sans doute la plus belle du royaume…

Spectacle!!!

Blanche Neige de  Angelin Preljocal  (2010)

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

blancheneige2010.jpg

Le chorégraphe et réalisateur de ce film réunit en 2008 pour sa version de Blanche Neige beaucoup de danseurs (26) de sa compagnie. Les costumes sont de Jean Paul Gaultier, les décors de Thierry Leproust.


A venir…

blancheneige2012.jpg


Blanche Neige
  de Tarsem Singh (2012)

C’est une version 3D du  réalisateur de l’animation Disney, sans doute avec une histoire légèrement différente et peut-être plus moderne.

Les Sorcièresde Nicolas Roeg(1966)

lessorcires.jpg

Remake de Roald Dahl dans « Sacrées sorcières », ce film parle de Luke, un jeune garçon qui descend dans un hôtel avec sa grand-mère… Il y découvre un groupe de sorcières !!!

Comme dans le livre, les sorcières de ce film sont qualifiées de « vraies sorcières ». Faut voir… En tout cas, elles ressemblent à  la plupart des femmes, mais si on regarde sous leurs masques, leurs gants et si elles enlèvent eurs chaussures…

Il était une fois de Kevin Lima(2007)

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

iltaitunefois.jpg

Houla !!! Elle fait peur la sorcière ! Ce conte de fée moderne parle de Giselle, une belle fille vivant dans un monde que l’on connaît tous : le monde merveilleux des dessins animés. Un jour, elle fait la rencontred’Edward (attention ! pas celui de Twilight), un prince charmant qui la sauve des griffes d’un troll. Vous allez me dire « S’il est beau, comment se fait-il qu’il n’ait pas de princesse? » Eh bien c’est simple: sa méchante mère (celle de l’image juste à côté) ne veut PAS qu’il se marie, sinon, elle perdra son trône à jamais !!! Elle se transforme donc en vieille femme pour tromper Giselle et l’attirer vers un puits magique…

Dans ce film, on n’a pas trop l’occasion de voir cette sorcière en détails, mais les moments où on l’aperçoit, elle est une magnifique, c’est une jeune femme à la belle chevelure. Presque une princesse, les pouvoirs maléfiques et la méchanceté en plus ! Mais lorsqu’elle se transforme, elle devient une vieille femme avec presque plus de dents, un nez et un menton crochus, et un dos bossu.

En fait, cette laideur est celle de son coeur…

Raiponce de Nathan Greno & Baron Howard

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

videoraiponcedecouvrezlamechantedoubleeparisabelleadjaniimagearticlepaysagenew.png

Arrachée à ses parents par une méchante sorcière alors qu’elle n’était encore qu’un bébé, la jeune princesse Raiponce, ne rêvant que d’aventures, est enfermée en haut d’une tour perdue dans la forêt. Adolescente déterminée et rêveuse, elle s’embarque dans une hilarante mais terrifiante escapade avec l’aide d’un bandit en fuite nommé Flynn. Avec le secret de son héritage royal et l’effrayante sorcière qui lui sert de « mère », (Gothel), Raiponce va être servie en aventures!

Cette sorcière non plus n’est pas un modèle de laideur (en même temps, le pouvoir de Raiponce la laisse jeune et belle…), mais elle cache bien son jeu, surtout au niveau de la méchanceté. Elle a enlevé Raiponce alors qu’elle était encore un bébé pour bénéficier du pouvoir magique de ses cheveux (un conseil, pour comprendre, regardez le film.). Mais afin que l’enfant ne veuille pas s’enfuir, et surtout n’y parvienne pas, Gothel se fait passer pour sa mère, et toutes deux s’installent dans une tour imprenable bien cachée dans la forêt. Mais pour se faire passer pour une mère, il faut en être une bonne! Elle doit donc mettre son masque de gentillesse, mais essayez de regarder derrière, vous verrez, ce n’est pas beau à voir.

