• Accueil
  • > Recherche : mot accueil blog classe

Résultats de votre recherche

LETTRE DE SACHA POUR ANGELQUE BARBERAT

Posté par rabelaisblog le 6 juin 2014

sacharoman de sacha

Bonjour Madame Barberat,

Après avoir été enfermé dans la mordothèque maintenant me voilà retenu dans un collège, en classe d’Accueil. C’est… Nul.
Tout le monde sait que je déteste le collège et quand je le dis, tous les élèves rigolent. Est-ce qu’ils se moquent de moi? Je ne crois pas, ils ont l’air de me comprendre et de me trouver marrant.

Mais je ne vous écris pas pour vous parler de ces imbéciles d’élèves que vous allez rencontrer bientôt mais pour vous remercier. Grâce à vous mon rapport à la lecture et  à l’écriture a complètement changé !!

J’ai qund même un reproche à vous faire. J’ai 12 ans !! Mon histoire n’est pas pour les gamins de 8 ans comme écrit sur la 4ème de couverture. Ils n’ont pas encore l’âge de comprendre mon humour ni ce qu’est « une ménopause précoce qui plombe les ovaires » quand même !

Bonne chance pour le salon avec les imbéciles. Vous allez me comprendre….

Sacha

Articles liés

SAINT MAUR EN POCHE
MOTORDU PAPA
QUEL LIVRE AS-TU ENVIE DE LIRE ?

 

 

Publié dans LETTRES | 2 Commentaires »

MOTORDU PAPA

Posté par rabelaisblog le 4 juin 2014

motordu papa

Nous, élèves de classe d’Accueil, avons lu Pef et ses Motordu  Nous avons beaucoup aimé ce livre parce qu il est très rigolo Pef  joue avec les mots: il remplace un mot par un autre en changeant une seule lettre et son histoire devient complètement   folle: Motordu habite un chapeau. Il pêche son jardin et il donne un coup de ceinture à  son vélo pour le rénover.

Cela nous a amusés surtout parce que nous? on apprend le français et nous faisons des mots tordus sans le vouloir! Pef est aussi un illustrateur – Ses dessins sont droles car ils donnent à voir les mots tordus – si vous aimez rire et si vous voulez un petit livre , choisissez Pef !

 lettre pour Pef 

Publié dans SAINT-MAUR EN POCHE | Pas de Commentaires »

L’ ÉCOLE N’EST PAS FINIE !

Posté par rabelaisblog le 13 juin 2012

http://www.dailymotion.com/video/xrihnt

La suite du roman d’Yves Grevet, L’école est finie, imaginée et réalisée par les élèves de la Classe d’Accueil

Article lié :

L’ÉCOLE EST FINIE , le résumé du livre

Publié dans A ECOUTER, LECTURES CURSIVES, SAINT-MAUR EN POCHE, VIDEOS | 4 Commentaires »

VISITE DU THÉÂTRE DE SAINT-MAUR

Posté par rabelaisblog le 11 février 2012


La visite du théâtre de Saint-Maur

 par la classe de 6ème 8

Nous sommes allés visiter le théâtre de Saint-Maur le vendredi 18 novembre 2011 avec notre professeur de français, Mme Meunier, et Mme Lungu, aide de vie scolaire. Nous avons été accueillis chaleureusement dans le hall et divisés en deux groupes.

Nos guides nous ont d’abord fait visiter les deux salles de spectacle. Le théâtre possède deux salles : la grande salle, l’amphithéâtre Rabelais qui, comme notre collège,  porte le  nom du célèbre écrivain de la Renaissance qui a séjourné à l’abbaye de Saint-Maur et  la petite salle, le studio Radiguet (du nom d’un écrivain né en 1903 à Saint-Maur et mort très jeune).

VISITE DU THÉÂTRE DE SAINT-MAUR dans ART ET CULTURE salle-Radiguet-300x225

Nous avons appris  que pour se repérer sur scène, on utilise les mots cour et jardin. Pour le public, « jardin » est à gauche et « cour » est à droite  et le moyen mnémotechnique pour s’en souvenir sont les initiales J.-C.  (J est à gauche et C est à droite). Pour les comédiens, cour est à gauche et jardin est à droite car le cœur est à gauche et cour commence par la même lettre que « cœur ». Sur la scène, des techniciens préparaient le décor pour la représentation de la pièce Caligula.

les-perches-300x225 théâtre dans AUTRES CLASSES

Des cintres permettent d’accrocher les éléments de décor et les projecteurs et se montent et se descendent grâce à un système de poulies. On n’utilise jamais le mot « corde » car avant c’étaient des anciens marins qui faisaient ce métier et pour eux  le mot « corde » portait malheur donc on dit des « guindes ».

Sur le sol de la  scène on met des marques pour se repérer en fonction de l’emplacement des projecteurs. On nous a montré les « gélatines », des feuilles transparentes de différentes couleurs qui se mettent devant les projecteurs pour varier les éclairages.

