• Accueil
  • > Recherche : chevaliers table ronde

Résultats de votre recherche

LE ROI ARTHUR

Posté par rabelaisblog le 14 janvier 2016

                                                                 

Le roi Arthur Morpurgo

 

                         Si mon livre était…

 

th.jpUn objet, ce serait une épée. Sans elle, Arthur Pendragon, jeune écuyer et protagoniste de l’histoire ne serait pas devenu roi de Bretagne. C’est en extrayant cette arme de la roche, qu’il a obtenu le titre de roi puis, Excalibur. L’épée est le symbole de sa légitimité et de sa puissance. Excalibur est par sa magie ainsi que celle du fourreau, un talisman qui lui donnera force et protection.

  » Celui qui retirera l’épée de cette pierre sera le légitime roi de Bretagne. »

  Un élément de la nature  (faune), ce serait un rouge-gorge parce que c’est un de ces oiseaux qui a attiré l’attention d’Arthur.thCA2UDIG7

 » En passant devant l’abbaye, j’entendis un oiseau chanter à plein gosier. Il devait s’agir d’un rouge-gorge, mais je ne le voyais nulle part  »

Arthur devait alors aller chercher  l’épée de Kay (son frère par adoption), car il  l’avait oubliée chez eux. Sur le chemin, Arthur entendit justement l’oiseau qui le guida vers le cimetière où se trouvait l’épée qui désignera plus tard Arthur comme le légitime suzerain de Bretagne. Ce rouge gorge est le symbole du destin, tout comme la couleur rouge. Cet oiseau va changer la vie d’Arthur, et IL est porteur d’espoir à la fin du livre :

« Un rouge gorge vint de poser dans le laurier, sous sa fenêtre, l’observa un instant, puis se mit à chanter à cœur joie, et le garçon se rappela un autre rouge gorge, à un autre endroit et à une autre époque. »   thCASXHBQO

Une saison, ce serait l’automne . L‘histoire peut paraître triste mais elle évoque aussi l’amour d’Arthur pour Guenièvre (sa femme) et l’amitié qu’Arthur et ses chevaliers se portent les uns aux autres comme avec Lancelot ou Gauvain et ce  sont des sentiments joyeux. L’automne est une saison qui contrairement à l’hiver, possède des couleurs vives et chaudes mais peut être froide et triste.

  » C’est une longue histoire, une histoire de grand amour, de magie et de mystère, de triomphe et de désastre ».

     images

Un aliment, ce serait un agrume. Ce récit est tantôt doux comme une clémentine, quand il relate la fierté des conquêtes, d’amour, de l’amitié et de la solidarité entre les chevaliers, tantôt acide comme un citron quand il est question de la violence des batailles, de la mort et de trahison.

« Je suis fier de vous, Arthur. Je ne pourrais pas l’être davantage si vous étiez mon propre fils. Et comme j’aurais aimé que vous le soyez ! »

« Hector, le frère de Lancelot, fut abattu par Gauvain sous le murs du château et son cadavre traîné triomphalement par les pieds jusque dans notre camp. »                                                   Mon livre en 3 mots

Amitié: La relation entre Arthur et ses chevaliers est fondée su l’amitié plutôt que la relation roi-chevaliers ordinaire.  Les chevaliers de la table ronde respectent la légitimité d’Arthur et apprécient ses qualités humaines Arthur n’a pas de trône au sein de la table ronde, il s’y tient comme n’importe lequel d’entre eux. Par exemple Lancelot qui ne connait pas Arthur depuis longtemps est rapidement devenu son plus fidèle chevalier et son plus grand ami.

Combat: Ce récit évoque beaucoup le fait que les chevaliers doivent prouver leur valeur en combattant des ennemis du royaume ou en terrassant un monstre par exemple Gauvain et le Géant Vert. Il parle des combats entre Arthur et les Saxons car le roi de Bretagne veut préserver son royaume de l’invasion des Saxons. Merlin le désigne « la première jacinthe », celle par qui tout commence.

Trahison: Arthur aura beau se lier d’amitié avec certains chevaliers, ils partiront d’eux-mêmes pour de nouvelles aventures laissant Arthur seul pour régner sur son royaume.  Lancelot, lui choisira l’amour de Guenièvre aux dépens de leur amitié. Il partira en emmenant la femme d’Arthur avec lui…

                                                         Michael Morpurgo

indexMichael Morpurgo est né en Angleterre, à Saint Albans en 1943. A dix-huit ans, il entre à la Sandhurst Military Academy. Il se destine tout d’abord à une carrière militaire, mais choisit finalement d’enseigner l’anglais. C’est pendant son enseignement qu’il découvre sa capacité à raconter des histoires. Il épouse à l’âge de 20 ans Clare Lane, la fille du fondateur des éditions Penguin Books, son premier éditeur. En 1978, ils s’installent dans le Devon, dans un petit village pour exploiter une ferme, qu’il fait visiter aux enfants issus des quartiers défavorisés. Il a depuis, signé plus de cent livres, couronnés de nombreux prix littéraires dont les prix Sorcières et Tam-Tam en France, et qui font de lui l’un des auteurs les plus célèbres et les plus appréciés de Grande Bretagne.