Narnia:Le lion, la sorcière blanche et l’Armoire magique
de AndrewAdamson

Pour voir la bande annonces, cliquez ici

narnia.jpg

Le début d’une série culte : Quatre frères et soeurs sont séparés de leur père tué à la guerre et de leur mère qui les envoie dans une famille d’accueil  loin du danger de Londres. Dans le manoir de cette famille, il y a beaucoup de cachette… Lors d’une partie de cache-cache, Lucie, la plus petite de la « tribu », découvre une armoire magique, passage vers le monde merveilleux de Narnia. Elle y rencontre un faune, Monsieur Tumnus, qui lui raconte la vie à Narnia sous la tyrannie de la maléfique Sorcière Blanche…

Cette sorcière là mériterait le prix Nobel de la froideur, de la méchanceté, mais pas celui de la laideur. En effet, cette reine des glaces aux pouvoirs terrifiants n’est pas ce qu’on pourrait appeler une personne laide. Mais niveau maléfique et méchanceté, elle est top!!! Elle n’a aucune pitié, ne pense qu’à elle et glace qui elle veut en le touchant de son bâton magique. Comme on le voit sur l’affiche, elle domine n’importe quel animal des glaces.

emoticone : J’ai vu la série Narnia, (les trois premiers films), et je dois dire que ce film là (le lion la sorcière Blanche et l’Armoire Magique) est de loin le meilleur. Les films Narnia sont tirés de la saga de livres écris par C.S Lewis .

Kirikou et la sorcière de Michel Ocelot (1998)

 Une petite voix se fait entendre dans le ventre d’une femme enceinte: « Mère, enfante-moi ». « Un enfant qui  parle dans le ventre de sa mère s’enfante tout seul », répond la mère. Ainsi vient au monde le minuscule Kirikou, dans un village d’Afrique sur lequel une sorcière, Karaba, a jeté un terrible sort. Mais Kirikou, sitôt sorti du ventre de sa mère, veut délivrer le village de l’emprise maléfique de la sorcière et découvrir le secret de sa méchanceté. Au travers d’aventures fantastiques, Kirikou arrivera jusqu’à la Montagne Interdite, là où vit Karaba la sorcière…

kirikou1.jpg

« Mais pourquoi Karaba la sorcière est-elle méchante? »

demande Kirkou à sa mère. Et oui, pourquoi? Parfois, les sorcières ne sont pas des monstres, ce sont des femmes qui ont souffert étant jeunes et qui rendent le monde  responsable de leurs souffrances. Voilà pourquoi elle est méchante, elle a été maltraitée, battue. Et personne n’était là pour la protéger. Tiens, c’est un nouveau type de sorcière… 

 Les Sorcières de Salem de Raymond Rouleau(1956)

sorciresdesalem.jpg

1692, à Salem, en Nouvelle-Angleterre. Le fermier John Proctor devient l’amant de sa jolie servante, Abigail. Elisabeth, la femme de John, est très puritaine et lorsqu’elle comprend la situation elle chasse Abigail. Cette dernière, pour se venger, rejoint un groupe de jeunes filles qui s’adonnent à des pratiques de sorcellerie. Découvertes, les jeunes filles prétendent être les victimes de certains habitants très respectables de Salem. Elisabeth, puis John, sont arrêtés et jugés… (source : première.fr)

Un peu d’histoire

Ce film s’inspire du célèbre procès du même nom qui est en quelque sorte le début d’ une période connue dans l’histoire des Etats-Unis. Il entraîna la condamnation et l’exécution de personnes que l’on disait être des sorcières, des alliées de Satan. Au final,  25 personnes exécutées par pendaison et des centaines emprisonnées. Mais les personnes accusées de sorcellerie, qu’elles soient de vraies sorcières ou non, ont pour ainsi dire tué des habitants très respectables de Salem, en prétendant être leurs victimes ; et certains de ses habitants sont emprisonnés, jugés et parfois même exécutés. Pour plus d’infos : cliquez ici 

Hocus Pocusde Kenny Ortega (1994)

hocuspocus.jpg

C’est Halloween : les enfants, déguisés comme des petits monstres (fantômes, Dracula, sorcières…) sonnent aux portes pour avoir des bonbons. Mais la bien aimée de Max Dennison n’est pas convaincue par la magie de cette fête. Afin de la convaincre, le jeune homme va allumer la bougie qui a le pouvoir de faire renaître les trois sorcières les plus puissantes de Salem, sans doute les premières condamnées à la pendaison dans « Les sorcières de Salem » (voir plus haut) 