Au fond de la scène le mur peut s’ouvrir sur l’extérieur ce qui permet de décharger  directement sur la scène le matériel et les décors apportés par camions.

salle-Rabelais--300x225 dans SAINT-MAUR

installation-des-d%C3%A9cors-300x225

Ensuite, nous avons eu la chance de pouvoir visiter des lieux où le public ne va pas d’habitude :

Nous avons vu les régies, des petites pièces situées au-dessus des gradins qui sont équipées d’une console lumière pour régler les projecteurs et d’une console son pour régler la musique. Nous avons été impressionnés par les très nombreux boutons des consoles !

les-consoles-en-r%C3%A9gie--300x265

Nous sommes  descendus sous la scène où se trouve la « fosse d’orchestre » qui peut accueillir jusqu’à 40 musiciens et qui est couverte d’un plancher amovible quand il n’y a pas d’orchestre. Une trappe donne sur la scène et peut être utilisée pendant les représentations.

Nous sommes aussi entrés dans les loges. Celles-ci portent des noms d’acteurs célèbres d’autrefois et sont équipées de miroirs et de lavabos pour le maquillage des acteurs. Dans une pièce, une habilleuse repassait les costumes de la représentation du soir.

Ce fut une visite très intéressante et toute la classe remercie le théâtre de nous avoir ouvert ses portes !

 

Publié dans ART ET CULTURE, AUTRES CLASSES, SAINT-MAUR | 2 Commentaires »

CHANTS ROUMAINS

Posté par lryf le 21 janvier 2012

Jamais je n’oublierai Rebecca et Béatrice, les deux soeurs musiciennes qui un jour sont arrivées en classe avec une guitare et une flûte traversière. C’était en 2008. Un grand moment d’émotion. Un grand moment de sérénité aussi pour tous. J’ai pensé à elles très fortement hier  en entendant les élèves de Classe d’Accueil et ceux de 5°8 chanter puis parler ensemble de musique… Puis j’ai dormi et rêvé.

Ce matin je propose à tous les Rablauteurs de France et d’ailleurs d’ouvrir une catégorie musique pour y publier VOS chansons, VOS musiques, VOS voix.

Je dédicace pour le clin d’oeil cette invitation à Borja, dans l’impatience  de l’entendre jouer du trombone.

J’accueille chaleureusement la Roumanie qui depuis hier soir  a une signature

Rablogroumanie

pour ses articles en lui offrant quelques précieuses minutes de bonheur

à partager avec Béatrice et Rebecca.

J’ai le plus beau des métiers du monde. Merci

lryf



Rebeca : Guitare et Chant Béatrice : chant

 

On aime:

 Paris Klezmer Project

Le freylekh trio klezmer et tzigane, musique traditionnelle d’ Europe de l’est, proposé par jef

Le Freylekh Trio & Goulash System’

 

Publié dans A ECOUTER, AMITIE FRANCO-ROUMAINE, ART ET CULTURE, MUSIQUE, TOUR DU MONDE | 9 Commentaires »

LES SORCIÈRES AU CINÉ

Posté par rabelaisblog le 9 novembre 2011

Les sorcières au ciné

(Ambrine et Margot, 5ème8)

 N’hésitez pas à commenter et à donner votre avis sur les films!!!

257246lasorcieredeblancheneige637x01.jpg

halloweensorciere00061.gif

D’une certaine manière, les sorcières sont TOUJOURS présentes dans les films : que ce soit sous la forme d’une démoniaque femme au  long nez et menton crochus, sans oublier le grand chapeau pointu, ou tout simplement sous la forme de la méchante tueuse à gages dans un bon film d’action!

Nous, nous allons vous parler de films de sorcières laides et méchantes, belles et gentilles  ou bien encore  belles et méchantes.

Et en faisant ce petit tour au ciné, nous essaierons de répondre à cette question « qu’est ce qu’une vraie sorcière? ». C’est vrai quoi, il existe plusieurs types de sorcières, mais lequel est le vrai? Alors pour le savoir,  Approchez, approchez ! Entrez dans le monde du cinéma des VERITABLESsorcières.

 

Filmographie

On a classé les sorcières des films, dessins animés et séries dans un ordre bien précis : de la plus méchante à la plus gentille.  

Blanche Neige et les Sept nains

de Tarsem Singh (1937)

Il existe beaucoup de versions adaptées du célèbre conte. La première est une adaptation Disney.

sorcierebn.jpg Blanche neige est une princesse d’une immense beauté, que jalouse sa belle-mère, la reine. Celle-ci demande quotidiennement à son miroir de lui dire qui est la plus belle femme du royaumeet il lui répond toujours que c’est elle; mais un jour, pourtant, le miroir affirme que la plus belle femme duroyaume est Blanche neige, sa belle-fille. La reine décide alors de tuer sa rivale, mais le garde chargé de cette tâche ne trouve pas le courage de tuer cette petite fleur délicate (blanche neige) et l’abandonne dans la forêt. Perdue, à bout de force, elle découvre une petite maison où habitent sept nains qui l’accueillent à bras ouverts. Mais la méchante reine n’a pas dit son dernier mot et elle n’hésitera pas à utiliser la magie noire…

La sorcière de Blanche Neige est « le modèle de base », l’archétype de la  sorcière: nez crochu, yeux de fouine, menton crochu, sourire malveillant et une dentition à tuer un dentiste sur place! C’est cette image de sorcière qui a bercé notre enfance et celle de nos parents: l’horreur même. On la retrouve dans nos pires cauchemars, dans notre imagination...