Pour en savoir plus sur Michael Morpurgo, voici le site officiel qui parle de ces livres et d’autres choses à son propos (comme Michael Morpurgo est anglais, le site est bien sûr dans la même langue): http://michaelmorpurgo.com/ Si je devais choisir un autre titre nom pour ce livre ce serait Excalibur car c’est grâce à cette épée que l’histoire a pu commencer.  

couverture lucie

                                                                                                                                                  LUCIE, 5°4

Publié dans LECTURES CURSIVES, Moyen-Age | Commentaires fermés

LES CHEVALIERS DU ROI ARTHUR

Posté par rabelaisblog le 14 janvier 2016

 

 Les chevaliers du roi Arthur

 

Tout d’abord, si vous ne connaissez pas cette histoire je vous conseille d’écouter le début conté par Matthias :

Si vous avez encore le temps, je vous conseille aussi cette extrait de film :

Image de prévisualisation YouTube

 

Ce livre parle des chevaliers de la Table Ronde. Autour de cette table règnent la Solidarité, la Paix et l’Amour.

C’est ce qui fait toute la beauté de ce livre.

Cette Table ronde existe pour un seul et unique but : faire régner la paix.

Et pour faire régner la paix, il faut trouver le Graal. 

Si mon livre était…

un objet, ce serait une table ronde car la table ronde est avant tout un lieu de réunion et de complicité. Autour de la table ronde, douze chevaliers seront réunis mais la treizième place sera occupée par le plus courageux, capable de trouver le récipient ou a été recueilli le sang de Jésus-Christ : le Graal. Autour de la table ronde s’expriment fraternité, espoir, et solidarité.

 les chevaliers de la table ronde

 Une saison, ce serait  le Printemps car c’est la saison des Amours.J’aurais pu dire l’hiver car dans cette histoire il y a vraiment beaucoup de batailles mais je choisis le Printemps car les chevaliers se battent pour l’Amour ou pour  impressionner leur bien-aimée. Je pense que l’amour dans ce livre est vraiment mis en avant pour attendrir l’atmosphère autour de toute ces batailles. Le printemps est la saison de l’amour, de la tendresse qui revient au milieu du froid qui commence à s’arrêter et de la naissance d’une nouvelle vie (comme celle des chevaliers qui veulent faire partie de la Table Ronde). C’est aussi la saison de la découverte de l’amour et de la beauté du monde derrière le froid glacial et la guerre.

 normal_Le_printemps_au_parc_Montsouris-06[1]

un lieu, ce serait un lac qui symbolise l’Amour de Merlin l’enchanteur qui est né de l’union d’un diable et d’une jeune fille. Il organise la naissance et l’avènement d’Arthur et instaure la Table Ronde. Il est amoureux de Viviane une Fée qui demeure dans la forêt de Brocéliande.  Elle est aussi appelée la Dame du Lac après que Merlin lui ait donné un palais sous son un lac. Elle enlève le bébé Lancelot et l’élève pour en faire le meilleur chevalier du monde. Merlin a créé ce lac pour faire oublier à Viviane son absence.

lac

un aliment, ce serait une noix car sa coque dure me rappelle l’armure des chevaliers, protectrice et difficile à transpercer. Sous la coque dure, se trouve un cœur tendre, bon et généreux faisant tout son possible pour faire régner  la paix et l’amour sur Terre.

noix 1

 

une musique, ce serait « les chevaliers de la table ronde » car je trouve la voix de cette femme douce et mélodieuse ce qui me rappelle la tendresse des chevaliers. De plus, quand elle parle de la table ronde qui va réapparaitre, elle lève la voix comme pour accentuer ce moment exceptionnel. Elle dit aussi que le chevaliers dorment donc je pense qu’elle veut exprimer le fait que les chevaliers du Roi Arthur ne sont pas encore morts et que cette légende ne mourra jamais. La chanteuse parle aussi de se mains de fée qu’elle va tourner ce qui je suppose signifie que cette fée va faire un miracle en reparlant de cette histoire en chantant pour que cette légende ne disparaisse pas.   

https://www.youtube.com/watch?v=urUHgA1bhGY

guiterne

un instrument de musique, ce serait une guiterne, parce que c’était un instrument très utilisé au Moyen-Age. J’imagine les chansons jouées à la guiterne par les troubadours racontant l’histoire du roi Arthur.

Image de prévisualisation YouTube

 

Mon livre en 3 mots :

AVENTURE 

j’ai choisis le mot aventure car tout le long du livre,les chevaliers vont vivre des péripéties extraordinaires et j’adore ce type de roman. A chaque page se passe une aventure magique et pleine d’amour.