 Les sorcières d’Eastwickde George Miller(1987)

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

lessorciresdeastwick.jpg


Estwick. Trois jeunes femmes vivent gaiement dans cette petite ville connue  pour son passé chargé de sorcellerie. Tous les week-ends, elles se retrouvent pour parler de tout et de rien, mais surtout pour parler de « l’homme idéal ». Et comme pour répondre à leurs attentes, un dénommé Daryl Van Horne va les charmer avec une facilité… diabolique! Mais on ne sait rien de lui…

 

 

  Série: Eastwickde Maggie Friedman (2009)

eastwick.jpg

 Alors là, si on devait choisir entre bon nombre de séries télé remake de films, celle-ci remporterait un oscar, que dis-je, un label!!! Comme son nom l’indique, l’histoire se passe dans la ville d’Eastwick, où trois femmes, Kat, l’épouse et mère de famille débordée, Roxie, l’excentrique artiste, et Joanna, correspondante réservée ne s’apprécient pas vraiment, et pourtant… La recette d’une bonne rencontre est composée d’un seul ingrédient :  une rencontre inattendue, et ça fait une explosion de pouvoirs insoupçonnés, et une complicité étrange… Il suffit juste qu’un dénommé Daryl Van Horne s’installe en ville, et la situation ne va pas tarder à dégénérer… Série d’une saison seulement et de 13 épisodes.

Ma femme est une sorcièrede René Clair (1942)

jaipousunesorcire.jpg

Nouvelle-Angleterre. Les sorciers Daniel et Jennifer (sa fille), avant d’être mis à mort sur le bûcher pour actes de sorcellerie, jettent une malédiction sur Jonathan Wooley (le juge qui les a condamnés) et sur toute sa descendance : les mâles de la famille du juge seront condamnés à ne vivre que des mariages malheureux sur plusieurs générations.

Plusieurs siècles plus tard, la foudre frappe et détruit l’arbre où les cendres maléfiques des sorciers étaient enterrées pour emprisonner leur esprit. Sous forme de fumée, Daniel et Jennifer parcourent le village et ses alentours, et retrouvent Wallace Wooley, dernier descendant du juge. Ils le retrouvent donc politicien et fiancé à la redoutable Estelle Masterson. Jennifer décide de tout faire pour compromettre le mariage de Wooley ; pour cela, elle demande à son père de lui rendre forme humaine, ce qu’il accepte. Mais pour cela, il abesoin de feu. Daniel brûle un immeuble, redonne sa forme humaine à sa fille, que Wallace Wooley vient sauver des flammes. Jennifer décide de séduire son sauveur, mais malgré sa forte attirance pour elle, Wallace n’annule toujours pas le mariage. En dernier recours, la jeune sorcière prépare un philtre d’amour, qu’elle boit malencontreusement…

halloweensorciere72.gif

Sortilège de Daniel Barz

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

sortilge.jpg

Superficiel et trop gâté, Kyle, 17 ans, est le garçon le plus populaire de son lycée. Obsédé par son image et sa notoriété, il va s’en prendre à la victime de trop…  Pour s’amuser, Kyle cherche à humilier Kendra, une fille gothique de sa classe que la rumeur dit être une sorcière. La jeune fille décide de lui donner une bonne leçon et lui jette un sort qui le transforme en monstre aussi hideux à l’extérieur qu’il l’est à l’intérieur. Victime du sortilège, Kyle a un an pour trouver quelqu’un qui puisse l’aimer sincèrement malgré son apparence, sinon il restera un monstre à jamais. Son seul espoir repose sur unefille discrète qu’il n’avait jamais remarqué jusqu’à présent, Lindy…

C’est la Belle et la Bête cette histoire, non? Mais oui, rappelez-vous le fameux conte « La Belle et la Bête » de Madame Le Prince de Beaumont! Ce film est donc la version Américaine de ce conte, avec Vanessa Hudgens plus connue sous le nom de Gabriella (High School Musical, vous savez?) et un ultra beau gosse, Alex Pettyfer (Alex Rider). Un beau casting!