 

Blanche Neige de Caroline Thompson (2002)

blancheneige2002.jpg

Une jeune femme se pique le doigt sur une épine de rose, et donne ensuite naissance à une fille aux cheveux bruns, au teint de porcelaine: elle la nomme Blanche Neige mais la mère ne survit pas à l’accouchement. Son mari part à la recherche de lait pour son enfant, mais pris dans une tempête, ne trouvant pas de lait, il s’arrête et perd espoir. Une de ses larmes touche la neige et libère un monstre prisonnier des glaces. Pour remercier l’homme qui l’a libéré, le monstre lui offre son royaume, mais à une condition: que sa soeur, Elspeth, en devienne la reine. Cette derrière est belle en apparence mais hideuse à l’intérieur, c’est une sorcière et  le père refuse ses avances… Elle l’envoûte et trône à ses côtés. De son côté, Blanche Neige grandit et devient une belle femme, sans doute la plus belle du royaume…

Spectacle!!!

Blanche Neige de  Angelin Preljocal  (2010)

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

blancheneige2010.jpg

Le chorégraphe et réalisateur de ce film réunit en 2008 pour sa version de Blanche Neige beaucoup de danseurs (26) de sa compagnie. Les costumes sont de Jean Paul Gaultier, les décors de Thierry Leproust.


A venir…

blancheneige2012.jpg


Blanche Neige
  de Tarsem Singh (2012)

C’est une version 3D du  réalisateur de l’animation Disney, sans doute avec une histoire légèrement différente et peut-être plus moderne.

Les Sorcièresde Nicolas Roeg(1966)

lessorcires.jpg

Remake de Roald Dahl dans « Sacrées sorcières », ce film parle de Luke, un jeune garçon qui descend dans un hôtel avec sa grand-mère… Il y découvre un groupe de sorcières !!!

Comme dans le livre, les sorcières de ce film sont qualifiées de « vraies sorcières ». Faut voir… En tout cas, elles ressemblent à  la plupart des femmes, mais si on regarde sous leurs masques, leurs gants et si elles enlèvent eurs chaussures…

Il était une fois de Kevin Lima(2007)

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

iltaitunefois.jpg

Houla !!! Elle fait peur la sorcière ! Ce conte de fée moderne parle de Giselle, une belle fille vivant dans un monde que l’on connaît tous : le monde merveilleux des dessins animés. Un jour, elle fait la rencontred’Edward (attention ! pas celui de Twilight), un prince charmant qui la sauve des griffes d’un troll. Vous allez me dire « S’il est beau, comment se fait-il qu’il n’ait pas de princesse? » Eh bien c’est simple: sa méchante mère (celle de l’image juste à côté) ne veut PAS qu’il se marie, sinon, elle perdra son trône à jamais !!! Elle se transforme donc en vieille femme pour tromper Giselle et l’attirer vers un puits magique…

Dans ce film, on n’a pas trop l’occasion de voir cette sorcière en détails, mais les moments où on l’aperçoit, elle est une magnifique, c’est une jeune femme à la belle chevelure. Presque une princesse, les pouvoirs maléfiques et la méchanceté en plus ! Mais lorsqu’elle se transforme, elle devient une vieille femme avec presque plus de dents, un nez et un menton crochus, et un dos bossu.

En fait, cette laideur est celle de son coeur…

Raiponce de Nathan Greno & Baron Howard

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

videoraiponcedecouvrezlamechantedoubleeparisabelleadjaniimagearticlepaysagenew.png

Arrachée à ses parents par une méchante sorcière alors qu’elle n’était encore qu’un bébé, la jeune princesse Raiponce, ne rêvant que d’aventures, est enfermée en haut d’une tour perdue dans la forêt. Adolescente déterminée et rêveuse, elle s’embarque dans une hilarante mais terrifiante escapade avec l’aide d’un bandit en fuite nommé Flynn. Avec le secret de son héritage royal et l’effrayante sorcière qui lui sert de « mère », (Gothel), Raiponce va être servie en aventures!

Cette sorcière non plus n’est pas un modèle de laideur (en même temps, le pouvoir de Raiponce la laisse jeune et belle…), mais elle cache bien son jeu, surtout au niveau de la méchanceté. Elle a enlevé Raiponce alors qu’elle était encore un bébé pour bénéficier du pouvoir magique de ses cheveux (un conseil, pour comprendre, regardez le film.). Mais afin que l’enfant ne veuille pas s’enfuir, et surtout n’y parvienne pas, Gothel se fait passer pour sa mère, et toutes deux s’installent dans une tour imprenable bien cachée dans la forêt. Mais pour se faire passer pour une mère, il faut en être une bonne! Elle doit donc mettre son masque de gentillesse, mais essayez de regarder derrière, vous verrez, ce n’est pas beau à voir.