AMOUR 

amour  courtois J’ai choisi le mot Amour car dans ce livre, l’amour courtois et très présent et car il y a beaucoup de sentiments complexes. L’amitié et l’amour qui unissent et divisent chevaliers et dames sont uniques et intenses. Je suis touchée par Lancelot sacrifiant son amour envers Genièvre au nom de l’amitié pour le Roi Arthur. 

ESPOIR

j’ai choisi le mot « espoir » car il ont tous l’espoir d’un jour trouver le Graal et la paix éternelle. Dans ce livre, il est très important de garder espoir car vous imaginez si dés le premier amour perdu ou dés une amitié brisée, les  célèbres et courageux chevaliers du roi Arthur avaient perdu espoir , ce livre perdrait tout son intérêt. Mais les chevaliers ont gardé espoir, ont eu foi en Arthur et ont su rester optimistes. Toute la beauté de ce livre repose sur des grandes valeurs humaines. Malgré  des batailles perdues tout comme des amours, ils ont su rester fidèles et ont su se battre jusqu’au bout.

paix

Un nouveau titre ?

Aventures et magie autour de la table ronde

 

table mathilde

Une nouvelle couverture ?

mathilde couverture

biographie de l’auteur :

Odile Weulersse est née en 1938, à Neuilly-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine. A l’âge de 20 ans, elle est diplômée de l’Institut des Sciences politiques et onze plus tard, elle obtient une agrégation de philosophie. Elle devient maître de conférence à la Sorbonne, enseigne le cinéma et écrit également des scénarios pour la télévision. Ce n’est qu’en 1982 qu’un éditeur lui propose d’écrire des romans pour la jeunesse. Ses romans mêlent aventure, enquête et précision historique. On sent tout le travail de documentation qu’il y a derrière chaque livre. Le vocabulaire fait toujours parfaitement référence à l’époque décrite, il est riche et en même temps assez accessible pour tous.. La plupart de ses œuvres sont des romans historiques.

Petite particularité : Odile Weulersse écrit ses romans historiques en utilisant le temps du présent ! Une manière supplémentaire pour mieux s’immerger dans le récit.

Les autres fictions historiques de Odile Weulersse :

  • Le Druide étourdi (2006)
  • Le Chien du roi Arthur (1994)
  • L’Aigle de Mexico (1992)

odile-weulersse

Mathilde  5e4

Publié dans A ECOUTER, LECTURES CURSIVES | 1 Commentaire »

LE RONDE

Posté par lryf le 26 mai 2013

Improvisation collective en 3°4

LE RONDE dans A ECOUTER les-chevaliers-de-la-table-ronde-300x281

On ne s’en lasse pas, alors une autre version

Publié dans A ECOUTER, THEATRE | 8 Commentaires »

GRAAL

Posté par rabelaisblog le 13 janvier 2013

Une lecture offerte par Antoine, 4°8

GRAAL dans A ECOUTER graal

Articles liés

GRAAL NOIR du même auteur, par Margot, 2012
LES CHEVALIERS DU MOYEN ÂGE
par Jay et Axel 2012
LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE
par Ambrine et Margot 2012
LE SAINT GRAAL
par Maxime 2012
LE ROI ARTHUR
5°1,6,7 2011
MERLIN
par Alice 2012
MERLIN L’ENCHANTEUR
recherche documentaire
LITTERATURE DU MOYEN AGE : Bibliographie

 

Publié dans A ECOUTER, LECTURES OFFERTES | 4 Commentaires »

L’ ART DU BLASON

Posté par rabelaisblog le 25 mars 2012

L' ART DU BLASON   dans ART ET CULTURE Blason1Blason2 dans Moyen-AgeBlason3Blason4Blason5Blason-6

Leïa et Agnès 5°8

Articles liés

LES CHEVALIERS DU MOYEN ÂGE par Jay et Axel
LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE
par Ambrine et Margot
LE SAINT GRAAL
par Maxime
LE ROI ARTHUR
5°1,6,7-2011

Publié dans ART ET CULTURE, Moyen-Age | 2 Commentaires »

LES CHEVALIERS DU ROI ARTHUR

Posté par rabelaisblog le 25 mars 2012

Les chevaliers du roi Arthur

De Odile Weulersse

 LES CHEVALIERS DU ROI ARTHUR   dans Moyen-Age thumbnail1-98x150

le-courage-150x150 dans Moyen-AgeSi ce livre était une qualité, ce serait le COURAGE car les personnage de ce récit incarnent le courage. Ce sont des chevaliers qui ne reculent devant rien et relèvent tous les défis qui leurs sont imposés comme la quête du Graal, des guerres d’armées ennemies ou de royaumes, mais aussi des duels avec  d’autres chevaliers comme Lancelot contre Mélégant, Ké contre Mélégant, … Par ailleurs, ils sauvent les femmes qui sont en danger comme tous chevaliers doivent le faire  et ils combattent également pour leur royaume au côté du roi, qui est en l’occurrence le roi Arthur.

 lion-150x150Si ce livre était un animal, ce serait le LION car un lion est puissant, rapide et malin comme les personnages de l’histoire. De plus, les chevaliers protègent les personnes de leur famille, leurs amies ou quand ils ont une dette envers une personne qui leur a sauvé la vie, ils la protège au péril de leur vie comme le lion protège les siens au péril de sa vie. 