La Belle et La Bête  de Gary Trousdale(1991)

labelleetlabte.jpg

Sortilège est tiré de ce film d’animation Disney racontant l’histoire de Belle, de son père et de ses deux soeurs qui doivent aller vivre dans la campagne. Un jour, le père va en ville, mais au retour ne trouve plus son chemin et pour couronner le tout, un orage éclate. Il se retrouve devant un grand château avec de l’avoine pour son cheval, un bon dîner pour lui et un bon lit pour dormir. Le lendemain matin, il décide de cueillir une belle rose du jardin pour sa fille, Belle. Le propriétaire des lieux apparaît alors, monstrueux monstre!!! Il lui reproche d’abuser de son hospitalité en lui volant ses roses, et lui ordonne d’amener une de ses filles au château, sinon, le père mourra…

A partir d’ici, il est difficile de classer les sorcières qui vont suivre : elles sont toutes gentilles!!! Mais attention, ce sont des sorcières !  Ce qui nous le prouve? Le fait qu’elles ont des pouvoirs magiques! Certes, on pourrait les appeler des fées, mais cette catégorie est encore une autre chose. Après tout, les sorcières dans les films, séries et dessins animés suivants n’ont pas de grandes ailes, un chapeau et des oreilles pointues, une petite voix aigue! Comme on le disait, une fée c’est tout différent en tous points d’une sorcière.

 

Nanny Mcphee de Kirk Jones (2005)

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

En Angleterre…

images.jpg

Monsieur Brown est malheureux : sa femme est décédée, et ses enfants ne l’écoutent plus. Même les nurses les plus réputées du pays n’arrivent pas à les « dompter ». La solution se présente à lui un soir, orageux : Nanny Mc Phee, un mélange de Super Nanny et de Mary Poppins, la laideur en plus… Elle utilisera ses pouvoirs magiques  pour que les sept enfants Brown deviennent gentils. Cette fois, ils n’arriveront pas à se débarrasser de cette nurse, après tout, sa devise, son slogan, est « Lorsqu’on ne veut pas de moi mais qu’on a besoin de moi, je reste. Mais lorsqu’on veut de moi mais qu’on n’ a plus besoin de moi, je pars… »

 Dans ce film, on n’a pas trop l’occasion de voir cette sorcière en détail, mais les moments où on l’aperçoit, elle est une magnifique, jeune femme à la belle chevelure. Presque une princesse, les pouvoirs maléfiques et la méchanceté en plus ! Mais lorsqu’elle se transforme, elle devient une vieille femme avec presque plus de dents, un nez et un menton crochus, et un dos bossu. En fait, cette laideur est celle de son coeur…

L’apprentie sorcière de Robert Stevenson (1971)

Pour voir un extrait, cliquez ici

modarticle7029961.jpg

L’Angleterre est en danger… Mais une apprentie sorcière, trois enfants et un malfaiteur s’allient pour éviter un massacre sans précédent. Pour cela, ils doivent retrouver l’élément manquant de la formule magique qui pourra tous les sauver..

halloweensorciere00102.gif

                     

Un Amour de sorcière de René Manzor (1996)

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

unamourdesorciere0.jpg


Morgane, fort jolie sorcière facétieuse s’est prise de passion pour un naïf inventeur américain, Michael. A peine arrivé en France,
Michael est envoûté par le belle Morgane. Il va être pris en otage dans la lutte sans merci que mènent les sorcières du Bien et celles du Mal.

source : allociné.fr

 Lili la petite sorcière, le dragon et le livre magique
de Stefan Ruzowitzky

images1.jpg

 

Cette fois, la vieille sorcière Elvière n’en peut plus. Le méchant magicien Hieronymus a encore essayé de lui dérober son précieux Livre de Magie!