Narnia:Le lion, la sorcière blanche et l’Armoire magique
de AndrewAdamson

Pour voir la bande annonces, cliquez ici

narnia.jpg

Le début d’une série culte : Quatre frères et soeurs sont séparés de leur père tué à la guerre et de leur mère qui les envoie dans une famille d’accueil  loin du danger de Londres. Dans le manoir de cette famille, il y a beaucoup de cachette… Lors d’une partie de cache-cache, Lucie, la plus petite de la « tribu », découvre une armoire magique, passage vers le monde merveilleux de Narnia. Elle y rencontre un faune, Monsieur Tumnus, qui lui raconte la vie à Narnia sous la tyrannie de la maléfique Sorcière Blanche…

Cette sorcière là mériterait le prix Nobel de la froideur, de la méchanceté, mais pas celui de la laideur. En effet, cette reine des glaces aux pouvoirs terrifiants n’est pas ce qu’on pourrait appeler une personne laide. Mais niveau maléfique et méchanceté, elle est top!!! Elle n’a aucune pitié, ne pense qu’à elle et glace qui elle veut en le touchant de son bâton magique. Comme on le voit sur l’affiche, elle domine n’importe quel animal des glaces.

emoticone : J’ai vu la série Narnia, (les trois premiers films), et je dois dire que ce film là (le lion la sorcière Blanche et l’Armoire Magique) est de loin le meilleur. Les films Narnia sont tirés de la saga de livres écris par C.S Lewis .

Kirikou et la sorcière de Michel Ocelot (1998)

 Une petite voix se fait entendre dans le ventre d’une femme enceinte: « Mère, enfante-moi ». « Un enfant qui  parle dans le ventre de sa mère s’enfante tout seul », répond la mère. Ainsi vient au monde le minuscule Kirikou, dans un village d’Afrique sur lequel une sorcière, Karaba, a jeté un terrible sort. Mais Kirikou, sitôt sorti du ventre de sa mère, veut délivrer le village de l’emprise maléfique de la sorcière et découvrir le secret de sa méchanceté. Au travers d’aventures fantastiques, Kirikou arrivera jusqu’à la Montagne Interdite, là où vit Karaba la sorcière…

kirikou1.jpg

« Mais pourquoi Karaba la sorcière est-elle méchante? »

demande Kirkou à sa mère. Et oui, pourquoi? Parfois, les sorcières ne sont pas des monstres, ce sont des femmes qui ont souffert étant jeunes et qui rendent le monde  responsable de leurs souffrances. Voilà pourquoi elle est méchante, elle a été maltraitée, battue. Et personne n’était là pour la protéger. Tiens, c’est un nouveau type de sorcière… 

 Les Sorcières de Salem de Raymond Rouleau(1956)

sorciresdesalem.jpg

1692, à Salem, en Nouvelle-Angleterre. Le fermier John Proctor devient l’amant de sa jolie servante, Abigail. Elisabeth, la femme de John, est très puritaine et lorsqu’elle comprend la situation elle chasse Abigail. Cette dernière, pour se venger, rejoint un groupe de jeunes filles qui s’adonnent à des pratiques de sorcellerie. Découvertes, les jeunes filles prétendent être les victimes de certains habitants très respectables de Salem. Elisabeth, puis John, sont arrêtés et jugés… (source : première.fr)

Un peu d’histoire

Ce film s’inspire du célèbre procès du même nom qui est en quelque sorte le début d’ une période connue dans l’histoire des Etats-Unis. Il entraîna la condamnation et l’exécution de personnes que l’on disait être des sorcières, des alliées de Satan. Au final,  25 personnes exécutées par pendaison et des centaines emprisonnées. Mais les personnes accusées de sorcellerie, qu’elles soient de vraies sorcières ou non, ont pour ainsi dire tué des habitants très respectables de Salem, en prétendant être leurs victimes ; et certains de ses habitants sont emprisonnés, jugés et parfois même exécutés. Pour plus d’infos : cliquez ici 

Hocus Pocusde Kenny Ortega (1994)

hocuspocus.jpg

C’est Halloween : les enfants, déguisés comme des petits monstres (fantômes, Dracula, sorcières…) sonnent aux portes pour avoir des bonbons. Mais la bien aimée de Max Dennison n’est pas convaincue par la magie de cette fête. Afin de la convaincre, le jeune homme va allumer la bougie qui a le pouvoir de faire renaître les trois sorcières les plus puissantes de Salem, sans doute les premières condamnées à la pendaison dans « Les sorcières de Salem » (voir plus haut) 

 Les sorcières d’Eastwickde George Miller(1987)

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

lessorciresdeastwick.jpg


Estwick. Trois jeunes femmes vivent gaiement dans cette petite ville connue  pour son passé chargé de sorcellerie. Tous les week-ends, elles se retrouvent pour parler de tout et de rien, mais surtout pour parler de « l’homme idéal ». Et comme pour répondre à leurs attentes, un dénommé Daryl Van Horne va les charmer avec une facilité… diabolique! Mais on ne sait rien de lui…

 

 