 

imagesCAW92ARB1-150x150 Si ce livre était un objet, ce serait une TABLE car la table ronde est l’endroit ou le roi Arthur réunit ses conseillers pour prendre des décisions capitales pour l’avenir du royaume ou pour se préparer avant des croisades quand le roi et ses chevaliers doivent quitter le royaume pour partir en guerre. C’est aussi grâce à cette table qu’ils sont unis les uns aux autres et qu’ils échangent leurs pensées.

 

mains-150x150

Si ce livre était  un mot, ce serait la LOYAUTE car les chevaliers de ce livre sont toujours loyaux: ils ne s’enfuient  pas en cas de défaite ou quand ils sont attaqués; au contraire, ils se battent et ne reculent pas devant l’adversaire et s’entraident en cas de problèmes. Ils sont aussi  toujours aux côtés d’Arthur en cas d’attaque ennemie et ils le protège au risque de se faire tuer pour le sauver. Et quand ils ont une épreuve à accomplir, ils l’acceptent et font tous pour la réaliser dans les délais. 

 François 5e8

Articles liés

LES CHEVALIERS DU MOYEN ÂGE par Jay et Axel
LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE
par Ambrine et Margot
LE SAINT GRAAL
par Maxime
LE ROI ARTHUR
5°1,6,7-2011



Publié dans Moyen-Age | Pas de Commentaires »

MERLIN

Posté par rabelaisblog le 25 mars 2012

MERLIN  dans LECTURES CURSIVES merlin
Merlin de Anne-Marie Cadot-Colin 

Si mon livre était…

cameleon_026-163442a dans Moyen-Age

Uanima :  Ce serait un Caméléon car Merlin change sans arrêt de forme et de couleur de peau, pareil à cet animal, que je trouve étrange autant que ce magicien.

 


Un monument  :
  Ce serait la tour de Pise, car elle est « bancale », tout comme l’identité de Merlin. On ne sait pas vraiment si la tour va tomber, de même  l’on ne sait pas vraiment qui est Merlin au début du roman…


Un lieu  ce serait une forêt broussailleuse, sombre et suffocante car c’est en partie « l’univers » de Merlin. Cette forêt entoure de mystères tous les personnages du récits…Souvent, ils n’apparaissent qu’une seule fois, et on n’a pas le temps de vraiment cerner leur personnalité, tout comme on a du mal à distinguer les arbres des bois des animaux dans cette forêt. De plus, Merlin se cache souvent dans ses fourrées car il sait que la peur empêchera les plus curieux de s’y aventurer…

Un fruit : ce serait une noix car sa coquille est très dure et on peut difficilement la casser, le livre est pareil à cette coquille car je n’ai pas trop aimé au début, j’avais vraiment du mal à accrocher, et c’était dur de continuer à le lire. Mais au fil de l’histoire, ça devenait de plus en plus facile pour essayer d’aller plus loin dans le roman, et j’ai commencé à « savourer » ce livre, comme la noix: une fois la coquille cassée, on découvre un cœur bon et croustillant  . À la fin de l’histoire, la fin est tellement inattendue qu’on est déçu. Comme lorsque l’on finit la noix : c’est tellement petit qu’on est surpris de l’avoir déjà finie.


Une catastrophe
: Ce serait une tornade car, dans ce livre, la guerre est très présente, et balaye tout sur son passage. On ne peut échapper à une tempête, comme dans ce livre : on ne peut pas échapper aux prédictions de Merlin, on ne peut pas échapper à son destin. 

 

 Une arme : ce serait un bouclier car dans ce livre, les personnages n’arrêtent pas de se cacher derrière une personnalité qui n’est pas la leur, ils se protègent du mal en se cachant derrière d’autres, qu’ils prennent pour une sorte de bouclier.