 Série : Sabrina l’apprentie sorcièrede Nell Scovell

sabrinalapprentiesorcire.jpg

C’est impossible de ne pas mettre cette série TV dans la filmographie: tout le monde connaît!!! Même si on n’aime pas, on a forcément déjà vu un épisode (que ce soit à cause de la petite soeur fan, ou tout simplement de plein gré.) Et que se passe-t-il dans cette série? Il y a une tante idiote, un chat qui parle (moins mignon que celui de Shrek emoticone), une copine, comment dire, très attachée à son look et aux garçons, un petit ami et toute la bande de Sabrina qui font qu’on est quand même attaché à l’histoire. Parce que quand même, 7 saisons, 166 épisodes, c’est moins que « Charmed » (ci-dessous), mais c’est déjà beaucoup d’aventures!!!

On ne peut pas dire que Sabrina l’apprentie sorcière soit la plus laide de toutes les laides du monde des laides sorcières. C’est juste une ado! Gentille en plus! C’est un comble quand on parle de sorcières! On devrait plutôt l’appeler « Sabrina l’apprentie fée », ou « Sabrina, la sorcière qui ne savait pas être méchante, mais vivait sa vie en sachant qu’elle est une sorcière quand même ». 

Charmed de James L. Conway

charmedvraieimage.jpg

Les soeurs Halliwell, (pas Halloween…) Prue Piper et Phoebe découvrent qu’elles sont les plus puissantes sorcières au monde, bien qu’elles n’en aient pas l’apparence physique.

Cette série à rebondissements permanents est très connue, et s’arrête à la saison 8. Les sorcières, pendant ces huit saisons, feront tout pour faire le bien dans le monde..

Ces sorcières là non plus  ne sont pas un modèle de laideur et de méchanceté. Mais ne les sous-estimer pas, malgré les apparences, leurs pouvoirs sont terribles…

Les sorciers de Waverly Place de Todd.J. Greenwald (2008)

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

lessorciersdewaverlyplace.jpg

Les Russo, dont les trois enfants (Justin le grand frère, Alex la soeur et Max le petit frère) sont des sorciers vivent une vie… magique! Entre l’intelligence insupportable mais parfois drôle de Justin, la naïveté, la bêtise de Max sans oublier l’arrogance d’Alex, on en oublie presque la mère qui essaie de faire du mieux qu’elle peut dans le monde de la sorcellerie et le père qui éduque ses enfants pour le « Grand Tournoi des Sorciers »; le fait est que cette série américaine Disney est, pour le grand public « poilante », « hilarante », et il y a (pour l’instant), 4 saisons, 76 épisodes de « poilade ». Bonne continuation!!

C’est encore un comble!!! Pourquoi parle-t-on de sorciers lorsque la seule chose maléfique chez ces ados c’est qu’ils ont des pouvoirs??? Bon, ils sont quand même sournois, ont de grands pouvoirs…

 Ma sorcière bien aimée de Sol Saks (1964)

masorcierebienaimee.jpg

La vie de famille est magique, lorsqu’on s’appelle Samantha, qu’on est une sorcière, et qu’on est mariée à un Homme!!!

Cette série hilarante est sans doute l’une des plus cultes, elle a accompagné l’enfance, l’adolescence de nos parents et c’est une référence en « matière » de série.

 

 

Les sorcières d’Ozde Leigh Scott(2011)

lessorciresdoz.jpg

Cette série récente parle de Dorothy Gale, auteur de livres pour enfants réputée, qui quitte son Kansas natal pour s’installer à New-York. Arrivée là-bas, elle se rend compte que ses livres si appréciés reposent sur des souvenirs de son enfance et que les éléments du pays d’Oz existent bel et bien : un de leur personnage de ce monde lui rend « une petite visite » au beau milieu de Time Square. Dorothy décide qu’elle doit tout faire pour l’arrêter…

Au final…

Qu’est ce qu’on a appris en faisant ce petit tour au ciné? Déjà, que les recherches documentaires, c’est long…emoticone Mais surtout qu’il existe, comme on le disait dans l’intro, beaucoup de types de sorcières. Mais lequel est le vrai? Celui des sorcières mal dans leur peau, qui font du mal pour combler le vide de leur coeur? Celui de l’archétype de la sorcière qui a bercé notre enfance et nos cauchemars? Ou bien celui de la personne  NORMALE,  l’apparence physique NORMALE et à la vie (presque) NORMALE?