  Série: Eastwickde Maggie Friedman (2009)

eastwick.jpg

 Alors là, si on devait choisir entre bon nombre de séries télé remake de films, celle-ci remporterait un oscar, que dis-je, un label!!! Comme son nom l’indique, l’histoire se passe dans la ville d’Eastwick, où trois femmes, Kat, l’épouse et mère de famille débordée, Roxie, l’excentrique artiste, et Joanna, correspondante réservée ne s’apprécient pas vraiment, et pourtant… La recette d’une bonne rencontre est composée d’un seul ingrédient :  une rencontre inattendue, et ça fait une explosion de pouvoirs insoupçonnés, et une complicité étrange… Il suffit juste qu’un dénommé Daryl Van Horne s’installe en ville, et la situation ne va pas tarder à dégénérer… Série d’une saison seulement et de 13 épisodes.

Ma femme est une sorcièrede René Clair (1942)

jaipousunesorcire.jpg

Nouvelle-Angleterre. Les sorciers Daniel et Jennifer (sa fille), avant d’être mis à mort sur le bûcher pour actes de sorcellerie, jettent une malédiction sur Jonathan Wooley (le juge qui les a condamnés) et sur toute sa descendance : les mâles de la famille du juge seront condamnés à ne vivre que des mariages malheureux sur plusieurs générations.

Plusieurs siècles plus tard, la foudre frappe et détruit l’arbre où les cendres maléfiques des sorciers étaient enterrées pour emprisonner leur esprit. Sous forme de fumée, Daniel et Jennifer parcourent le village et ses alentours, et retrouvent Wallace Wooley, dernier descendant du juge. Ils le retrouvent donc politicien et fiancé à la redoutable Estelle Masterson. Jennifer décide de tout faire pour compromettre le mariage de Wooley ; pour cela, elle demande à son père de lui rendre forme humaine, ce qu’il accepte. Mais pour cela, il abesoin de feu. Daniel brûle un immeuble, redonne sa forme humaine à sa fille, que Wallace Wooley vient sauver des flammes. Jennifer décide de séduire son sauveur, mais malgré sa forte attirance pour elle, Wallace n’annule toujours pas le mariage. En dernier recours, la jeune sorcière prépare un philtre d’amour, qu’elle boit malencontreusement…

halloweensorciere72.gif

Sortilège de Daniel Barz

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

sortilge.jpg

Superficiel et trop gâté, Kyle, 17 ans, est le garçon le plus populaire de son lycée. Obsédé par son image et sa notoriété, il va s’en prendre à la victime de trop…  Pour s’amuser, Kyle cherche à humilier Kendra, une fille gothique de sa classe que la rumeur dit être une sorcière. La jeune fille décide de lui donner une bonne leçon et lui jette un sort qui le transforme en monstre aussi hideux à l’extérieur qu’il l’est à l’intérieur. Victime du sortilège, Kyle a un an pour trouver quelqu’un qui puisse l’aimer sincèrement malgré son apparence, sinon il restera un monstre à jamais. Son seul espoir repose sur unefille discrète qu’il n’avait jamais remarqué jusqu’à présent, Lindy…

C’est la Belle et la Bête cette histoire, non? Mais oui, rappelez-vous le fameux conte « La Belle et la Bête » de Madame Le Prince de Beaumont! Ce film est donc la version Américaine de ce conte, avec Vanessa Hudgens plus connue sous le nom de Gabriella (High School Musical, vous savez?) et un ultra beau gosse, Alex Pettyfer (Alex Rider). Un beau casting!

La Belle et La Bête  de Gary Trousdale(1991)

labelleetlabte.jpg

Sortilège est tiré de ce film d’animation Disney racontant l’histoire de Belle, de son père et de ses deux soeurs qui doivent aller vivre dans la campagne. Un jour, le père va en ville, mais au retour ne trouve plus son chemin et pour couronner le tout, un orage éclate. Il se retrouve devant un grand château avec de l’avoine pour son cheval, un bon dîner pour lui et un bon lit pour dormir. Le lendemain matin, il décide de cueillir une belle rose du jardin pour sa fille, Belle. Le propriétaire des lieux apparaît alors, monstrueux monstre!!! Il lui reproche d’abuser de son hospitalité en lui volant ses roses, et lui ordonne d’amener une de ses filles au château, sinon, le père mourra…

A partir d’ici, il est difficile de classer les sorcières qui vont suivre : elles sont toutes gentilles!!! Mais attention, ce sont des sorcières !  Ce qui nous le prouve? Le fait qu’elles ont des pouvoirs magiques! Certes, on pourrait les appeler des fées, mais cette catégorie est encore une autre chose. Après tout, les sorcières dans les films, séries et dessins animés suivants n’ont pas de grandes ailes, un chapeau et des oreilles pointues, une petite voix aigue! Comme on le disait, une fée c’est tout différent en tous points d’une sorcière.