Alice, 5°8

Articles liés:

GRAAL NOIR par Margot
LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE
  par Ambrine et Margot
MERLIN L’ENCHANTEUR
par Alice et Lucile

LE MOYEN-ÂGE AU CINEMA François et Nicolas
KAAMELOTT
par Quentin, 4°3


Publié dans LECTURES CURSIVES, Moyen-Age | 8 Commentaires »

GRAAL NOIR

Posté par rabelaisblog le 25 mars 2012


Graal Noir – le fils du Diable – Tome 1

GRAAL NOIR  dans LECTURES CURSIVES Graal-Noir-Montella
Christian de Montella

Caer Ludd, citadelle du roi Uther Pendragon. Merlin et son fidèle compagnon ont une mission: sauver le royaume de Logres. Mais, à cause de sa réputation -fils du diable- Merlin n’est pas le bienvenu à la cour. Il devra user de ses pouvoirs pour sauver le roi, le peuple, et le pays. Mais de nombreux obstacles sont sur son chemin…

noir dans Moyen-Age

Si ce livre était…

une couleur, ce serait le noir, comme dans le titre. En effet, le noir est présent partout dans cette histoire: les combines du Gallois Rouge, fidèle ami du roi, pour le tuer, la magie de la sorcière… Malgré la joie permanente de Merlin dans ce livre, on sent qu’une ambiance noire règne dans ce récit …

magie-150x150

Un mot, ce serait magie, car elle est présente partout dans l’histoire: les sorts de Merlin… On voit aussi que les hommes au Moyen Age croyaient beaucoup aux sorts, sorcières ; ils étaient superstitieux.

 

  Un paysage, ce serait une forêt noire, sombre, une forêt mystérieusemargot-foret-noire

avec de multiples secrets, comme la légende de Merlin.

Scan-150x150

 

Un moment de la journée, ce serait la nuit car l’ambiance est pesante.
Pour moi, la nuit symbolise aussi la fatigue, le sommeil, et Merlin doit dormir pour retr
ouver ses pouvoirs.

the-fray-how-to-save-a-life-150x150


 

Une musique, ce serait « How to save a life » de The Fray. Je sais, ça peut paraître bizarre comme choix, mais en écoutant une fois cette chanson, je la trouve tellement géniale que je veux l’écouter encore et encore ; ça me fait la même chose dès que je lis ce livre : il est tellement bien que je veux le relire encore et encore (en écoutant cette chanson :)

chat-noir-150x150

 

 

Un animal, ce serait un chat noir car il se faufile partout et il est malin, tout comme Merlin, (qui l’est aussi grâce à ses pouvoirs).

 

Un objet, ce serait une boule de cristal car on dit qu’à travers elle on peut voir le futur, et Merlin est doté d’un pouvoir de prescience

(il peut lui aussi voir le futur).  boule-de-cristal-150x150

Lettre à l’auteur 

Cher Christian de Montella,

C’est moi, Merlin. Vous savez, le héros magnifique de vos livres! Voilà, c’est ça. Et bien, je voulais tout d’abord vous  remercier de m’avoir accordé ce rôle qui me convient parfaitement (vous savez, la célébrité, les pouvoirs,  les filles…) mais j’ai tout de même une petite… remarque : mes pouvoirs. Ah, mes pouvoirs, ils sont fantastiques! Mais par contre, ils m’épuisent un peu… beaucoup. J’en ai plus qu’assez de m’endormir comme un loir à chaque fois que j’utilise mes pouvoirs. Bon, peut-être que vous ne pouvez pas réécrire l’Histoire, mais vous pouvez peut être la changer un tout petit peu? S’il vous plait? En tout cas, si vous sortez une autre suite de « Graal Noir » les pouvoirs illimités, ce serait sympa (parce que vous savez, mes pouvoirs, je pense qu’ils peuvent sortir de leurs pages et vous envoûter… Hé hé hé). Merci beaucoup, et pensez à ma proposition. D’autant plus qu’il ne s’agit pas que de moi (enfin un peu quand même), mais surtout des milliers de personnes que je vais sauver grâce à eux. Donc s’il vous plait, pensez à ces gens (et à moi) mais surtout à ces gens qui ont besoin de ces pouvoirs!!!

A bientôt, je l’espère, avec de nouveaux pouvoirs!

Merlin l’enchanteur.

Margot 5°8

Articles liés:

LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE  par Ambrine et Margot
MERLIN L’ENCHANTEUR
par Alice et Lucile
FEMMES CÉLÈBRES DU MOYEN ÂGE
par Amélie et Tiphaine
MERLIN
par Alice

LE MOYEN-ÂGE AU CINEMA
François et Nicolas




Publié dans LECTURES CURSIVES, Moyen-Age | 2 Commentaires »

FEMMES CÉLÈBRES DU MOYEN ÂGE

Posté par rabelaisblog le 22 mars 2012

 

Les femmes au Moyen Âge

 

Mélusine ou la fée Mélusine La mère de Mélusine avait épousé Elinas le roi d’Albanie sous la seule condition qu’il ne devait pas chercher à la voir tant que leurs enfants n’aurait pas atteint l’âge d’un an. Malheureusement il vint la  voir pendant qu’elle donnait leur bain à ses filles et elle s’enfuit alors, avec leurs enfants, sur l’île d’Avalon, où elles grandirent. Mais une fois adultes, elles se vengèrent d’Élinas. Leur mère, encore amoureuse de lui, leur jeta un sort à chacune. Celui de Mélusine était que tout les samedis le bas de son corps se transformait en immense queue de serpent et, sous cette forme, son mari ne devait pas la voir sinon elle devrait le quitter pour toujours. Elle se maria, eut dix enfants sans que son mari ne rompe la promesse. Hélas, un samedi, son mari, à qui un comte jaloux avait forcé la main vint la voir, elle s’enfuit alors par une fenêtre, sa queue de serpent fouettant l’air derrière elle et ne revint plus jamais.