Nous on dit : A vous de voir! Après tout, on ne peut pas partir du simple fait que l’archétype de la sorcière, vu qu’il a été le premier « type » de sorcière, est resté le vrai à travers le temps (les sorcières du Moyen Age n’étaient pas de simples paysannes, des reines, des bourgeoises?). Et les sorcières de notre époque, comment sont-elles? Ça, personne ne peut le dire. Comme on le disait, l’image de la sorcière boutonneuse, laide, ne peut pas durer. D’où sa nombreuse descendance, que ce soit sur les écrans de TV ou sur les toiles géantes au cinéma.

On a remarqué que la sorcière moche et méchante n’est plus si connue au cinéma, à part dans les adaptations de contes. Il peux exister des sorcières moches ET gentilles (comme Nanny Mc Phee), ou bien des sorcières belles Et méchantes (c’est ce type de sorcière qu’on voit le plus sur les écrans aujourd’hui).

Les gens ne veulent plus voir de moches sorcières méchantes,
ils veulent en voir de belles diaboliques!!!  

Nous serions vraiment contentes si vous nous donniez votre avis sur « les vraies sorcières » Qui sait, la vérité sera peut-être révélée?

En attendant, on espère que ce petit tour vous a plu!

A bientôt!

Les rédactrices
Ambrine et Margot

Publié dans ART ET CULTURE, SORCIERES | 10 Commentaires »

CLASSE DE 5° (2012)

Posté par rabelaisblog le 8 septembre 2011

Classe de 5ème 8 – 2011-2012

CLASSE DE 5° (2012) dans A ECOUTER RABLOG

 

LA 5°8 Lettre et dessins de présentation

RABLOG EST PARTOUT par Nathan

LE RABLOG À SAINT-MAUR EN POCHE !!!

 

 CHRISTOPHER PAOLINI SERA SAMEDI 28 AVRIL À LA GRIFFE NOIRE

LE PRIX LITTERAIRE SAINT-MAUR EN POCHE ADOS

 

Bibliographies

Les Sorcières

LITTERATURE DU MOYEN AGE : Bibliographie

LE MOYEN-ÂGE en littérature jeunesse : BIBLIOGRAPHIE

 

Lectures offertes

LES SORCIERES DE LA MORRIGAN par Alice

BJORN AUX ENFERS par Ambrine

RECHERCHE SORCIÈRE DÉSESPÉRÉMENT par Margot

LA POTION MAGIQUE DE GEORGES BOUILLON par Gaspard et par Lucile

L’îLE DU CRÂNE par Leïa

LES SORCIÈRES DE L’ ÉPOUVANTEUR par Nathan

JAMAIS CONTENTE Le journal d’Aurore par AMélie

TARA DUNCAN par Maxime

MORGANA CHAUDEVEINE par Dake

LA GUERRE DES CLANS par Milène

HISTOIRES PRESSÉES – FAÇON DE PARLER par Margot

HISTOIRES PRESSEES – DIALOGUE par Ambrine

SACREES SORCIERES par Hugo

LE JOUR OÙ J’AI PERDU MES POILS par Kori

 LE PETIT NICOLAS S’AMUSE par Gaspard

LE ROMAN DE RENART par Alice, Hugo, Margot, Théo

 

Dessins

LA SORCIERE D’ALICE

LA SORCIERE DE LAURENE

LA SORCIERE DE LUCILE

LA SORCIERE D’AGNES

Les sorcières: Lectures cursives


SACRÉES SORCIÈRES par Amélie

L’îLE DU CRÂNE par Margot

SACRÉES SORCIÈRES par Ambrine

RECHERCHE SORCIÈRE DÉSESPÉRÉMENT par Alice

LA SORCIERE ET LE COMMISSAIRE par Laurène

LES SORCIERES DE LA MORRIGAN par Théo

LA SORCIERE ET LE COMMISSAIRE par Tiphaine

GRIMOIRE DE SORCIERES par Kori

AMANDINE MALABULE par Hugo

 L’ ÎLE DU CRÂNE par Hélène

SACREES SORCIERES par Lucile et Luc

 