 

Nanny Mcphee de Kirk Jones (2005)

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

En Angleterre…

images.jpg

Monsieur Brown est malheureux : sa femme est décédée, et ses enfants ne l’écoutent plus. Même les nurses les plus réputées du pays n’arrivent pas à les « dompter ». La solution se présente à lui un soir, orageux : Nanny Mc Phee, un mélange de Super Nanny et de Mary Poppins, la laideur en plus… Elle utilisera ses pouvoirs magiques  pour que les sept enfants Brown deviennent gentils. Cette fois, ils n’arriveront pas à se débarrasser de cette nurse, après tout, sa devise, son slogan, est « Lorsqu’on ne veut pas de moi mais qu’on a besoin de moi, je reste. Mais lorsqu’on veut de moi mais qu’on n’ a plus besoin de moi, je pars… »

 Dans ce film, on n’a pas trop l’occasion de voir cette sorcière en détail, mais les moments où on l’aperçoit, elle est une magnifique, jeune femme à la belle chevelure. Presque une princesse, les pouvoirs maléfiques et la méchanceté en plus ! Mais lorsqu’elle se transforme, elle devient une vieille femme avec presque plus de dents, un nez et un menton crochus, et un dos bossu. En fait, cette laideur est celle de son coeur…

L’apprentie sorcière de Robert Stevenson (1971)

Pour voir un extrait, cliquez ici

modarticle7029961.jpg

L’Angleterre est en danger… Mais une apprentie sorcière, trois enfants et un malfaiteur s’allient pour éviter un massacre sans précédent. Pour cela, ils doivent retrouver l’élément manquant de la formule magique qui pourra tous les sauver..

halloweensorciere00102.gif

                     

Un Amour de sorcière de René Manzor (1996)

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

unamourdesorciere0.jpg


Morgane, fort jolie sorcière facétieuse s’est prise de passion pour un naïf inventeur américain, Michael. A peine arrivé en France,
Michael est envoûté par le belle Morgane. Il va être pris en otage dans la lutte sans merci que mènent les sorcières du Bien et celles du Mal.

source : allociné.fr

 Lili la petite sorcière, le dragon et le livre magique
de Stefan Ruzowitzky

images1.jpg

 

Cette fois, la vieille sorcière Elvière n’en peut plus. Le méchant magicien Hieronymus a encore essayé de lui dérober son précieux Livre de Magie!

 Série : Sabrina l’apprentie sorcièrede Nell Scovell

sabrinalapprentiesorcire.jpg

C’est impossible de ne pas mettre cette série TV dans la filmographie: tout le monde connaît!!! Même si on n’aime pas, on a forcément déjà vu un épisode (que ce soit à cause de la petite soeur fan, ou tout simplement de plein gré.) Et que se passe-t-il dans cette série? Il y a une tante idiote, un chat qui parle (moins mignon que celui de Shrek emoticone), une copine, comment dire, très attachée à son look et aux garçons, un petit ami et toute la bande de Sabrina qui font qu’on est quand même attaché à l’histoire. Parce que quand même, 7 saisons, 166 épisodes, c’est moins que « Charmed » (ci-dessous), mais c’est déjà beaucoup d’aventures!!!

On ne peut pas dire que Sabrina l’apprentie sorcière soit la plus laide de toutes les laides du monde des laides sorcières. C’est juste une ado! Gentille en plus! C’est un comble quand on parle de sorcières! On devrait plutôt l’appeler « Sabrina l’apprentie fée », ou « Sabrina, la sorcière qui ne savait pas être méchante, mais vivait sa vie en sachant qu’elle est une sorcière quand même ». 

Charmed de James L. Conway

charmedvraieimage.jpg

Les soeurs Halliwell, (pas Halloween…) Prue Piper et Phoebe découvrent qu’elles sont les plus puissantes sorcières au monde, bien qu’elles n’en aient pas l’apparence physique.

Cette série à rebondissements permanents est très connue, et s’arrête à la saison 8. Les sorcières, pendant ces huit saisons, feront tout pour faire le bien dans le monde..

Ces sorcières là non plus  ne sont pas un modèle de laideur et de méchanceté. Mais ne les sous-estimer pas, malgré les apparences, leurs pouvoirs sont terribles…

Les sorciers de Waverly Place de Todd.J. Greenwald (2008)

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

lessorciersdewaverlyplace.jpg

Les Russo, dont les trois enfants (Justin le grand frère, Alex la soeur et Max le petit frère) sont des sorciers vivent une vie… magique! Entre l’intelligence insupportable mais parfois drôle de Justin, la naïveté, la bêtise de Max sans oublier l’arrogance d’Alex, on en oublie presque la mère qui essaie de faire du mieux qu’elle peut dans le monde de la sorcellerie et le père qui éduque ses enfants pour le « Grand Tournoi des Sorciers »; le fait est que cette série américaine Disney est, pour le grand public « poilante », « hilarante », et il y a (pour l’instant), 4 saisons, 76 épisodes de « poilade ». Bonne continuation!!

C’est encore un comble!!! Pourquoi parle-t-on de sorciers lorsque la seule chose maléfique chez ces ados c’est qu’ils ont des pouvoirs??? Bon, ils sont quand même sournois, ont de grands pouvoirs…

 Ma sorcière bien aimée de Sol Saks (1964)

masorcierebienaimee.jpg

La vie de famille est magique, lorsqu’on s’appelle Samantha, qu’on est une sorcière, et qu’on est mariée à un Homme!!!