 FEMMES CÉLÈBRES DU MOYEN ÂGE  dans Moyen-Age M%C3%A9lusine-300x225


guenivre-220x300 dans Moyen-Age


 

Guenièvre: C’est la fille du roi Léodegran de Cameliard qui  avait de très bonnes relations avec le roi Arthur. C’est grâce à son père que Guenièvre rencontra Arthur et ils se marièrent. Un jour Guenièvre  se fit enlever par Melwas, alors Arthur partit à sa recherche avec une armée mais, Gildas qui était sur les lieux, les raisonna et les empêcha de se faire la guerre. Tout finit bien le couple est à nouveau réuni mais elle se fera encore enlever ou  séduire par d’autres hommes. Elle était l’amante de Lancelot ce qui la mènera au bûcher mais il la délivrera.

 

 

 

 

 

Viviane ou la dame du lac: Elle vivait dans la forêt de Broceliande. Un jour elle enleva le jeune Lancelot qui venait de perdre son père. Elle l’emmena au plus profond du lac de Diane, il crut ne jamais pouvoir en ressortir, ignorant qu’il s’agissait du passage pour rejoindre le royaume merveilleux. Elle lui apprit à lire, écrire et surtout à combattre; il devint très fort. Elle l’emmena alors à Camelot pour qu’il devienne chevalier et elle lui présenta les chevaliers de la table ronde.

La_Dame_du_Lac


La dame à la licorne: C’est une tapisserie qui révèle les 5 sens et un sixième: A mon seul  désir. ( pour en savoir plus cliquer ici ou voir l’article La tapisserie de Bayeux)


Amélie et Tiphaine  5°8

 

Publié dans Moyen-Age | 2 Commentaires »

LES TOURNOIS AU MOYEN ÂGE

Posté par rabelaisblog le 18 mars 2012

Au Moyen-Âge, les tournois sont un ensemble d’épreuves guerrières. Ils ont été pratiqué en Occident entre le XVe siècle et le XVIe siècle. Les tournois ont été très populaires dans les années 1125-1225.

Les enjeux des tournois sont parfois  LES TOURNOIS AU MOYEN ÂGE dans ART ET CULTURE  courtois (on se bat pour une belle dame ou sa couronne de fleurs) mais on sa bat aussi  pour de l’argent et parfois c’est juste symbolique, les duels des tournois mimant ceux d’un véritable duel ou d’une guerre « en réduction ». Il est l’occasion de faire preuve de sa valeur et pour les meilleurs combattants, de s’enrichir, grâce aux armes des chevaliers vaincus et aux rançons versés par les prisonniers.

Les tournois étaient l’alliance du code d’honneur de la chevalerie et de l’amour courtois.

Les tournois regroupaient diverses épreuves. Il y avait des combats à pied avec une arme individuelle, des prises de tours, des jeux d’adresses à cheval tels que la quintaine pour les écuyer et des mêlés à cheval avec des combats  à l’épée, cette épreuve nommée béhourd était particulièrement spectaculaire, elle se déroulait le plus souvent dans un espace ouvert ou un enclos.

Le terrain était situé dans des landes entre deux villages, les terres cultivées et les habitations étant épargnées.

Les tournois, se substituant à la guerre, étaient organisés selon un   dans Moyen-Age véritable calendrier sportif tout au long de l’année, sauf en tant de guerre, et durant les carêmes précédant les grandes fêtes religieuses : Noël et Pâques, mais aussi la Toussaint et l’Ascension. Le but était de réaliser des prouesses, pour l’honneur et la réputation, mais aussi de capturer son ennemi, ou son cheval, et ainsi de réaliser un gain, par la revente ou la rançon. Ce gain étant généralement dilapidé dans les fêtes qui suivaient le tournoi. Celui-ci rassemblait ainsi, outre les combattants, nombre d’artisans,  prêteurs, qui tous s’enrichissaient.

Les chevaliers s’organisaient en équipes régionales : Français (du duché de France) contre Normands, Angevins, etc. Ces équipes régionales s’alliaient parfois à plusieurs les unes contre les autres, selon les affinités : Français-Champenois contre Anglais-Normands, reproduisant les luttes politiques réelles.