Mon livre préféré : Lectures cursives

L’INCROYABLE ÉPOPÉE D’ULYSSE par Hugo

AMIES SANS FRONTIÈRES par Amélie

D. GRAY-MAN par Axel

LES ENFANTS DE LA LAMPE MAGIQUE par Alice

SI TU VEUX ETRE MON AMIE Laurène 5°8

TOBIE LOLNESS par Margot

LA CHASSE AUX OISEAUX  par Ambrine

THE HUNGER GAMES par Tiphaine

LE PETIT PRINCE par Hélène

NARUTO – par Dake

ANGELE MA BABAYAGA par Agnès

LANCELOT, HÉROS DE LÉGENDE par Théo

FAIRY TAIL : Tome 1  par Nicolas

PETRONILLE ET SES 120 PETITS par Leïa

VERTE par Mylène

LA MOUSSE DU SANTA ROSA par Jay

TANGUY par Jay

MALICE par Maxime

HALO : L’ AMOUR INTERDIT par François

LE YARK par Kori


 Recherches docs sur les Sorcières

LES SORCIÈRES AU MOYEN-ÂGE par Amélie et Tiphaine

LES SORCIÈRES AU CINÉ par Margot et Ambrine

LES SORCIERES CELEBRES par Hélène et Alice  

LES SORTS ET LA MAGIE par Nicolas et Axel

HÉCATE par Laurène

LES CHATS DES SORCIERES par Jay et Luc

MAGIE ET SORCELLERIE par Nathan

 Recherches docs : Le moyen-Âge

LES CHEVALIERS DU MOYEN ÂGE par Jay et Axel

LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE par Ambrine et Margot

LE SAINT GRAAL par Maxime

LES TOURNOIS AU MOYEN ÂGE par Théo et Hugo

LE MOYEN-ÂGE AU CINEMA par Nicolas et François

GARGOUILLES ET CHIMERES par Kori et Hélène

MERLIN L’ENCHANTEUR par Alice et Lucile

FEMMES CÉLÈBRES DU MOYEN ÂGE par Amélie et Tiphaine

LE MOYEN-ÂGE AU CINEMA François et Nicolas

L’ ART DU BLASON Agnès et Leia

 Le moyen Âge : Lectures cursives

TRISTAN ET ISEULT par Hélène

JEANNE par Amélie

LES CHEVALIERS DU ROI ARTHUR par François

MERLIN par Alice

GRAAL NOIR par Margot


 

Livre : Une Image, un mot

BAZAR EXTRAORDINAIRE par Amélie

EVASION par Alice

MELI-MELO par Margot

VOYAGE par Ambrine

UNIQUE par Ambrine

 

 

Poésie

SEPT POESIES POUR SEPT VERS par Ambrine

SOUVENIRS par Alice

UNE PAONNE AVAIT TROIS OEUFS… par Alice

POESIES par Ambrine

 

Récits

LE RÊVE DU PETIT MAROCAIN par Ambrine

LA SORCIERE DE MARGOT

JE SUIS UNE CHAISE par Margot

PIÉMAL ODOREN par Ambrine

LA SORCIERE MALADROITE par Amélie

KARABELLE par Théo

LE FESTIN DE LA SORCIERE par Hugo

VENGEANCE par Maxime

WONDER WOMAN WATER par Ambrine

 

 

Enquêtes

AIMEZ-VOUS LIRE ? par Ambrine (interviews normands)

 

 

Philosophie

PHRASES PHILOSOPHIQUES par Ambrine

DESTIN par Lucile

 

Jeux de lettres

L’ALPHABET

 

Surprises

SE DIVERTIR par Nathan

THE BEATLES – DAY TRIPPER par Margot (guitare)

BRAZIL par Ambrine (saxophone)

VACANCES  par Alice

EVERY BREATH YOU TAKE par Margot (guitare)

LE VOYAGE DE M. JACK par Alice

A VOUS D’ECRIRE LE SCENARIO vidéo par Nathan

 

Enregistrer

Publié dans | 22 Commentaires »

SURREALISME

Posté par rabelaisblog le 26 mai 2011

lesurralismerevue.jpg

Le surréalisme est un mouvement artistique qu’André Breton définit

dans Le premier Manifeste du Surréaliste comme :

Lire la suite… »

Publié dans ART ET CULTURE, SURREALISME | Pas de Commentaires »

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39