Cette série hilarante est sans doute l’une des plus cultes, elle a accompagné l’enfance, l’adolescence de nos parents et c’est une référence en « matière » de série.

 

 

Les sorcières d’Ozde Leigh Scott(2011)

lessorciresdoz.jpg

Cette série récente parle de Dorothy Gale, auteur de livres pour enfants réputée, qui quitte son Kansas natal pour s’installer à New-York. Arrivée là-bas, elle se rend compte que ses livres si appréciés reposent sur des souvenirs de son enfance et que les éléments du pays d’Oz existent bel et bien : un de leur personnage de ce monde lui rend « une petite visite » au beau milieu de Time Square. Dorothy décide qu’elle doit tout faire pour l’arrêter…

Au final…

Qu’est ce qu’on a appris en faisant ce petit tour au ciné? Déjà, que les recherches documentaires, c’est long…emoticone Mais surtout qu’il existe, comme on le disait dans l’intro, beaucoup de types de sorcières. Mais lequel est le vrai? Celui des sorcières mal dans leur peau, qui font du mal pour combler le vide de leur coeur? Celui de l’archétype de la sorcière qui a bercé notre enfance et nos cauchemars? Ou bien celui de la personne  NORMALE,  l’apparence physique NORMALE et à la vie (presque) NORMALE?

Nous on dit : A vous de voir! Après tout, on ne peut pas partir du simple fait que l’archétype de la sorcière, vu qu’il a été le premier « type » de sorcière, est resté le vrai à travers le temps (les sorcières du Moyen Age n’étaient pas de simples paysannes, des reines, des bourgeoises?). Et les sorcières de notre époque, comment sont-elles? Ça, personne ne peut le dire. Comme on le disait, l’image de la sorcière boutonneuse, laide, ne peut pas durer. D’où sa nombreuse descendance, que ce soit sur les écrans de TV ou sur les toiles géantes au cinéma.

On a remarqué que la sorcière moche et méchante n’est plus si connue au cinéma, à part dans les adaptations de contes. Il peux exister des sorcières moches ET gentilles (comme Nanny Mc Phee), ou bien des sorcières belles Et méchantes (c’est ce type de sorcière qu’on voit le plus sur les écrans aujourd’hui).

Les gens ne veulent plus voir de moches sorcières méchantes,
ils veulent en voir de belles diaboliques!!!  

Nous serions vraiment contentes si vous nous donniez votre avis sur « les vraies sorcières » Qui sait, la vérité sera peut-être révélée?

En attendant, on espère que ce petit tour vous a plu!

A bientôt!

Les rédactrices
Ambrine et Margot

Publié dans ART ET CULTURE, SORCIERES | 10 Commentaires »

LA CLA 2012

Posté par rabelaisblog le 14 octobre 2011

anna.jpgashab.jpgbalveer.jpgclaudio.jpg
cristiana.jpgdanilo.jpgdavid.jpgejaz1.jpglentz.jpg
lidia.jpgmatiullah.jpgquvin.jpgthierno.jpgyara.jpg

14 Septembre 2011


Bonjour à tous,

LA CLA 2012
Album : LA CLA 2012
Première page des cahiers d'expression
14 images
Voir l'album

Voici les dessins de présentation de la nouvelle classe d’accueil. Nous sommes très contents de commencer cette année au collège François Rabelais. Nous venons de différents continents : L’Asie, L’Afrique, L’Amérique du sud, l’Europe. Ashab vient de Tchétchénie, Balveer arrive de l’Ile Maurice. Cristiana, Danilo, David, Lidia et Quévin sont du Portugal. Hejaz et Matiullah viennent d’Afghanistan. Lentz vivait à Haïti. Thierno a habité en Guinée. Claudio et Anna sont arrivés de Roumanie et Yara est née au Brésil. 

Nous sommes quatorze dans la classe, il reste six places pour d’autres élèves. Nous sommes ensemble pour apprendre le français et nous sommes motivés pour comprendre rapidement la langue française. 

A bientôt!

 

14 Octobre 2011

Bonjour à tous,

Depuis un mois la classe s’est remplie. Aujourd’hui  trois nouveaux élèves sont arrivés et trois autres camarades sont là depuis deux semaines.

Nous avons d’abord accueilli Majd qui est né en Irak. Un peu plus tard, deux autres nouveaux élèves sont venus:  Beki qui arrive d’Albanie et Mahdi qui vient d’Iran.

Aujourd’hui, nous vous présentons Denisa qui est la cousine de Tedy et de Ileana. Tous les trois sont roumains.

Maintenant nous sommes vingt dans la classe. Le groupe est donc complet!

A la prochaine !