Plusieurs épreuves ont lieu : Les commençailles (combats  qui ouvrent les joutes, réservés aux débutants, les bacheliers),
passes d’armes, béhourds, courses de planchon, tables rondes, emprises d’armes, épinettes, versions populaires de joutes avec mules et bâtons5.

 

Repères chronologiques : Choix d’articles wikipedia

-842 ap. J.C. : première mention d’un jeu qui s’apparente au tournoi7.

-1000 (mars) : à l’occasion de la Pâques, un grand tournoi rassemble la fine fleur de la chevalerie champenoise à Troyes. Nombreux morts et blessés.

-v. 1066 : Geoffroy de Preuilly dresse des règles écrites aux tournois8. Un texte du chroniqueur anglo-normand Mathieu Paris (1189) attribua longtemps l’invention des tournois (conflictus Gallici) à Geoffroy de Preuilly9, ce qui n’est pas le cas.

-19 Août 1186 : Le duc de Bretagne Geoffroy II Plantagenêt trouve la mort dans un tournoi à Paris.

-1260 : le roi de France saint Louis interdit la pratique du tournoi.

-v. 1280 : les armes courtoises (émoussées) remplacent les armes de guerre : le tournoi est progressivement remplacé par la joute, qui valorise les individualités et met en scène la parade des participants, notamment de haut rang.

-1285 : le tournoi de Chauvency offert par le comte de Chiny et décrit par Jacques Bretel, est le tournoi le mieux connu, à la fois en ce qui concerne les joutes équestres (plus de 15 décrites, avec présentation de blasons), la mêlée du tournoi, et l’ambiance dans les tribunes ou pendant les soirées (chants et danses) durant toutes les festivités.

-1381 : Tournoi de Vannes qui voit s’affronter cinq français contre cinq anglais.

-1394 : se moquant ouvertement des interdits religieux, des chevaliers français s’affrontent en tournoi déguisés en clercs.

-1468 : Charles le Téméraire est contraint de menacer de mort les participants d’un tournoi pour qu’ils cessent la partie donnée en l’honneur de son mariage. Les amateurs de tournois, activité ultra-violente qui cadre mal avec l’air du temps, doivent désormais se contenter des joutes.

-1559 : le roi de France Henri II participe à un tournoi à Paris contre le comte de Montgomery. À la troisième passe, la lance de Montgomery, déviée par l’écu d’Henri pénétra sous la visière de son casque et lui traversa l’œil. Le roi agonisa 10 jours puis mourut. La reine Catherine de Médicis interdit alors tous les tournois et les joutes sur le sol français.

Théo et Hugo 5°8

Publié dans ART ET CULTURE, Moyen-Age | 9 Commentaires »

LE SAINT GRAAL

Posté par rabelaisblog le 18 mars 2012

LE SAINT GRAAL  dans Moyen-Age graal Le Graal est un objet mythique qui  apparait pour la première fois au XIIème siècle.

Il provient de la légende Arthurienne. 

On parle du Graal dans les chevaliers de la table ronde .

      Selon cette légende, c’est un calice que seuls les êtres  purs peuvent trouver et posséder. Les chevaliers de la Table ronde le recherchent  comme un but, même au péril de leur vie. La découverte du Graal marque l’instauration du christianisme. L’objet est assimilé au Saint calice , c’est à dire à la coupe qui a recueilli le sang du Christ et qui a été dérobée à Ponce Pilate. C’est pourquoi il s’appelle Saint Graal.

     Cette époque marque l’importance du religieux . La recherche d’un objet sacré comme but ultime révèle que la vie sur terre peut être vécue comme un simple passage.

Extrait: André SAVORET ( 1898-1977 )

              Dialogue  ( poème ) 1-5

« Dis-moi, bon chevalier qui tant chercha le Graal,
Bon chevalier, dis-moi ce qu’advint de la Quête ?
J’ai longtemps parcouru le monde occidental
Sans découvrir, hélas, sa mystique retraite ! »


« Cesse d’aller quérir de neuves aventures ;
Sous des cieux inconnus, ne va plus t’exiler
Mais, déposant le heaume inutile et l’armure
Sache ouvrir à propos tes yeux, mal dessillés :
car ce Graal merveilleux que ton désir réclame
Et que chercha si loin, si vainement, ton âme,
Sur l’autel de ton cœur, à tout jamais, fulgure à t’aveugler. »

La recherche du Graal a duré pendant plusieurs siècles même si sa découverte est difficilement réalisable. Depuis cette légende Celte a donné lieu à diverses interprétations

Le conte du Graal est resté inachevé. Écrit vers 1181 , il est dédié au protecteur de Chrétien de Troyes, le comte de Flandre Philippe et raconte l’histoire de Perceval, jeune homme devenu depuis peu un chevalier redoutable, ayant pour but la quête du Graal.