La classe d’accueil

beki.jpgdenisa.jpgileana.jpg
madj2.jpg
madhi.jpgtedy.jpg

 

Publié dans OUVERTURE | 19 Commentaires »

CLA 2012

Posté par lryf le 8 septembre 2011

Classe d’accueil 2011 -2012

LA CLA 2012 Page de présentation des cahiers d’expression

L’AUTOMNE Ecriture collective. (O-Au/aux-Eau/eaux)

OUVREZ TOUJOURS LE JOURNAL Ecriture collective [ou]

LA VIE Ecriture collective. ([u])

AVANT DE PARTIR  Ecriture collective (le passé composé)

ADOLESCENCE IDEALE  Poésie bilingue roumain-français

JE VEUX APPRENDRE Chanson

JE VEUX APPRENDRE PAR Yara Chanson + illustration

UNE HISTOIRE EN ALBANAIS Une lecture offerte par Beki

PARTOUT La littérature en un mot

LE POETE ROUMAIN MIHAI EMINESCU une poésie offerte par Catlyn

LE GLOBE – NAZIM HIKMET Poésie turque Bilingue français + chanson en albanais

PARIS par Denisa

BLASONS DE SAINT-MAUR DES FOSSES Album photos

BACHIANAS BRASILEIRAS n°4 piano Musique brésilienne proposée par Yara

AINDA BEM   Une chanson brésilienne de Marisa Monte offerte par Yara, CLA

RAP ROUMAIN ÉCRIT ET CHANTÉ PAR CATALIN – CLA

BACHIANAS BRASILEIRAS n°4 piano   Une musique offerte par Yara

JOE LE TAXI en français et en brésilien

UN PROGRAMME DE DESSIN POUR CEUX QUI SONT INSPIRÉS

CHRISTOPHER PAOLINI à la librairie La Griffe Noire

LE RABLOG : PRIX COUP DE COEUR DU CLEMI

LA FAMILLE RABLOG vidéo

 

BOOKFEST 2012 – LA FÊTE DU LIVRE EN ROUMANIE – LA FRANCE PAYS INVITÉ D’ HONNEUR

BOOKFEST 2012 – Invitation à la France

ST MAUR DES FOSSÉS EN QUELQUES IMAGES

LIRE photo

BIBLIOTHEQUES SANS FRONTIERES

L’ÉCOLE EST FINIE résumé du livre de Vincent Karle

L’ ÉCOLE N’EST PAS FINIE ! vidéo

PREPARATION DE LA DECO POUR LE SALON SAINT-MAUR EN POCHE

LIVRES DE POCHE

SAINT MAUR EN POCHE : Remise des Prix Ados

LETTRE DE MONSIEUR JACQUES CASSABOIS

RENCONTRE AVEC YVES GREVET – SAINT-MAUR EN POCHE 2012

 

Publié dans | 75 Commentaires »

FELICITATIONS AUX ELEVES DE CLA

Posté par lryf le 9 juin 2011

leretourdegangaplaquetteconseilgnral0.jpg

« Parle moi du Gange je te raconterai la Bièvre », voici le nom de l’exposition qui retrace les travaux d’enquête menés par 14 classes de collèges du Val-de-Marne dans le cadre du projet pédagogique du festival de l’Oh! A voir et à découvrir jusqu’au 11 juin dans le parc de la Roseraie à l’Haÿ-les-Roses.

leretourdegangaplaquetteconseilgnral1.jpg

leretourdegangaplaquetteconseilgnral2.jpg

Pour regarder le reportage du Conseil général Val-de-Marne,

cliquez sur le lien suivant :

Exposition de collègiens – Festival de l’Oh! from  on Vimeo.

 

Madame,

 

 

Par ce courrier nous tenions à féliciter les élèves de la classe d’accueil   pour  la  qualité de leur intervention le vendredi 20 au Parc de la Roseraie à l’Haÿ les Roses dans le cadre de l’exposition « parle moi du Gange, je te raconterai la Bièvre ». En effet, pour avoir moi-même assuré l’animation ce jour, j’ai été interpelée par leur engagement déjà toute au long de l’année scolaire sur ce projet, mais ce jour là principalement par leur motivation à partager leur savoir, à échanger avec d’autres élèves, par leur investissement durant toute la journée. Ce que nous ne retrouvons pas toujours chez les élèves, des classes dites « classiques ».

Pour les remercier , nous souhaiterions leur offrir la visite d’une exposition d’instruments de musique indienne suivie d’un concert de 20 minutes à l’escale du festival de l’Oh ! de Maisons Alfort. Cette visite est exceptionnelle et nous n’avons que 2 créneaux de disponibles pour les collégiens. Il s’agit du mardi 14 juin et du mercredi 15 juin entre 10 h et 17 h 00. Bien sur nous vous mettons un car à disposition et la visite est gratuite.

 

 

Remerciez donc les élèves pour leur sens du partage des savoirs de la part de toute l’équipe du festival de l’Oh !

Bien cordialement

 

Linda Abbas

Chargée du projet pédagogique
et des contenus environnementaux
festival de l’Oh !
Direction des Services de l’Eau et de l’Assainissement
Conseil général du Val-de-Marne
9400 CRETEIL

Publié dans AU FIL DE L'EAU, LETTRES, TOUR DU MONDE | 3 Commentaires »

 

lesrhetosdelind |
L'année en poésie |
Haizer; ou la magie de la n... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lettre à l'être
| Adorable Rencontre
| juno39