La source de ce texte provient de Wikipédia « Le Graal ».

la-legende-du-graal-maxime-300x164 dans Moyen-Age
cliquez sur l’image

  Maxime DROCOURT 

Publié dans Moyen-Age | 4 Commentaires »

LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE

Posté par rabelaisblog le 18 mars 2012

La légende raconte qu’au Moyen Âge, au royaume de Logres, sous le règne du roi Arthur, plusieurs chevaliers très renommés et puissants conseillaient le roi, protégeaient le royaume, et cherchaient le légendaire Graal. Mais comment ça a commencé? Pourquoi? Où? Quand?

 

Les chevaliers de la table ronde

LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE  dans Moyen-Age les-chevaliers-de-la-table-ronde-150x150

Déjà, il faut savoir que les chevaliers de la Table Ronde n’étaient pas n’importe qui! C’étaient des chevaliers vaillants, preux et généreux, qui servaient noblement le royaume de Logres. Ils étaient également à la recherche du légendaire Saint Graal, dont on dit qu’il aurait recueilli le sang du Christ sur la Croix. Les chevaliers obéissaient à un code d’honneur  (pour en savoir plus, cliquez ici)

« L’honneur du Chevalier réside dans la seule conformité de sa vie avec l’idéal qu’il s’est choisi librement. »

Un chevalier, c’est un peu comme un soldat de nos jours : armé, devant protéger son pays… Seulement à l’époque, les chevaliers ne combattaient pas avec des fusils, des tanks… Leur attirail était différent, très différent :chevalier-300x243 dans Moyen-Age


-  un  heaume (un casque)

- un Haubert (la cotte de maille)

- un destrier (le cheval de guerre)

- une épée

- une lance

- un écu (bouclier)


Qui sont-ils?

D’après de nombreux récits (écrits par Chretien de Troyes, Wace, Layamon...) autour de la Table Ronde, on retrouvait : Arthur, Lancelot, Perceval, Merlin l’enchanteur; Keu, Mordred, Yvain, Tristan, Gauvain Hector Et d’autres « moins connus » comme Accolon, Agravain, Bedivert, Bohort, Calogrenant, Caradoc, Gaheris… Certains sont chevaliers, d’autres conseillers du roi. On retrouve le nom de ces personnages encore de nos jours, (comme dans les contes modernes), ou tout simplement « dans les noms » : on trouve des chiens, chats, chevaux appelés Perceval, Lancelot…

Comment ça a commencé?

Vous connaissez peut être l’histoire de Merlin l’Enchanteur, qui était, selon la légende, le fils du Diable mais qui, malgré son « origine » faisait le bien (pour plus d’infos sur ce grand magicien, cliquez ICI!!!) ; et bien, dans la légende, il aurait amené le roi Uther Pendragon à faire un enfant avec Ygerne, donnant ainsi naissance au roi Arthur (par ailleurs, la fille aînée d’Ygerne, la demi-soeur d’Arthur, Morgane allait devenir une sorcière diabolique) ; Arthur, en grandissant, devint un roi aimé de tous, et, conseillé par Merlin, il créa « La table Ronde ».

C’est quoi la Table Ronde?

La Table Ronde était ronde pour que les chevaliers du roi Arthur s’y assoient autour en égaux (à l’époque, sur les tables souvent rectangulaires des châteaux, la place qu’on occupait « définissait » le rang social, la place qu’on a auprès du roi). Sur chaque chaise était gravé le nom des chevaliers ; une chaise était laissée vide pour celui qui  déclarerait ouverte la Quête du Saint-Graal. Beaucoup de récits parlent de cette légendaire table, certains disent qu’autour se réunissaient près de 30 chevaliers, d’autres disent qu’elle en a accueilli plus de 1 500 !!!

D’où vient-elle?

La Table Ronde serait une création de Merlin l’enchanteur, la troisième table après celle de la Cène et celle dressée par Joseph d’Aritmathie (en Grande Bretagne).

 

Petite bibliographie sur ces fameux chevaliers…

Les-chevaliers-du-roi-Arthur1

 

graal-150x150Graal – Christian de Montellan (saga)

Les chevaliers du roi Arthur
Odile Weulersse


 Perceval ou le conte du Graal – Anne-Marie Cadot-Colin

perceval-ou-le-conte-du-graal

lancelot-le-chevalier-de-la-charrette-150x150Lancelot  le chevalier à la charrette – Chretien de Troyes

Liens « utiles » :

- Le Roi Arthur (BNF), super site et super exposé ; pour le voir cliquez ICI !!!

-les chevaliers de la table Ronde, le Roi Arthur… Tout ça dans différents articles sur Wikipédia, cliquez ICI!!!

 

 Ambrine et Margot 5°8

Articles liés:

LE ROI ARTHUR 5°1,6,7-2011

LES CHEVALIERS DU MOYEN ÂGE par Jay et Axel

LE SAINT GRAAL par Maxime

LES CHEVALIERS DU ROI ARTHUR par François



Publié dans Moyen-Age | 31 Commentaires »

12
 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39